Connect with us

SOCIETE

22 MAI CREOLE ? Awa !!! Par Guillaume Suréna

Published

on

Par Guillaume.S .Le « quelque chose de pourri » qui ronge le fond de la société martiniquaise vient d’exhaler à nouveau une odeur nauséabonde :le béké s’est fait accompagner d’un domestique pour descendre chez les nègres…Et ce le 22 Mai.
Le De jaham ,béké de rang moyen mais hargneux susceptible , maladroit au point de trahir avec une sincérité touchante la superficialité de ses engagements et le métis (c’est-à-dire le meilleur du blanc et le moins mauvais du noir) Pétricien dit Tony Delsham, ont décidé de faire leur fête de l’abolition, comme on dit faire son mariage burlesque le lundi gras…

Mais le Delsham Pétricien , avec son crane fuyant vers le haut comme la tête du mulet quand il désire se faire cheval , ne se contente pas d’un geste simple et d’une simple opinion ,il veut y mettre une dimension métaphysique.

Il voit dans son rôle de chien de garde la rencontre ontologique de l’ancien esclave, l’ancien vaincu ,l’ancien humilié avec l’ancien Maitre et clin d’œil à la caméra , voilà la poignée de main historique … que le discours qui suivra – discours tout aussi historique-immortalisera.

Et il s’y croit … « milé- a »(=le mulatre). Pour donner une allure à sa mendicité ,il fait appel à des figures historiques .Non pas Malcom X ,mais le docteur Martin Luther King ;non pas le Mandéla qui organisa la lutte armée contre le régime raciste de l’Aparthied mais le Mandéla qui serre la main (justement) de De Klerk .

C’est le fin fond du fond de cette classe moyenne qui se tient bien loin de notre « laideur pahouine » tout en conservant par charité chrétienne quelque chose de mat dans la couleur de leur peau. Ce que cette classe oublie ou ne connait pas c’est que les Martin Luther King et Mandéla n’ont jamais renoncé à leur identité nègre ,que ces hommes ont mis leur vie en jeu , que dans ce combat il n’ont jamais cherché à attendrir leurs ennemis et que c’est le rapport de force qui a fait plier les blancs nord américains et sud africains.

Je fais l’apologie systématique des nègres qui ont combattu les pouvoirs blancs ,les armes à la main. Les valeureux Black Panthers et les héroiques soldats de l’ANC qui ont versé leur sang pour deux ou trois vérités s’expriment sur cette terre .

Et pour ce qui concerne le passé plus lointain je fais l’apologie des nègres Toussaint Louverture « Un homme seul emprisonné de blanc » ( Césaire )et Jacques Dessalines qui en arrachant le blanc du drapeau français signifia la destruction économique ,sociale et physique des esclavagistes.

Pourquoi tant de haine ? diront les âmes sensibles .

Je leur réponds pourquoi tant de compréhension à l’égard du crime ?

Pourquoi ce manque de distinction entre les bons et les mauvais ? ajouteront- ils.

Pourquoi tant de confusion dans votre esprit ?leur répondrai-je.

La confusion qui existe aujourd’hui a une source clairement identifiable :la créolité et son esprit saint la créolisation du monde, objet théorique inconsistant .Le but de ce mouvement est politique : « être émancipé dans le cadre de la France .

Le grand mensonge aujourd’hui ,distribué à dose homéopathique ,c’est de faire croire à coup de clins d’œil , d’allusions qu’Aimé Césaire partageait quant au fond cette idéologie ou qu’il était en train de changer à la fin de sa vie ,un peu comme ceux qui trouvent ou retrouvent la foi en Dieu sur le tard .

Au point que dans les rangs de la Gauche ,y compris quelques personnalités du PPM ,on hésite de parler de Césaire comme « le grand poête nègre .Terme qui n’a jamais gêné André Breton qui l’employa le premier. Sauf que Breton et son mouvement surréaliste avait la dimension éthique et esthétique pour prendre à leur compte l’aspiration émancipatrice du monde nègre.

Y -a- t-il un blanc créole martiniquais prêt à faire autant ?

Pas seulement le 22Mai dans le cadre de la République française .Mais chanter avec nous l’épopée nègre contre les esclavagistes blancs de Boukman à Dessalines ,l’épopée nègre contre l’expansion colonialiste de Chaka à Lumumba ,l’épopée nègre contre le racisme des blancs de Malcom X et Luther King à Mandéla ,le Mandéla de la lutte armée compris ,l’épopée nègre actuelle pour briser « les murs de ce siècle trop lourd ».

Moi je suis prêt à assumer les épopée émancipatrices du monde occidental mais aussi des civilisations arabes chinoise, indienne ,amazonienne et amérindienne …qui ont leur propre dynamique. Pas besoin de les métisser comme on fait pour les croisements de plantes et de bêtes.

La tâche fondamentale que diffuse la négritude de Césaire ce n’est pas de faire « une somme de culture » ,mais que chacun descende au fond de lui-même ,plus bas que la culture pour retrouver ce qui est commun à nous tous :la bête ,c’est-à-dire le nègre avait déjà dit le poète Rimbaud ,l’éternel jeune Arthur.

Oui Tony Delsham dit Pétricien ,l’idéologie du métissage biologique est une catastrophe pour nous aux Antilles ,car c’est un discours raciste porté par des sentiments douteux .Il s’inspire des présuposés raciaux de Hitler.

Poser la couleur métisse comme un plus ,comme un Idéal à atteindre ,c’est dévaloriser ceux qui ne le sont pas .La science a démontré que les races n’existe pas .C’est un moyens qu’utilise tous les colonialistes et les ex vrais faux révolutionnaires en espérant faire un acte qui laissera leur nom dans l’histoire antillaise.

Ce qu’il faut c’est lacher l’homme ! (Sartre repris à maintes reprises par Fanon).Nous ne permettrons plus à qui que ce soit le droit de nous enfermer dans leurs chimères, leur pauvreté théorique ,leurs utopies passéistes.

Le 21unième siècle nous réserve plus de surprises que ne peuvent penser tous les vieux staliniens qui se sont réfugiés à tous créoles pour expier tous les crimes imaginaires commis dans leur interminable adolescence. Car dit Césaire ,ce grand nègre qui demande trop aux hommes mais pas suffisamment aux nègres :« il n’est pas toujours bon de se perdre dans la contemplation gnoséologique au creux le plus fructueux des arbres généalogique, le risque étant de s’apercevoir que l’on s’est égaré au plus mauvais carrefour de l’évolution ».

Guillaume SURENA ,
Psychanalyste
Case- Pilote le 26 MAI 2010
Auteur : Marc FORTUNE

Continue Reading
4 Comments

4 Comments

  1. Jean

    30 mai 2013 at 11 h 12 min

    Voilà un excellent texte sur le débat et compléte l’article très dur de Camille sur Tony. Le pobléme du Pardon n’est pas évoqué par le psychanaliste.

  2. surena Guillaume

    30 mai 2013 at 11 h 12 min

    Salut jean, On ne peut pas parler de tout dans un article.Mais cette question est présenté de façon absurde. Ceux qui la pose font comme si nous sommes vainqueur dans le combat.C’est faux!!! Les vrais gagnant ici se sont toujours les békés.Mais comme nous sommes « entra » et de « compraisonnerie sale » nous prenons sur notre conscience la culpabilité de tout le monde.Qui nous demande quoi ?Aucun béké qui compte ne nous a demandé de leur pardonner quelque chose pour les aider à dépasser la situation actuelle.C’est ce qui se passe en Afrique du sud :le pardon pour changer réellement dans les relations humaines mais surtout dans la répartition des richesses,dans la représentation symbolique ,dans le pouvoir politique.Et les blancs sont vraiment vaincus. Dès lors on peut faire un effort! Ici nos intellos qui méditent gravement sur ces notions de pardon veulent faire de grandes choses comme les grands pays sans envisager de se donner les moyens :le pouvoir politique qui suppose des sacrifices.A moins qu’ils aient déjà pris la décision de renoncer puisque les français ont les moyens de le faire à notre place.Dans ce cas on se tait! Guillaume SURENA

  3. Imaniyé

    30 mai 2013 at 11 h 12 min

    BonjourLa question du Pardon est fondamentale pour avancer dans le règlement du contentieux profond qu’il y a entre Noirs et Bèkés dans le pays. Parce que tant que les Békés vont faire comme s’ils n’étaient responsables de rien tout en continuant de jouir de l’héritage de leurs ancêtres criminels reconnus, les Noirs ne peuvent que se sentir humiliés que l’on tire un trait de silence (hautain ?) sur leur passé. S’ils agissent ainsi et qu’il continuent de faire leurs affaires dans leur coin, cela peut se comprendre. Mais quand ils viennent avec une main soit disant tendue avec laquelle ils donnent une petite tape dans le dos en disant : « allez, on oublie tout ça, mettez vous derrière moi et avançons ! » tout en tenant scrupuleusement leurs livres de généalogie qui remontent au moyen âge, là je ne suis plus d’accord; C’est la preuve d’une hypocrisie qui m’est insupportable.Cette question du pardon est d’autant plus fondamentale qu’elle est un prélude à la réconciliation. Si on la souhaite vraiment…C’est pour cela que je suis comme vous outrée de voir ces simulacres d’hommages à mes ancêtres qui ne sont plus là pour protester contre ce commerce de la Mémoire.Ceci dit, on peut ne pas être d’accord avec la position de Tony Delsham, sans afficher de mépris pour son nom et son physique, ce qui n’ajoutent rien à la justesse du commentaire, bien au contraire…Il me semble que notre guérison passe aussi par le respect mutuel, non ? Je ne sais pas, je demande…PassionnémentImaniyé

  4. Lostie noir

    30 mai 2013 at 11 h 12 min

    Madame Imanyié,vous avez parfaitement raison .Ce commentaire mérite d’être publié sur ce site comme un article.Bravo lenaif.com de prendre ce combat .Rendez-vous TOUS FILS d’ESCLAVES sur le CAP 110 pour attendre les Tony et autres Békés…le 22 MAI 2011.Venez messieurs les eslavagistes nous vous attendons.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

ECONOMIE

La France va consolider sa présence en Guyane Par Robert TOMICHE

Published

on

By

Rédaction du Naïf: Les extraits de cette ITW de Francis Perrin directeur de Recherche à l’IRIS  devrait faire comprendre aux Guyanais que la France va consolider sa présence en Guyane et 500 ou 1000 frères ne pourront pas résister au monstre colonial

L’HULOT LIGOTE : L’écolo Hulot hurle la fin des hydrocarbures d’ici 2040,  si la loi est votée, ce qui ne fait guère de doute, la Guyane ne pourra plus exploiter de pétrole après 2040, ni accorder de nouveaux permis d’exploration. Or en 2000, la loi d’orientation des Outre-mer avait pourtant prévu le transfert de la compétence à la Guyane pour développer et renouveler les titres miniers en mer. Les différents gouvernements  ont traîné les pieds. En 2014 et en 2016, le conseil d’Etat a rappelé à l’ordre le gouvernement, sans succès. Il fallait un décret d’application qui n’a toujours pas été signé. Si les gouvernements précédents avaient respecté la loi, la collectivité territoriale de Guyane aurait eu la possibilité de renouveler le permis de Total. Elle aurait aussi pu accorder des permis à d’autres compagnies pétrolières.

Cela fait 17 ans que l’on balade la Guyane ! Même si Nicolas Hulot a indiqué le 4 octobre 2017 que la compétence serait transférée. Toutefois, le ministre de la Transition écologique a quand même prolongé le permis d’exploration de Total. En tant qu’écologiste, il aurait pu en décider autrement…

TOTAL:Que va-t-il se passer maintenant si Total trouve du pétrole dans ce contexte de fin de la production des hydrocarbures en France ? Si Total trouve du pétrole et surtout s’il y en a suffisamment pour que la production soit rentable, la compagnie pourra l’exploiter. Elle devrait le savoir d’ici à 2020. L’entrée en production pourrait débuter en 2024-2025. On sait qu’il y a du pétrole depuis 2011 dans cette zone, de manière sûre. Ce n’est pas de la science-fiction. Mais il faut trouver des réserves importantes pour assurer une rentabilité, d’autant plus qu’on est en mer profonde avec des coûts de production très lourds. Total est une société privée et vise avant tout une exploitation rentable.

L’ETAT COLONIAL FRANCAIS: A l’Assemblée nationale, le projet de loi hydrocarbures a fait l’objet d’un amendement gouvernemental qui a été voté qui stipule que Les concessions prendront fin en 2040 « sauf dans un seul cas bien précis: si l’industriel peut prouver que cela ne couvre pas les frais engagés ». Est-ce que cela concerne le permis Guyane maritime ?

Si Total trouve du pétrole et que c’est rentable, la compagnie le saura assez vite. Certes cela ne se fait pas en trois jours, mais en deux-trois ans, Total saura si la production pourra se faire ou pas. Cela fait partie des procédés bien connus de l’industrie pétrolière mondiale. Ainsi si la production débute autour de 2024-2025, en 15 ans d’exploitation cela ne peut pas ne pas être rentable.

L’Etat colonial Français se rends bien compte qu’ Exxon Mobil a trouvé du pétrole au Guyana, Total investit au Brésil, c’est clair que la région semble très riche en pétrole. Il est certain que la région sur le plan géologique est riche en pétrole, avec des quantités importantes. Non loin du Venezuela, premier détenteur de réserves pétrolières au monde devant l’Arabie Saoudite. Adossé au Brésil, puissance montante dans ce secteur. Au Guyana, le groupe américain Exxon Mobil a fait des découvertes importantes. Une estimation de 2 à 3 milliards de barils de pétrole (120 000 baril par jour).

La production devrait intervenir à partir de 2020 en mer profonde. La première compagnie mondiale pétrolière (Exxon Mobil) va investir 4,4 milliards de dollars pour développer cette découverte. Ce n’est pas un petit gisement ! Il y a aussi de l’exploration au large du Suriname avec Exxon Mobil et la compagnie Tullow oil. Cela incite donc Total à poursuivre la recherche au large de la Guyane.

La France de droite ou de gauche ne va pas brader le morceau Guyanais.

Source IRIS.

Continue Reading

SANTE

Règlements de comptes chez les vétérinaires Par Max Gaspardy

Published

on

By

Rédaction du Naïf. Tous les téléspectateurs de Martinique Première ont encore en mémoire le reportage de « la chabine » Cécile Marre sur le monde des vétérinaires. Bien sûr, sans surprise elle avait choisit de démolir un camp. C’est son droit. Un des vétérinaires mis en cause  le Dr G.GAUBE a adressé au rapporteur de CROV.

Chère consœur, Notre pratique est à dominante chirurgicale et nous n’en faisons pas mystère. Nos clients le savent bien. Notre préférence va, parmi d’autres, au CHV FREGIS pour notre pratique. (http://www.fregis.com) Le Dr O… m’a fait part de vos interrogations sur l’opération de Zepp et sa fréquence de réalisation (2 par mois) en particulier. Si je me réfère à mon expérience familiale en médecine humaine, l’otologie est la science des ORL (du chirurgien par conséquent) plutôt que celle des dermatologues.

L’OPERATION DE ZEPP

Pour ce qui a trait précisément à l’opération de Zepp, nous nous basons, particulièrement pour la partie en langue française, sur les publications du Dr BARDET de Neuilly /Seine dont l’expérience d’enseignant à Alfort et aux Etats-Unis, ainsi que les 1200 communications et publications scientifiques témoignent de compétences hors normes. Ce dernier est univoque en la matière et sa publication sur la chirurgie ORL on ne peut plus éloquente. Je vous transmets le lien internet du site du Dr BARDET qui ne saurait être taxé d’amateurisme ou de vouloir escroquer le public.

(http://www.clinique-veterinaire-bardet.com)

Concrètement, nous nous contentons donc de mettre humblement à la disposition du public martiniquais ce qui se fait de mieux et fait autorité en matière de traitement chirurgical de pathologies récurrentes. A moins qu’une solution thérapeutique qui passe pour recommandée (voire excellente) à Paris ou aux Etats-Unis ne cesse de l’être en Martinique… Étant apparemment et probablement les seuls en Martinique à pratiquer ces types d’interventions:

(Opération de Zepp http://www.clinique-veterinaire-bardet.com/articles/3_chirurgie_oreille.html,

Chirurgie du voile du palais http://www.fregis.com/infos_sante_pathologie_chien_detail.php?id=1,

Exérèse des glandes anales http://www.fregis.com/infos_sante_pathologie_chien_detail.php?id=5, etc…), les clients, éclairés par la consultation des sites de la clinique BARDET et du CHV FREGIS, font appel à notre savoir-faire chirurgical.

DETRACTEURS ET IMMOBILISME SCIENTIFIQUE

Qu’y pouvons-nous? A contrario, nos détracteurs (dont le président et le trésorier de l’AVM, i.e. Association des Vétérinaires de la Martinique) ont déclarés publiquement, le 28 août 2017 dans un reportage télévisé, qu’ils ne connaissaient ni l’étendue des indications, ni la pertinence des interventions en question, alors que la journaliste leur a laissé 6 mois pour potasser le sujet…Cette leçon d’immobilisme scientifique à destination du grand public nous a laissés perplexes…d’autant qu’elle est condamnée par le code de déontologie. La méconnaissance ne devrait pas, selon nous, conduire à la négation médiatisée des progrès des sciences vétérinaires.Accessoirement et bizarrement, tout le monde tient maintenant pour acquis que les présidents de l’AVM et du Conseil de l’Ordre ne font qu’un…Nous espérons donc patiemment un démenti de l’instance ordinale pour rétablir la vérité aux yeux du public.

Bien cordialement et confraternellement.

Dr Gérard GAUBE.

PS: Autres liens utiles: http://www.michigananimalhospital.com/page/490551594

http://marvistavet.com/lateral-ear-resection.pml

https://www.vetebrasseur.be/chiens/chirurgie-les-glandes-anales-du-chien.html

NDLR: Notre enquête continue surtout sur le reportage de la « chabine » de Martinique première. C’est vrai qu’elle se prend parfois pour un vétérinaire en se déguisant d’une tenue blanche. Nous avons pu avoir ce texte dans le cadre de cette enquête qui se poursuit, car nos avons également vu un site ou un vétérinaire est accolé à un site de libertinage.

Rédaction du Naïf: Camille CHAUVET

Continue Reading

EDUCATION

Les dessous de l’ex-UAG Par Ti-Kourilet-Kreol

Published

on

By

Un observateur de la vie universitaire nous fait l’analyse de la situation de l’ex-UAG au lendemain de la fuite de Koko Kast. Les faits sont d’une lucidité qui donne froid dans le dos.

QUI SONT CEUX QUI MENENT LE BAL ?

A l’observation dès le lendemain des départs curieusement simultanés de l’éphémère Présidente Corinne Mencé-Caster et du Doyen face d’ananas Raphaël Confiant un petit groupuscule d’individus assoiffés de pouvoir, tous en activité sur le Pôle Martinique. Il semblerait s’être donné pour mission gêner le bon fonctionnement des restes de l’UAG dénommé l’Université des Antilles afin d’aboutir à la création de l’Université de Martinique.

QUI AURAIENT CE PROJET ?

Par leur opposition à l’autorité du nouveau président, les choses vont se préciser dans les jours qui viennent. Le noyau de ce groupuscule semble articulé autour de six personnes bien en avant et en sous main le troller kréol R. Confiant.

LE SEXTET KOKO KAST

Cela vous amuse. Oui c’est un sextet qui joue un morceau de musique diabolique mis en partition depuis Paris. Ces six musiciens sont les débris de la garde rapprochée de la présidente autodéchouker CMC :
– Un Guadeloupéen (maître de conférences non habilité à diriger des recherches) venu par droit d’option en Martinique depuis le pôle Guyane, ex-directeur de l’Institut d’études supérieur de Guyane (IESG) du Pôle Guyane destitué par arrêté ministériel. Cette personne aurait influencé le processus de destruction du pôle Guyane qui a amené à la création de l’Université de Guyane.
– Un syndicaliste métropolitain, maître de conférences à la faculté LSH de Martinique, du même syndicat que CMC.
– Un personnel administratif du pôle Martinique, ancienne responsable administrative de l’IUT de Martinique. Actuellement élue au Conseil d’administration de l’UA.
– La vice-présidente du pôle Martinique, maître de conférences non habilitée à diriger des recherches, élue au conseil d’administration de l’UA.
– Une doyenne de faculté du pôle Martinique, Professeur d’espagnol, très proche de CMC, élue au conseil d’administration de l’UA.
-Un professeur de Physique métropolitain venu par droit d’option du pôle Guyane ami proche de l’ancien directeur de l’IESG destitué.
Ce sont ces musiciens qui jouent l’hymne de la séparation, et bien sûr en douce le blog Montraykréol fait la sono.

MAIS QUE DEVIENT CETTE EX-UAG DEPUIS LA FUITE DE KOKOKAST ?

Depuis le jour de l’élection du Professeur EUSTASE JANKY à la tête de l’UA, ces six personnes ont déployé une énergie considérable à tenter de déstabiliser l’établissement afin de le détruire de l’intérieur. Quelques exemples de leurs activités déstabilisatrices : Pour les trois d’entre eux élus au conseil d’administration : refus de voter pour un des tours candidats guadeloupéens à l’élection présidentielle de janvier 2017. Durant les trois tours, ces trois personnes plus 4 autres alliés ont voté blanc le but étant d’empêcher les candidats d’atteindre la majorité absolue, de rendre infructueuse l’élection et de permettre à un proche de la présidente déchue CMC de se présenter.
Dès l’élection du Professeur JANKY, mise en place de barrages et tentatives de grèves (Pour des motifs dénués de bon sens) par le Guadeloupéen venu de Guyane. Poubelles renversées, tracts, etc. Face à la grogne des étudiants lui et ses complices (la doyenne de faculté était en bonne place sur les barricades) ont dû reculer et abandonner cette action aussi incompréhensible qu’irréfléchie.

COMMENT AGIT CE SEXTET ?

Ils rencontrent certains élus Martiniquais (Parlementaires et élus de collectivités) et les documents fournis nourrissent une opposition stupide entre Martinique et Guadeloupe. L’affaire CEREGMIA ne suffisant plus il faut trouver autre chose : « les méchants guadeloupéens veulent détruire la Martinique. » C’est donc sur fond de haine anti-guadeloupéenne que ces personnes prêchent et tentent de monter les élus martiniquais contre le président JANKY et la Guadeloupe en général. Depuis toutes les occasions sont bonnes pour perturber la tenue des différents conseils statutaires de l’établissement, des assemblées générales où toutes sortes de mensonges sont véhiculés sont organisées par ses personnes avec l’aide de quelques syndicalistes. La désinformation et la propagande sont devenues un mode de fonctionnement, hérité de l’ex-présidence .

Propos recueillis par Ti-Kourilet-kréol

Continue Reading

Populaire

Copyright © 2017 La Naïf.