Connect with us

POLITIQUE

QUAND UN BEKE SE CROIT INTELLIGENT…C’EST UNE CATASTROPHE

Published

on

Par Camille Chauvet. Les intellectuels békés sont rares comme des œufs de cochon,mais il y en a.
Mais quand un membre de la caste fait une proposition politico- sociale,c’est le descendant d’un membre du club Massiac qui parle, il faut attentivement l’écouter et décoder ses oublis.
Dans le cadre des Etats Généraux de Martinique le béké Jean-François Hayot a fait une proposition, pas si innocente, il fait un état des lieux sur de l’emploi en Martinique.

Ecoutons sa proposition : Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, les chiffres que je vais vous citer sont du CEROM-INSEE-IEDOM-AFD).La population active totale de la Martinique est de : 151.000 personnes en 2007.Dans le secteur privé il y a : 65.000 personnes soit 43% de la population active Dans le secteur public il y a :48.00 personnes soit 32% de la population active

Le nombre de chômeurs est de : 38.000 personnes soit 25% de la population active. Le secteur public étant aujourd’hui saturé, ce n’est donc pas dans la fonction publique que l’on trouvera ces 38.000 emplois.

C’est obligatoirement le secteur privé qui devra en concertation avec le monde politique trouver les solutions à ce problème grave. Dans le secteur privé il y a : 28.500 entreprises.
Les entreprises de 0 à 5 salariés sont au nombre de 24.250 et représentent 92% du total des entreprises de la Martinique.

Ce sont les entreprises de 0 à 5 salariés qui sont les plus importantes en nombre et en termes d’emplois, il donc faut favoriser leur création et leur implantation. Pour que des emplois soient créés, il faudra retrouver des conditions favorables à l’implantation de ces entreprises nouvelles.

Historique économique : Août 2007 : Cyclone DEAN. Début 2008 : Remise en cause de la défiscalisation. Octobre 2008 : Début de la crise financière mondiale. Février 2009 : Grève générale à la Martinique (5 semaines)

En plus de la crise économique mondiale, s’ajoute nos difficultés locales et tout particulièrement le dernier conflit social qui a mis à genoux de très nombreuses entreprises.
Conséquences économiques : Grosses incertitudes sur le statut de la Martinique–Grosses incertitudes sur l’avenir économique de la Martinique.

Démotivation totale des chefs d’entreprises-Redressements judiciaires -Licenciements économiques dramatiques pour les salariés et les entreprises-Dépôts de bilan de sociétés -Les Banques qui rencontrent de nombreux impayés durcissent leurs conditions de financement

Quel décideur économique, d’où qu’il vienne, irait aujourd’hui investir dans un pays où la situation politique et sociale est aussi incertaine et où l’activité économique peut à tout moment être bloquée par des conflits sociaux à répétition ?

Solutions :-Restaurer la confiance en l’avenir politique et social -Restaurer les comportements démocratiques-Restaurer la confiance en l’avenir économique

Proposition :-Faire le plus tôt possible un référendum populaire avec les 4 questions suivantes : 1°) Souhaitez-vous rester dans le statut actuel de Département et Région d’Outre-mer (Article 73) ? 2°) Souhaitez vous le statut de Département et Région d’Outre-mer disposant d’une assemblée délibérante unique pour ses deux collectivités (Article 73) ? 3°) Souhaitez-vous le statut de Communauté d’Outre-mer : Autonomie (Article 74) ? 4°) Souhaitez-vous l’indépendance de la Martinique ?

Les Martiniquais, une fois leur choix fait, pourront regarder vers l’avenir pour construire ensemble la Martinique de demain. Mais, une fois ce choix fait, il ne faudra pas le remettre en cause de façon cyclique.

Peut-être devons nous nous inspirer de l’exemple de la Réunion qui a décidé de rester définitivement dans le cadre de l’Article 73. Le développement de la Martinique passe obligatoirement, qu’on le veuille ou non, par le rapprochement des mondes politiques et économiques, mais aussi par le rapprochement de toutes les composantes de la communauté martiniquaise.

Seul l’Article 73 nous garantira dans la durée :-La stabilité politique -Les acquis sociaux ainsi que les aides nationales et européennes indispensables au développement économique de la Martinique . Signé Jean-François Hayot.

Le béké Jean-François , a quand même le mérite de dire qu’il veut maintenir encore le Code Noir.

Il a le culot ,ce Jean -François Hayot de trouve les causes profondes de la situation actuelle du pays Martinique dans un cyclone, une remise en cause de la défiscalisation et la crise financière mondiale.

Rien que ça.

Et la solution ? c’est le modèle Réunionnais, là où Bernard Hayot et d’autres békés martiniquais sévissent. Là aussi les Réunionnais les identifient comme des békés martiniquais profiteurs.

Comme en Guadeloupe.

Voilà l’image de la Martiniqueque que vous véhiculez.

Le seul article 73 est sauveur.

Mais, le Jean-François Hayot est-il prêt à sortir de sa caste ? Votre caste est à l’origine du déficit relationnel entre Vous et les autres Martiniquais, et vous continuez. .

Il oublie que ce sont les békés qui se sont séparés du reste des autres martiniquais.

Il oublie que ce sont les békés qui ont empoisonné les terres martiniquaises avec le chlordécone.

Il oublie qu’au Cap-Est un jeune Martiniquais Yendi Bambou a été assassiné par un béké dans l’indifférence totale de certains Martiniquais.

Il oublie les positions de monopole de certains groupes békés.

Le patriarche Bernard est-il prêt à développer une économie productive dans son Pays la Martinique ou encore aider des jeunes martiniquais comme il le fait en Réunion.

Non ! Jean-François Hayot le mal est plus profond.

Ceci dit, donnez des réponses sur ce votre caste compte faire pour dépolluer les terres, pour casser les monopoles, pour vous intégrer au Pays Martinique, rien que cela et nous verrons la bonne volonté des héritiers du crime contre l’humanité.

Car, au fond, les chiffres sont exacts, mais le problème de fond est de faire cohabiter les descendants des bourreaux et leurs victimes.

C’est là Notre défi.

Jean-François Hayot nous ne construirons pas Notre Pays si vous ne comprenez pas que ce ne sont pas les associations Tous créoles, les interventions en loges maçonniques et autres marathons de la Banane ou du Mangot vert, ou deux plasticiens à l’Habitation Clément qui vont changer le cours des choses.

Toutes ces initiatives de conjoncture ne sont que des vecteurs de séparation et d’installation de violence pour l’instant verbale ou écrite…mais demain les allumeurs d’incendie comme votre Roger de Jaham vont sans doute le regretter.

Le Vivre Ensemble ou Disparaître Nous guettent, alors Jean -François Hayot , allumez une bougie dans un ancien cachot d’esclaves, il y en a en Martinique et priez, priez…

Le 22 mai c’est Demain.
Auteur : Camille CHAUVET

Continue Reading
93 Comments

93 Comments

  1. Reponse a Camille

    30 mai 2013 at 10 h 00 min

    Reponse a Camille

  2. Reponse a Camille

    30 mai 2013 at 10 h 00 min

    Camille, en vous lisant on ne comprend pas bien où vous voulez en venir ?Je pense que le soit disant problème « béké » sur lequel vous (Camille) restez systématiquement bloqué est surtout lié au fait qu’il occupe 99pourcent de place dans l’esprit de certains Martiniquais, dont le votre Camille. Camille, pourquoi véhiculez-vous en permanence un message de haine et de destruction ? Pourquoi ne pas construire pour une fois Camille ? Camille, si vous voulez être crédible, je vous invite à vous appuyer sur des chiffres (certifiés) et non sur des aprioris ou des idées reçus. Ne sous-estimez pas et ne méprisez pas les Martiniquais Camille.Je pourrais faire comme vous en écoutant les ragots et dire « Camille a une énorme Maison, des hôtels et il a plus d’argent que la plus part des békés… »Vous parlez en permanence du soit disant « pouvoir de la caste béké ». Qu’en est-il réellement :- Le pouvoir politique ? Il n’y a aucun béké en politique. Peut-être que c’est ce que vous leur reprochez Camille ? Le pouvoir économique ? Les békés représentent aujourd’hui moins de 8pourcent des emplois et 14pourcent du PIB de la Martinique.- La grande distribution ? Faut-il vous rappeler les chiffres donnés par le syndicat de la grande distribution Camille : CORA 17pourcent, Parfait 14,30pourcent, HAYOT 13,30pourcent, HO HIO HEN 12,70pourcent, FABRE 11,60pourcent, LANCRY 11,40pourcent, SAFO 10,80pourcent, DIVERS 8,90pourcent.- Les monopoles ? Les seuls qui existent aux Antilles sont les anciens monopoles étatiques (Electricité – EDF, Gaz-GDF, Téléphonie-France Télécom, Pétrole-SARA, Eau…). – Les terres ? Le chiffre de 52pourcent est totalement erroné. Le premier propriétaire terrain de la Martinique c’est l’état et les collectivités locales. Viennent ensuite des sociétés métropolitaines (cf cadastre).Sources : http://avenirauxantilles.free.frCamille, quelles sont vos sources, merci de bien vouloir nous les donner ? Toutes les composantes de la Martinique n’auront-elles plus le droit à la parole dans la nouvelle société que vous essayez de construire ?Quel est votre objectif Camille, « foutre les blancs » dehors comme vous le prônez sur KMT : – « Il y des propriétaires de commerces qui sont blancs…ça fait bizarre. »- « On ne s’en rend pas compte, ils s’installent lentement et sournoisement. »- « Ces populations Françaises qui sont à la Martinique, ces populations blanches, ce n’ait pas leur présence qui me gène, ce qui me gène c’est que ces gens se comportent ici comme des Français. »- « Il faut foutre ces gens (Blancs) dans des vols charters et les renvoyer en France. »Sources : http://www.dailymotion.com/video/x317hp_km2_politicsAllez Camille, usez de votre intelligence pour faire avancer le pays et rapprocher les communautés et non l’inverseA vous lire Camille.

  3. PROFANE

    30 mai 2013 at 10 h 00 min

    Excellent…..on commence enfin a se parler…c’est un bon début….entre maçàns et békés…CHAUVET, le FONCTIONNAIRE surpayé franc maçon….et endetté comme tous les fonctionnaires d ici (bénéficiaires presques exlusif de la commission de surendettement de l iedom; créee pour eux)….souhaite se défaire de ses créanciers ?…bnp et autres….non seulement on baigne dans la combine des locations au black payées par la caf… pour etudiants probablement levés sur les lieux de travail….mais en plus le « frère journaliste » se voudrait vertueux…et donneur de leçons et conseils…Comment expliquer à ce monsieur très représentatif de sa pauvre minorité activive et plumitive, privilégiée et fabriquée sur mesure par justement les disfonstionnements chroniques et skyzophrènes de notre Ripoublique…..que l aliénation à la secu et à la caf et autres droits acquits, sont plus fort que toutes chaînes, fussent elles historiques…et font que les martiniquais ne veulent pas l autonomie ,ni l indépendance….alors que faire ???? MËME SI les francs maçons? réeels maîtres des lieux par substitution systématique à la hierarchie d Etat délabré et défaillante de l île , sont les initiateurs et les artrisans actifs du coup d etat avorté du 5 ami……..il n y a pas photo….Mais INUTILE d accabler vainement les békés et leurs fonctionnements autarciques…..qui si ils n’avaient pas été abandonnés en france en 1789 , contraint par les révolutionnaires maçons, nous auraient assuré d éviter la débâcle que nous rencontrons aujourd hui…..et l asservissement a d autres grouppes de capitalistes et appatrides ceux là….Personne ne souscrit à votre harro sur la catégorie sociale la plus exposée de l île…..personne n’est dupe , les béké de ce département ne sont assurément pas les plus nuisibles pour la collectivité……leurs passes droits et privilèges qui viennent de fort loin…. et n’ont été octroyés que par les larbins de l hexagone en mission ici …soit vos collègues…car rien de la « REGLEMENTATION » n est tranposable ici sans vous….Donc les véritables profitationneurs ne sont pas les békés…..mais ceux qui vivent sur les budgets d etat ,toujours abondé par un impôts de plus en plus elevé……condamnant les générations futures a payer vos erreurs , réparations et endettements……….car eux monsieur……ne voudront et ne pourrons se cacher derrière la rente de lETAT et le métier de fonctionnaire oisif et inutile …pour tirer sur le bateau qui nous porte tous …et surtout mordre la main qui nous nourrit abondamment depuis des lustres et particuli-èrement depuis 1980 et la vennue du socialisme au pouvoir……Qu’avez vous fait des milliards distribués gracieusement par la france……AMJ,LISE,DARSIERE,SAMOT,ALMONT, et toute la clique……dont le point commun avec vous même et à par l appartenance à la maçonnerie….sont dtere tous sans exception des fonctionnaires ou ancien….qui ne semble ne pas avoir manqué à leurs services……………et si ils etaient tous , sans exception incapables à la gestion, la reflexion et le management créatif ????? car ça ne s improvise pas……et si l attaque des békés etaient simplement la manifestation d’une jalousie maladive de voir des gens …..aussi très subventionnés (comme vous même) faire fructifier le pognon qui est abondé par la collectivité préssé comme citron…..Allez camille…..fait un bon geste et amende honorable à jean françois….il te tend la louche et te dis ….arrête tes conneries car c’est tous qui risque la noyade……la crise ,la vraie est à nos portes…..nous devons l aborder ensemble…noirs et blancs…et pendant que certains s oblige a alléger l ambarcation…..on ne peut se satisfaire à en voir certain ne pas ramer…et pire remplir le bateau et faire des trous dans la coque…Notre péril n’est ni béké , ni blanc ni martiniquais…….c’est la globalisation et le NUEVO ORDO SECULARUM

  4. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Bonjour,Suis certain que ça doit être vachement intéressant même si ça fait un peu vinaigrette au Shaker Tupperware…Dans la même lignée, encore une réponse à Camille du béké qui se planque car il a honte de savoir qu’on sait qu’il se croit intelligent, et qui va malheureusement rejoindre le cimetière des oiseaux…

  5. maximum

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Les békés ne savent pas qu’ils sont nuls, mais ils croient au plus profond de leurs pensées qu’ils peuvent manipuler tous les descendants d’esclaves tout le temps .ILS utilisent toutes les méthodes, allant de la corruption à la pleurnicherie en passant par le chantage à l’emploi .Etant donné que pour EUX tous les nègres sont des enfants qui jouent au jeu de rôle lorsqu’ls revendiquent dignité et respect, et une fois que les maîtres en aurront marre ils feront charger la cavalerie de la république bananière pour mettre ces nègres à leur place et plus vite qu’ils ne l’imagine.Les békés pratiquent en permanence la duplicité vis a vis de nous autres, même ces nègres créolisés qu’ils utilisent pour leurs basses besognes ne sont pas mieux considérés. Traitres à la France plus d’une fois au cours de l’histoire, les békés ont toujours eu comme seule patrie le capital financier .Et pourtant ILS sont les enfants gâtés de cette même France. ILS pleunichent comme le crocodile qui dévore sa proie, en réalité les békés sont des prédateurs depuis toujours.

  6. LEKERRE

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Quand un prof en bêtise se prend pour un initié c’est un ane et cela donne PROFANE.C’est ce monsieur qui circule anonymement dans les commentaires pour diffamer tout ce qui passe. Il se fait passer pour gran grec en citant des référence latines qui n’impressionnent que lui même.Le texte des békés est interessant et la réponse ne ferme pas le débat mais l’ANE PRO entre en jeu,animé par la haine et la jalousie .Sans doute a-t-il échoué dans son quotidien.Pourquoi continuer à publier ces anonymes ? Vous avez la possibiltés de les retrouver retrrouvez les et donnez leur identité et leur pedigree.

  7. Reponse à Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Bonjour Lucien,On a du mal à comprendre votre position et suivre votre raisonnement.Quand les békés prennent la parole publiquement vous dites que c’est de la provocation (Quant à Camille, faute d’arguments il s’attaque à l’homme et non plus aux idées. Il dit d’ailleurs lui-même que les chiffres annoncés par mr hayot ne sont pas contestables). Et si une réponse sur le forum du Naif n’abonde pas dans le sens de votre pensée unique (pensée que vous essayez de nous imposer), alors c’est forcément un béké.Drôle de conception du dialogue, vous ne trouvez pas ?PS : Vous auriez du être présent aux états généraux au Marin. Les indépendantistes se sont fait huer et les 2 ou 3 békés qui ont pris la parole ont été applaudis. Assez paradoxale après ce conflit non ? Preuve que la majorité silencieuse de notre pays commence à ce faire entendre.Cordialement.

  8. LASCEAU A BONJOUR A LUCIEN

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Les négres à béké seront toujours là … chauvet a raison,il demande aux békés de repondre à certaines questions.Les chiffres n’enlèvent rien au problème de la cohabitation des descendants des victimes et. des descendants des bourreaux comme le dit Chauvet.iL FAUT RECONNAÏTRE que Chauvet ou Yoyotte n’avancent pas masqué comme les békés ou le répondeur à Yoyotte ou encore le con de Profane.. Se faire applaudir par ses amis n’ a aucune signification particulière. Lamajorité silencieuse ? qu’elle s’exprime…. et faites vous inviter à békéland et crier vive Hayot et vive Schoelcher et demander vous pourquoi aucun béké ne se prénomme Victor …PS. Vous qui aimer tant les békés anonyment faites la démarche d’un 22 mai à l’Habitaion Clément ….

  9. PROFANE

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Quand le sage montre de l index la lune……le couillon ne regarde que le doigt….c’est toujours plaisant de se faire traiter de con par des imbéciles….Profane explique gentiment et à force de détails… que pour donner des exemples de vertu et des leçons à » l auttre »…il faut soi-même avoir le cul propre et être irréprochable..Qui l’est ici…????Quand à l opération de mystification(diversion) opérée en loge pour attirer l’attention de la population ,qui ne veut pas de » VOTRE AUTONOMIE OU INDEPENDANCE », sur les békés ou autres…c’est misérable…honteux et stupide…certainement pas humaniste ni éclairé.Les martiniquais ont bien compris? que de vous suivre dans votre démarche? serait follie….vu vos echecs patent ,alors que vous avez des moyens pharamineux et la quasi maîtrise des choix….ce sont pas les blancs ou les békés de la régions et du conseil général (mais que fait la HALDE pour la sous-représentation? ca qui bon pou zoi y pa bon pou cana ?)….qui influent sur vos mauvais choix permamnets et votre gestion abracadabrantesque de l île….Commencez par balayer devant votre loge…messieurs…LA PLUIE TOMBE SUR VOTRE TOIT ?

  10. djocuba

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    les gaws,Nou pé kéy jenmen compwend’ cowps nou,nou pa ni mém réalité,mém envie,mém coulé,mém mizik,mém kilti,mém vizion,mém intewé,mém lanmou ba matinik,nou pa inmin mém matinik la ,nou pa ka vive ensembwe,et nou pa sa vive ensemwe,nou kéy toujou divizé.moin ka pwend en exemple,moin ni 3 ti moun’ , twoi fy, chaque année y ti ni anivewsaiwe tournant ka fét, cé ti moun moin an toujou invite kay cé copinn a yo vis vewza ,moin ka ba zot coulé sé copinn la,( jaune chinois),(rouge indien),(blanc francais),(milatre matinik),(négre matinik),arabe,juif etc, moin pa janmain ouwé bétjé a dan cé anivewsaiwe tournant la, zot pa ka melangé cowps zot an dan piéce baguay ki pa baguay bétjé, ti moun nou pa ka palé entwe yo alows,é sé pou moin di zot ké nou pé ké jamain comprend nou. Vie ensemble ce n’est pas demain la veille les gars,l’avenir de la MARTINIQUE passe par le mélange du genre HUMAIN.MELANGE=action de mettre ensemble des choses diverses.ENSEMBLE des choses réunies pour former un tout.Bon courage les gars. (Milat’ ka entwendw épi négre,Milat’ ka entwendw épi bétjé réfléchi en lé sa. Négre + Béké =Mulatre . Une petite phrase de toute facon,quoi qu’il arrive, la Martinique continue à avancer avec vous ou sans vous.Les mulatres ce font déja sans vous les gars.

  11. djocuba

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    AFRICAINS,CHINOIS,INDIENS,LIBANAIS,SYRIENS,JUIFS,BLANC EUROPEENS ETC…. TOUT CE MELANGE AUJOURD’HUI. ZOT KE RETE CON EN CONCOMBRE SAN GWIEN.CAR ZOT MEME ZOT ZA DILUE MALGWE ZOT.Le temps nous donnera réson:Raison inverse, relation entre deux quantités dont l’une diminue dans la proportion où l’autre augmente.

  12. LEKERRE

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Décidément il n’y a pas plus idiot que celui qui se croit intelligent et qui au fond fait beaucoup de lectures et ne comprend rien a rien.Cet ANE pro,disons profane pour qu’il comprenne se positionne comme un sage.Il attaque en vrac chauvet,béké ,francmaçons,voire même demin sa mère ou ses enfants … ce n’est pas bien grave.Vous êtes un PROFANE et comme tout profane vous aspirez à la Lumière.Il pleut, oui il pleut quand les profanes idiots sont sur ce site…Dommage que le Web master ne vous ai pas encole écarter,car vous polluer les débats par vos imbécilités.Soigne ti pôvre con et casse toi.A bientôt, car comme un chien tu ne comprends pas mach ….

  13. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Jour,Un inconnu bien connu me susurre à l’oreille. Il m’a même appelé par mon prénom. Si ça continue, il va bientôt me proposer à faire une balade en vélo. Mais comme je ne suis pas très fort en pédale, je ne pourrai malheureusement lui dire an nou alé. Dès lors parle à mon luc ma tête est malade. S’agissant de renvoyer les intrus chez eux, il ne faut pas perdre de vue que d’aucuns disaient « la France aime ou fout le camp ! » Alors nous c’est kif kif bouricot ! Je trouve qu’ils s’accrochent dangereusement comme d’ailleurs l’inconnu bien connu qui persiste à s’agripper à moi comme un brigo sur une roche. Chacun est libre de penser ce qu’il veut et d’applaudir qui il veut mais les fayots du Marin resteront comme ceux qui ont voulu être békés à la place des intelligents ! En clair des NULS !

  14. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 01 min

    Re. »Drôle de conception du dialogue, vous ne trouvez pas ? » Je ne parle pas aux fantomes et encore moins aux békés ça les rendraient intelligents !

  15. Un fantomes avec qui Yoyoette échange sur internet...

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Raciste avec ça ?Césaire disait : « je suis un nèg vous êtes un béké alors donnons nous la main et avançons ensemble »

  16. L'OBSERVATEUR

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Fantome ,je ne défends pas yoyoote,mais oui Aimé Césaire adit vous êtes béké, je suis negre alors donnons nous la main, OUI , MAIS POUR ALLEZ OU ? Par ailleurs, Césaire n’a jamais dit qu’il était créole et à sa mort un béké irrespecteux faisait circuler comme condoléances : la mort d’un grand nègre créole….Tout ça fantome pour vous dire de réfléchir un peu plus et Yoyote ne se cache pas.Les bavard honteux et peu courageux fleurissent sur ce site du Naif. Mais le web master sait qui ils sont…voudra-t-il un jour nous dire leurs noms .Fantome éviter de vous ranger entre les colonnes de l’imbécile PROF ANE,

  17. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Le propre des fantômes est de divaguer au gré de leurs élucubrations. Donc, si tu as le malheur de te faire prendre la roue par un fantôme, il ne te lâche jamais la grappe ! La preuve ! Césaire a dit ceci, Césaire a dit cela, mais il ne faut pas être intelligent pour constater con fait dire beaucoup de choses aux morts, et pour cause ils ne sont pas là pour démentir ! Et puis, je m’en moque de ce que ceci ou cela dit ou ne dit pas ! Ceux qui prennent pour base les soi-disant propos de Césaire ne sont que des pôv en chasse car ils savent que le compte à rebours a commencé ! Les nèg, les vrais, savent parfaitement qu’ils sont le produit d’un génocide et que ça continue par substitution ! Alors que le fantôme me lâche le mou et aille grossir les rangs des lèche-bottes, que dis-je les suce-pets du Marin qui ont méprisé leurs aïeux en allant applaudir les fils des criminels qui ont exterminé leurs parents ! D’ailleurs, et pour être complet, le seul reproche que je ferai à l’UGTG est de ne pas envisagé un peu d’hémoglobine dans sa profession de foi !

  18. Profane

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Atouis ceux qui n’avaient pas vu la chose….ou qui n ont pas compris la source réelle de la chienlit actuelle….lire ces déclaration dans le france antille de ce jour intitulé « freres de l ombre »….. »….Quel avenir pour la confrérie face aux mutations sociales et économiques ?La franc-maçonnerie aux Antilles a deux chantiers. Le premier porte sur le devoir de réfléchir aux grandes questions de nos sociétés et proposer des solutions. Elle demeure de très loin l’association la plus importante et la mieux structurée pour une telle mission. Elle se doit ensuite de s’impliquer dans la coopération avec leurs frères de Cuba, Haïti et Porto-Rico… »Juste une remarque : ils seraient 2 000 ……la martinique compte 400 000 habitants…..et ces démocrates « parfaits » nous en imposent sans tousser……leurs visions logesques de notre avenir commun….On comprend mieux pourquoi ça patate sur toute la ligne….et pour infos je ne connais pas d agriculteur ou de marin pêcheur initiés……et encore moins de sdf ou ti zonzon……l humanisme aurait ses limites ?

  19. LEKERRE

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Connard de PROF ANE ,les trois points te fascinent et tu racontes n’importe quoi,sans t’en rendre compte tu demandes la Lumière. Tu meurs d’envie d’être FM.En plus, tu accordes à la FM trop d’importance.Occupes toi de ton avenir …la FM va gérer toute seule la sienne,loin de PROF ANE comme toi qui ne comprennent pas grand chose à la spiritualité.Va sur le site du GODFen passant simplement par GOOGLE…LIT … EDUQUES TOI …TOUT EST SYMBOLEIl y a une loge qui célèbre son Centenaire,tu peux venir écouter ,ce sera une bonne thérapie pour un psychopate chronique comme toi. Fait l’effort d’arrêter de dire n’importe quoi et de diffamer cela peut te coûter très cher et sur le net tout le monde le saura et le ridicule te tueras.PROF ANE bonne journée.

  20. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Monsieur Cauvet… Vous êtes d’une tristesse affolante, à croire que pour vous, un béké est systématiquement tel que vous le décrivez. C’ est affligeant. Comment osez vous parler d’intellect ? j’espère que ce n’est pas à vous que vous comparez Jean François, car votre décryptage frise le barbarisme émotionnel. Qui plus est, Jean-François ferait plus ici figure d’économiste que d’intellectuel, c’est vous qui l’avez décrété comme tel dès le début de votre argumentation, elle ne se tient donc pas. Dans ce cas, votre intellect se mesure à un soufflé raté, nous retrouvons vos oeufs. Qu’il est simple d’invoquer le pauvre Yendi, que j’ai très bien connu. Je me souviens l’avoir revu dans une boite à Fort de France, et ayant tout deux trop bus, nous fûmes ramener par l’un des videurs en voiture, au petit jour. Cet homme fit une halte chez sa maman, métropolitaine blanche, deux enfants métis,sautillant au son de la radio, le tube « Gros pwel » s’y fredonnant. Tout comme Yendi, métis aux yeux bleus. Nous eumes lors de cette halte une drôle de discussion, avec les vapeurs de l’alcool, lui le noir, moi le béké. On était pareil, mes parents n’avaient pas un sous, lui idem, deux situations catastrophiques. on a parler de violence, de la facilité de sombrer dans la délinquance, des jalousies que certains pouvaient provoquer sur des types comme lui et moi. Nous étions d’accord, par le travail et l’effort nous pourrions allé loin. Quelques temps plus tard, il est mort apres un cambriolage raté. Rappel des faits, un homme chasse des voleurs de sa maison. C’est normal. Accident, le coup part. Le jeune Yendi s’en va. Foutez lui la paix, laissez le, laissez les! Ce n’est pas un argument. Tous les protagonistes de l’histoire sont assez déchirés comme cela. Vous pensez vraiment qu’un béké n’est pas n’importe quel homme, qu’il est insensible, qu’il est différent de vous? Par cette histoire, je vous éclaire sur le pied d’est al sur lequel, Monsieur, vous semblez poser les békés : ils sont tous riches, en situation de monopole, vivent tous au Cap Est, sont tous des requins de la finance, héritent des sommes colossales et des terrains à tout va, sans efforts, et tuent des jeunes pour le plaisir… C’est ignoble, Monsieur. Surtout de parler d’indifférence quand on sait à quel point cela a chambouler plus d’une vie.Faites vous partie de ceux qui veulent vraiment faire avancer la vision de la population martiniquaise, ou êtes vous l’opportuniste mesquin, jouissant d’un salaire versé pour vos idées révolues. N’avez vous pas peur de perdre votre place si vous cessiez d’alimenter la polémique? Voila ce en quoi la jeunesse a besoin de faire face, des agitateurs opportunistes! Le petit Yendi et moi, le blanc le noir, chez le videur noir du « Cheyenne » juif, avec sa maman metro et les deux petits métisses. Tous réunis, dans le même petit lieu, tous pareils, avec les même trouilles et incertitudes. Alors s’il cous plait, Monsieur, ne faites pas d’amalgames, s’il vous plait Monsieur, ne tuer pas l’espoir dans votre oeuf intellectuel….cordialement,Charles-Henri Marraud des Grottesps: Mon groupe facebook peut vous permettre d’avoir une vision plus signifiante de l’attente des jeuneshttp://www.facebook.com/group.php?gid=50778567774&ref=ts

  21. djocuba

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    bonjour,les garsPour moi , pour nous, le choix est fait.Nous sommes de ceux qui refusent d’oublier.Nous sommes de ceux qui refusent l’amnésie meme comme méthode.Il ne s’agit ni d’intégrisme, ni de fondamentalisme,encore moins de puéril nombrilisme.Nous sommes tout simplement du parti de la dignité et du parti de la fidélité.Je dirais donc :provignement=(marcottage=procédé de multiplication végétative des plantes,par lequel une tige aérienne est mise en contact avec le sol et s’y enracine , avant d’etre isolée de la plante mére, marcotte=branche tenant encore à la plante mère,que l’on couche en terre pour qu’elle y prenne racine.) ,oui;dessouchement,non.Je vois bien que certains,hantés par le noble idéal de l’universel,répugnent à ce qui peut apparaitre sinon comme une prison ou un ghetto du moins comme une limitation.Pour ma part, je n’ai pas cette conception carcérale de l’identité.L’universel, oui.Mais il y a belle lurette que Hegel nous en a montré le chemin:l’universel,bien sur, mais non pas par négation,mais comme approfondissement de notre propre singularité.Maintenir le cap sur l’identité – je vous en donne l’assurance – , ce n’est ni tourner le dos au monde ni faire sécession au monde,ni bouder l’avenir,ni s’enliser dans une sorte de solipisme communautaire =( doctrine idéaliste,affirmant que rein n’existe en dehors de la pensée individuelle et que seul existe le sujet) ou dans le ressentiment.Notre engagement n’a de sens que s’il s’agit d’un ré-enracinement certes, mais aussi d’un épanouissement,d’un dépassement et de la conquete d’une nouvelle et plus large fraternité.Message d’Aimé CésaireFlorida inernational University Tamiami CampusLE DISCOURS SUR LA NEGRITUDEPrononcé le jeudi 26 février 1987 ( 22 ans)lors de la Conférence Hémisphérique organisée par l’université Internationale de Floride à Miami

  22. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Djocuba, j’aime beaucoup ta vision. tu n’as pas tord, trop de béké ne se mélangent pas, mais à Paris, les jeunes ne cessent de se rapprocher, je crois que c’est dans l’évolution, j’en suis certain, sinon le béké disparaitra, et ce sera de sa faute. Nous sommes a un tournant décisif, donnons nous la peine d’essayer.Tchimbé mol pa raidi!Amicalement,Charles-Henri Mg

  23. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    De toute façon, tous ces patronyme à rallonge finiront bien par disparaître !Mais qu’est-ce que ça prend comme temps !Signé, Emile-Dumoulin-compagnon-de-la-libération

  24. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Posté par Yoyotte le 07/05/2009 19:07 De toute façon, tous ces patronyme à rallonge finiront bien par disparaître ! Mais qu’est-ce que ça prend comme temps ! Assez! C’est quoi encore ce sous entendu? Tu crois que je choisis le nom avec lequel je nait? Et combien même, tu crois que je devrais en avoir honte? Non, j’en suis fier! Et je ne me cache pas derrière un pseudonyme! pourquoi de tels propos discriminatoires? Précises ta pensée, va au bout, cesse tes allusions… Je t’ai fait quelque chose de mal? Moi? Personellement, en tant qu’individu, est ce que j’ai été méchant avec toi, est ce que je t’ai blessé, t’ais-je , MOI, fait souffrir? Désolé, j’espère que mes pléonasmes à rallonge peuvent te faire comprendre que j’en ai marre d’être attaqué pour des actes que je n’ai pas commis, et quand tu fais allusion à mon nom, tu m’attaques aussi en tant qu’individu. Si tu veux vraiment t’expliquer, parle, je t’écoute!

  25. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 02 min

    Yoyotte,je viens de lire se qui vous est arrivé sur votrei site. C’est épouvantable. Je connais d’autres personnes qui ont été victimes de justice arbitraire pour protéger les intérêts de hauts généraux. C’est honteux. Je suis avec vous, courage. je comprends maintenant vos réactions (mais ne peut m’y soumettre), je sollicite juste votre bon sens pour éviter l’amalgame.Courage,amicalement,Ch

  26. Camille Chauvet

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Charles Henry,Je crois que vous vous tromper.Il n’y aura pas de rapprochement si vous n’être pas sincère avec les faits.Vous jugez que mes propos relève de la barbarie émotionnelle … Et vous banalisez l’assassinat de Yendi Bambou .Je vous cite :<< Quelques temps plus tard, il est mort apres un cambriolage raté. Rappel des faits, un homme chasse des voleurs de sa maison. C'est normal. Accident, le coup part. Le jeune Yendi s'en va. Je ne vous connais pas,mais ayez un peu de RESPECT Yendi n’était pas votre ami… Il fallait peut-être l’inviter chez vous et peut-être le coup ne serait pas parti… car quand on poursuit quelqu’un avec une arme ce n’est pas pour s’amuser. Yendi a été assassiné.Les békés sont des Martiniquais comme les autres avec la différence que vous vivez en système endogame et c’est votre droit. Charles- Henri vous n’allez pas me faire pleurer sur le sort des békés.Jeune homme ,vous êtes HERITIER DU CRIME CONTRE L’HUMANITE perpétré surcette terre martiniquaise fécondée de la sueur et du sang des esclaves. Vous ne pourrez jamais effacer ces pages de l’Hstoire même à coups d’article 73 ou 74 ou autres.Ne soyez pas vexer ,mais c’est sans surprise que JF Hayot décide que ce qui est bon c’est le 73 SANS NUANCE… inconsciemmentIl se crois encore au temps du Code noir.Je souhaite le vivre ensemble mais pas avec n’importe qui, votre mentalité béké est toujours là encore dans vos discours.Vous n’avez pas compris qu’il y a Un Peuple Martiniquais et une Nation Martiniquaise et vous êtes une des composantes bien malgré vous…Faisons nos Etats généraux et que la PAROLE CIRCULE sans se cacher sous l’anonymat comme le fait un pôvre PROF ANECordialement.

  27. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Citez moi , Monsieur Chauvet. Yendi était un pote d’école. C’est dégueulasse se que vous faites, Monsieur! Se cacher derrière cette affaire. Allons, vous avez raison, je vous accorde tout, il n’y aura JAMAIS moyen de communiquer avec vous, vous n’écoutez pas. Je vous laisse seul avec votre conscience, vous êtes un ignorant, incapable de sang froid, manipulateur des masses. Si , d’homme à homme, vous savez écouter et avoir une discussion rationnelle, sincère, alors exprimez vous. parlons dans un débat publique et médiatisé, je vous attends.A citer vos soutiens, je m’aperçois qu’il y a vous , et la majorité silencieuse, et si elle n’est pas d’accord avec vous, ils deviennent, je cite: « Les négres à béké seront toujours là ». Pourquoi pas d’unité….Arrêtons la, me battre contre des extrémistes ne servira pas à grands choses.Voici mon mail:charleshenrimarrauddesgrottes@gmail.comLire tant de stupidité m’a fait mal pour l’ensemble de la Martinique, Monsieur. C’est triste que vous puissiez croire représenter ce peuple si large d’esprit, vous amenuisez l’ensemble de notre peuple avec vos bétises…Mais vous avez la science infuse, donc je me tais: vous avez raison, Monsieur: Bravo!!!!!Puisse mon ironie vous dire se que je pense de vous…Bien à vous

  28. k'ong-tseu

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Bonjour,les frèresMulatre :le terme mulatre(au féminin mulatresse) désigne l’individu né d’un père noir et d’une mère blanche,ou d’un père noir et d’une mère blanche,ou de deux parents mulatres.Alors Charles Henri Marraud des Grottes et Camille Chauvet j’en suis sùr,98% que vous etre cousin si non frère ou ensemble des descendants,lignée,parenté.Qui dit mieux?

  29. Camille Chauvet

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Une maladresse a supprimé l’essentiel de ma réponse, et le jeune béké que vous êtes vous vous démasquez par votre culture béké, culture de l’arrogance.Sur mes premiers mots, vous vous démasquez.Vous êtes dans une situation difficile à cause de vos ancêtres, et vous ne faites aucun geste d’apaisement et encore moins de repentance.Je citais votre vision de l’assassinat de celui que vous appelez votre pôte, mais vous n’étiez pas à son enterrement …j’y étais. Et vous ?Voilà votre regard de l’assassinat de Yendi Bambou au Cap-Est: « Quelques temps plus tard, il est mort après un cambriolage raté. Rappel des faits, un homme chasse des voleurs de sa maison. C’est normal. Accident, le coup part. Le jeune Yendi s’en va. »Cet homme dont vous n’osez pas dire le nom est sûrement un de vos proches et je vous comprends.Charles Henri Marrauddesgrottes vous banaliser un homicide.Vous allez même à me menacer, je vous cite « N’avez vous pas peur de perdre votre place si vous cessiez d’alimenter la polémique? ».Mais vos menaces ne m’effraient pas.Je vous cite encore : vous semblez poser les békés : ils sont tous riches, en situation de monopole, vivent tous au Cap Est, sont tous des requins de la finance, héritent des sommes colossales et des terrains à tout va, sans efforts… »Charles Henri Marrauddesgrottes ,vous reconnaissez quand même qu’il y a des békés, riches, en situation de monopole, requins de la finances , héritiers de sommes colossales et de terrains à tout va sans effort. Nous sommes d’accord alors vous Charles Henri Marrauddesgrottes, l’ami de Yendi Bambou dénoncer ces profiteurs békés de votre caste,puisse que vous êtes si différents. N’est- ce pas ?Le jeune béké que vous êtes veut nous faire pleurer sur Le petit Yendi et moi, le blanc, le noir, chez le videur noir du « Cheyenne » juif, avec sa maman metro et les deux petites métisses. Tous réunis, dans le même petit lieu, tous pareils, avec les même trouilles et incertitudes.Arrête ce cinéma.Pour vous,la discussion rationnelle c’est de vous dire merci et vous décorez de la Légion d’honneur pour LES CRIMES COMMIS PAR VOS ANCETRES SUR CETTE TERRE MARTINIQUAISE.C’est vous qui détruisez. Je reprends vos mots clés et je vous cite :-Monsieur Chauvet… Vous êtes d’une tristesse affolante -Votre décryptage frise le barbarisme émotionnel -N’avez vous pas peur de perdre votre place si vous cessiez d’alimenter la polémique? -Vous êtes un ignorant, incapable de sang froid, manipulateur des masses.-Vous êtes un extrémiste -Lire tant de stupidité m’a fait mal pour l’ensemble de la Martinique, Monsieur. C’est triste que vous puissiez croire représenter ce peuple si large d’esprit, vous amenuisez l’ensemble de notre peuple avec vos bétisesVoilà votre vocabulaire dans un commentaire de 20 lignes où je pose 5 questions qui gênent le jeune béké que vous êtes, et vous croyez tromper le Peuple Martiniquais. Vraiment Charles-Henry,… Priez pour ceux qui ont fécondé cette terre de leur sueur et de leur sang et qui n’ont rien eu à ce jour…Demandez pardon à l’arrière Grand-mère de Yendi Bambou qui voit ses descendants encore victime des descendants de ses bourreaux. Moi, Camille Chauvet citoyen Martiniquais, homme libre et de bonnes mœurs, je ne suis l’héritier d’aucun CRIME CONTRE L’HUMANITE .Mon pôvre Charles Henry trouvez donc des arguments pour entrer dans la ronde du débat que votre caste pose aujourdh’hui.A bientôt. Le chantier de la construction du Pays Martinique est ouvert …

  30. LEKERRE

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Un Kong-tseu qui n’ a pas d’argument et qui vient polluer un débat. Ils sont plus que cousin puisse que Martiniquais,mais l’anonyme tseu est-il chinois,négre où français ou connard tout court.Pour entrer dans ce débat il faut faire un effort …ALORS comme sarko disons casse toi pôvre kong !!! ha! ha!

  31. k'ong-tseu

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Le lekerre qui a beaucoup d’argument,quel est la couleur de ta mère?quel est la couleur de ton père? Les mulatres et les mulatresses=CRIME CONTRE L’HUMANITE.Jamais ils ou elles ont été reconnu par le PAPA béké ou par la MERE béké .Alors CONDAMNER déja ce CRIME .Comme vous dite si bien (ils sont plus que cousin puisse que Martiniquais). Vous n’aviez rien lacher pour eux.Un groupe social qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est un groupe social décadente.Un groupe social qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est un groupe social atteinte.Un groupe social qui ruse’ avec des principes est un groupe social moribonde.Le fait est que le groupe social dite «  » béké » »,le groupe social «  » créole » »,telle que l’ont façonnée deux siècles de régime bourgeois,est incapable de résoudre les deux problémes majeurs auxquels son existence a donné naissance:le probléme du prolétariat et le problème colonial;que déférée à la barre de la «  »raison » » comme à la barre de la «  »conscience » »,ce groupe social-là est impuissant à se justifier;et que ,de plus en plus, elle se réfugie dans une hypocrisie d’autant plus odieuse qu’elle a de moins en moins chance de tromper.

  32. dugesclin

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Camille , j’ai lu tes propos dans un entretien fait par buziness new : http://petitjournal.caloucaera.net/journal419.html&gt; »Les Békés sont la puissance économique du pays, heureusement, mais ils ne remplissent ni leur fonction économique, ni leur rôle historique.Je suis très content, je préfère que les Békés soient les dépositaires de la puissance économique ici plutôt que les Français. Les Békés, pour moi sont des Martiniquais. Je préfère que Bernard Hayot possède le monopole, même si je condamne cette situation monopolistique. Je préfère 50 Bernard Hayot à un seul Dupont » fin de citationtoujours tes propos > « Rien ne peut avancer en Martinique sans les Békés parce que les Békés, pour moi, je le répète, sont des martiniquais avant tout. Vous avez des discours obsolètes de gens qui disent que ce ne sont pas des martiniquais, c’est une plaisanterie. Les Békés autant que nous sont des martiniquais. Mais c’est un groupe social qui ne remplit pas sa fonction historique dans le pays. »encore du camille chauvet > Je crois qu’il faut nous les non-békés que nous protégions nos Békés. Les Békés c’est nous. Je préfère, comme je vous le disais, 50 Bernard Hayot avec moi dans mon pays qu’un seul Dupont. Nous sommes martiniquais nous devons vivre ensemble. On vit ensemble, on gagne ensemble, on meurt ensemble avec les Békés. Ça c’est clair ça aujourd’hui. »enfin « Ce désir de vivre ensemble, oui il est là même si ce n’est pas facile. Vous imaginez qu’il y a des gens qui estiment qu’il ne faut pas que les Békés viennent à la manifestation du 22 mai. Ces comportements sont des comportements de gauche réactionnaire, c’est une gauche nationaliste réactionnaire quand on dit qu’on ne veut pas voir les Békés au 22 mai. On veut continuer à fabriquer les Békés comme ennemis. Moi je ne veux pas les fabriquer comme ennemis. »CAMILLE , je penses que tu aimes trop la pollemique et que ton desir de t’affirmer est trop puissant , tu bouillonnes .Un conseil RESPIRE , Observe tu verras que tous les composantes de la Martinique se respectent depuis toujours , et puis si tu veux etre entendu , tiens un discours de rassemblement . Dans un monde en crise , tous le monde a peur du lendemain : NEG , MULATRE , gros béké , béké goyave » . Nous avons tous nos craintes , nos peurs , nos amours , nos ambitions , mais chassons notre haine , car elle n’apporte que destruction .Les « békés » servent de bouc émissaire au meme titre que « l ‘ état francais  » a tous les maux du pays. Maux réels ou fabriqués , il sont comme l’ont été les juifs en 38 les alibis de la crise et singulierement en Martinique de la Mauvaise Gestion des Hommes politiques. arrétons de se leurer , la Martinique sans aucune ressource , avec des salaires EUropéens , une surpopulation , n’a aucune chance de se dévelloper . « devellopement endogene  » et tous le baratin sont des mots inventés par les pollitiques pour continuer d’entretenir un reve d’avenir meilleur qui selon eux n’est plus possible dans le cadre de la départementalisation . ARRETEZ LE BARRATIN Agissez , vous voulez du dévellopement , l’indépendance apportera quoi ? la reglementation fonciere dépend de la Région ( SAR ) et des MAIRES (PLU) CE sont les vecteurs les plus importants pour le seul dévellopement Durable Possible ; « le Tourisme » mais pour cela il faut accepter d’avoir des hotels sur les plus belles plages et pas sur des terrains merdiques comme a Ste LUCE (HOTEL AMERYS ) développé par feu le courrageux Béké FABRE . Que les pollitiques Cré une fonciere qui puisse rachetter des terres (agricole c’est a dire qui ne valent pas cher ) Pour des projets de grande ampleur . les békés de GENTILE ou les MULATRES BELACE ou les CARAIBES LODEON ou les MULATRES GOUSSARD sont propriétaires de centaines d’hectare en friche . IL faut arréter de bloquer systématiquement un projet parceque il est porté par un Béké car « les békés c’est nous ». Il faut vite régler la question de l’article 74 que MR SARKOZY nous offre sur un plateau d’argent car pendant que l’on discute …. « Mr DUPONT » fait son nid et bouffe le béké avec le soutien de tes comparses indépendentistes mais peut etre a votre insu. Courrage Camille car dans le fond tu aimes bien les békés: entre l’amour et la haine il n’y a qu’un petit pas a franchir ……

  33. PROFANE

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Dis moi l ami …..et si tu allais te laver la bouche avec du gros savons….je sais pas si t’es d’équerre…mais de toute évidence tu n’as pas inventé le fil à plomb toi…ni celui a couper le beurre….ce que tu distille difficilement pas la bouche…je l’evacue tous les jours dans mes chiottes…avec en plus la même odeur…tu as si peu d argument que tu degueles???? tu veux que je te pr^te des idées de profanes soit la très grande majorité de l île MAn….Donc tu erructais…jaloux d n’être pas initié et puis quoi nde ne pas avoir de casier judiciaire…de ne pas affairer…de na pas piller et voler mon prochain…particulièrement i il est plus faible ????Moi je te répond….comme aux mensonges distillé sur FRANCE MANTILLES;….HUMANUS GENUM , bulle pontificale qui prononce l excommunication des « frères »….il n y a pas d arrangement avec le vatican…et si tu sais lire , je te renvois aux protocoles des sages de sion…qui t expliqueront eux ce qui attend les » frères » gros cons et naifs….qui n ont pas bien compris où ils avaient mis les pieds….et qui les manipulent exactement….Je te précise aussi bien sure que ce sont des faux grossiers….qui durent depuis 1897….mais des faux quand même……….et je termine on est 400 000 ici et 66 000 000 en france……moi je refuse le diktat d une poignés d illuminés combinards.dautant qu ils n ont aucun droit conféré par le pauple et surtoutpas celui de nous plonger volontairement dans une aventure sanglante…. ou alors il faut sortir du bois.

  34. HORS ANONYMES

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Dans ce débat entre un Dugueslin ,un prof ane,un kong tseu, il y a seulement que le marraud desgrottes,yoyote et chauvet qui ne soient pas anonymes… LES COURAGEUX anonymes peuvent dire n’importe quoi…Et c’est dommage.La palme de la connerie va au PROF ANE qui doit encore continuer. Les anti indépendantistes commencent à sortir de leurs trous avec le nom d’organisation fascistes françaises. Il faudra les localiser et vite…On connaît la chanson la Martinique vit grâce à la France et l’Europe.Moi je n’écris pas et je suis vos échanges messieurs et il est bon de savoir qui parle surtout quand il porte des jugements de valeurs dans ses contenus de réponse.Arrêter de vous insulter. Argumenter ,car depuis la France nous suivons ce débat brutalement lancé par monsieur Camille Chauvet.C’est un véritable atelier EGOM …

  35. marraud des grottes charkes HenrI

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Camille, j avais ecrit mille choses, j ai perdu mon texte, vous n etes pas con, je le pense, vous etes martiniquais, je vous prie de bien vouloir m appeler, 06 15 69 39 53, appeler moi maintenant, je ne dors pasdans l espoir d avoir une conversation normale, et sympas

  36. bruno roy

    30 mai 2013 at 10 h 03 min

    Messieurs, de tout temps il en a été ainsi, il n’y a pas d’avancée sans cohésion sociale toutes couches confondues.les békés n’ont pas le monopole, ne l’ont plus en tout cas.les plus grosses richesses aujourd’hui sont aux mains de mulâtres ou de noirs.il est vrai que monsieur Chauvet, vous y aller un peu fort.

  37. bruno roy

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    allez avec un Z evidemment

  38. HORS ANONYME

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Je vous disais que les choes importantes se feront sur ce site,car le dénomme Camille Chauvet est loin d’être un con. Déjà le béké fait le premier pas… va-t-il refuser une main tendu ? Un bruno avec le nom de Roy, il pose le problème de la cohésion sociale .Interessante problématique mais peut-on faire cohabiter des composantes qui ne se sont pas dits leurs quatre ou cinq et plus vérités en face. Sur quoi sommes nous d’accord.Comme le dit Camille Chauvet Nous sommes un Peuple,une Nation si c’est oui ,rien que sur cela signer ensemble une déclaration face aux Français .Chice faites le …Faites le un 22 Mai sur un lieu de Memoire au Mémorial du Diamant par exemple.Monsieur Camille Chauvet tous les visiteurs de ce site sont attentifs à vos faits, gestes et paroles aussi sur KMT que l’on voit en France.Allez y enfants de la Martinique le jour de gloire n’est pa loin …ET SURTOUT SANS ARMES.

  39. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Mosieur Chauvet,je suis très surpris qu’un jeune, béké ou non, bref, un jeune ai pu vous faire sortir aussi vite de vos gonds, vous qui avez pourtant une longue expérience de la communication, Nous en resterons la, moi j’avance avec les autres, et on est bien plus nombreux à souhaiter réunir plutôt que diviser (pour mieux régner?). Vous ne baillonerez pas l’opinion majoritaire. Le peuple Martiniquais fera son choix.Bon courage, Monsieur Chauvet.CH

  40. Réponse à Camille

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    La haine du béké et des blancs en général c’est le fond de commerce de mon PROF d’HISTOIRE Camille CHAUVET : http://www.dailymotion.com/video/x317hp_km2_politicsMonsieur mon professeur aime le passé avec son discours dépassé…qu’il y reste mais seul…sans forcer ses élèves à le suivre.

  41. CAMILLE CHAUVET

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    D’abord vous monsieur Desgrottes,vous ne me faites pas sortir de mes gonds. Je vous ai répondu à la hauteur de vos propos que vous soyez jeune ou béké.Relisez ce que vous avez écrit sans maîtriseAvancer avec ceux que vous pouvez manipuler ,le monde de l’habitation actuel aura toujours des nègres domestiques.Mes arguments vous dérange et vous n’avez aucune réponse en face.Vous voulez avancer avec les autres en restant fermé aux autres c’est ça une fois de plus l’arrogance béké,difficile pour vous de sortir de votre culture.Pourtant je m’apprêtais à vous appelez.,mais comme vous le dites restons en là.Oui le Peuple mariniquais à fait son choix:Dénoncer la profitation .Et vous ? Dans quelle association sportive,culturelle,cultuelle,syndicale,ou autres êtes vous incrit ?Quant à celui qui se dit mon élève…il aurai aimé l’être. S’il est un homme ou femme de caractère qu’il se déclare publiquement, car c’est trop facile de tenir ses propos dans l’anonymat le plus parfait.Par contre n’importe qui peut interroger un de mes anciens èléves ou un de la promotion actuelle il donnera son avis. Ceci dit, l’argument de la haine du blanc et du béké ne tient pas la route . C’est l’argument présenté contre tous les negmawon.Refuser la domination n’est pas du racisme.En tout cas,tous mes élèves et anciens élèves savent que refuser la domination ne relève pas du racisme.Vraiment c’est le mot bouclier à la mode.Cet élève batard du net doit penser qu’il faut décorer Aalin HuyguesDespointes !!!!!! ???C’est son droit.

  42. RE CAMILLE CHAUVET

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Mon fameux élève prend pour soutien ses propos sur KMT .Je recommande aux internautes d’écouter ce dialogue avec la Presse,ce prétendu élève devrait savoir que le CSA a reconnu que les propos de Camille Chauvet n’avaient aucun caractère raciste.Réponse à Camille ne trouve pas le Sarko raciste, quand il demande d’Aimer la France ou de la quitter ?A continuer de telle remarque il ne devient pas PROF ANE ,mais un ANE tout court.

  43. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Jour,Je me permets de soumettre à votre sagacité mon affaire qui s’aggrave avec l’armée et d’appeler à l’aide celles et ceux qui pourront relayer cet appel dans la presse écrite. En clair j’ai été mis à la porte de l’armée en 1997 (comme fonctionnaire civil – après avoir été adjudant-chef – engagé en 1966) puis réintégré administrativement par le Conseil d’Etat en 2005. L’armée a payé un médecin civil pour m’éliminer. J’ai anticipé le piège et enregistré ce médecin qui a disparu. Ledit enregistrement est en ligne sur l’un de mes sites. En représailles l’armée m’a placardisé chez moi sans poste, sans salaires ni sécurité sociale. J’ai saisi le Conseil d’Etat en octobre 2008. L’armée m’a mis d’office à la retraite au motif que j’aurais atteint l’âge limite. Faux ! J’ai riposté ! L’armée a tenté – en douce – de me faire demander « de mon plein gré » ma mise en retraite. J’ai dénoncé le piège. L’armée m’a sommé par huissier de quitter mon logement de fonction. J’ai riposté ! L’armée a reculé mais a refilé du fric à un général pour me poursuivre. En effet, ce gègène m’avait traité sur le net de « Yoyotte sent les chiottes ; une débilité de nègre. » Je l’ai envoyé se faire voir chez les grecs ! Il a eu le culot de m’assigner ! Il a été débouté en première instance. Il a fait appel prévu en juillet 2009. Nous en reparlerons.A genou, l’armée m’a donc réintégré administrativement en mars 2009. Dès lors, j’attendais de retourner à mon poste (ou du moins dans une fonction équivalente) dans mon établissement d’origine et ma reconstitution de carrière durant les 12 ans passés hors de l’armée sachant que je devais monter en grade comme le prévoit la jurisprudence du Conseil du Conseil d’Etat.. Or l’armée m’a exilé dans un poste très éloigné de mon lieu de résidence et décidé que je n’avais pas droit à l’avancement, ce qui est doublement discriminatoire et strictement interdit. Le but avéré est de me faire péter les plombs pour me virer définitivement. Je prépare ma riposte avec mes avocats.Mais – excusez ma colère et les termes employés – après 14 ans de lutte, âgé de 61 ans, je commence à en avoir sérieusement « plein le cul » d’autant que l’armée doit me verser tous mes salaires depuis 1997, ce qui devrait tourner entre 300.000 et 500.000 euros en fonction de mon avancement donc de mes indices de traitements. Un arrêt du Conseil d’Etat le prévoit.Vous avez bien lu : entre 300.000 et 500.000 euros. Je fais ma demande dès lundi au ministre de la défense Hervé Morin. Aussi, et face à cet assassinat administratif à la Dreyfus et le mépris du ministre, j’ai décidé de faire éclater le scandale. Le chef des armées est Nicolas Sarkozy. Il m’avait demandé de voter pour lui en prenant un engagement personnel avec moi. J’ai fait appel à lui. Il s’en fout de moi ! Lire ici : http://www.yoyotte-armee.com/nicolas.htmOr j’ai accepté de « fermer ma gueule » lors de l’élection présidentielle pour ne pas gêner Nicolas Sarkozy au sujet d’une affaire avec son frère Guillaume qui avait pris la tête d’une boite où je travaillais quand j’avais été viré de l’armée. Pour éviter que je ne balance quelques « trucs » durant les élections, le DRH de Guillaume Sarkozy m’a filé – en douce – 54.000 euros et 3 ans d’ASSEDIC. Là aussi vous avez bien lu.J’ai donc payé de ma personne en acceptant d’être virer de ladite boite. J’attendais donc le retour d’ascenseur de Nicolas Sarkozy pour mon affaire avec l’armée. Vu qu’il m’ignore, je balance !Cliquez sur le lien joint in fine. Lisez mais surtout écoutez le deal des 54000 euros que me propose le DRH du nom de Renaudin.Si quelqu’un a les moyens de faire suivre dans la presse écrite en Martinique, Guadeloupe, France, etc., je suis preneur tout en sachant que mon objectif est d’attirer l’attention de Nicolas Sarkozy, président de la République française et chef des armées, sur le massacre administratif dont le fais l’objet depuis 14 longues années dans l’armée afin qu’il ordonne en urgence une enquête sur ce qu’il est dorénavant convenu d’appeler « l’affaire Lucien Fulbert Yoyotte » développée à travers ce lien : http://www.yoyotte-armee.com/assassin.htmJe remercie celles et ceux qui ont eu la patience de tout lire et qui – éventuellement – pourraient m’aider. Je saurais les remercier dès que j’aurais mon fric…Et puis avec ce fric, je demanderai aux békés – s’ils veulent faire amende honorable vu ce que leurs parents ont fait aux miens – de me vendre à un prix « d’amour » un bon bout de terrain pour que je me fasse construire une bicoque pour mes vieux jours sur mon île chérie doudou lanmou, Matinik mon amour, pour recevoir les vaillants combattants de Lenaïf… et Elie Domota, ainsi que toutes celles et ceux de bonne volonté…D’avance merci…

  44. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Monsieur Chauvet, j’habite Paris depuis maintenant 8 ans. Je tente de percer dans le cinéma, en tant que réalisateur, c’est dur, je rame pour payer mon loyer. Personne ne m’aide, et je cherche a bosser dans l’aspect le plus culturel de ce qu’un travail peut présenter. Pour manger il y a quelques jours, mon meilleur pote Dimitri Martiny, de Sainte-Marie, m’a filer des conserves discret de son job. J’organise des soirées à Paris, des soirées antillaises, blanc, noirs , békés… Je n’ai jamais été fermé. Je ne représente pas unbéké, d’ailleurs personne ne me dit se que j’ai à faire; Pour tout dire, je suis certain que mon attitude dérange certains békés, mais je ne les ai jamais consulté, je ne les vois plus, car effectivement, beaucoup sont encore fermer, et c’est extrêmement chiant. mais voila, il y a toujours le fait que lorsque vous dites békés, vous généraliser, et je n’aime pas du tout l’amalgamme que cela provoque. Car tout de suite, moi qui ne recherche qu’a mener ma petite vie, mon nom est synonyme de paria pour d’autres personnes qui font cet amalgamme à cause de votre argumentaire qui pourrait être juste si vous cessiez de dire « les békés ». Car il y en a de profondement intégrés à la culture martiniquaise, convaincus aussi que les choses peuvent avancer, que les mentalités peuvent évolués. Le reproche que je peux vous faire, c’est juste cette généralité, et vos jugements hâtifs et non vérifiés.Nous avons vraiment besoin de nous rapprochez, Camille, et de dialoguer pour guérir ensemble le malaise social. J’ai senti une ecoute, dans votre dernier commentaire, et j’en suis content.Bien à vous,CH

  45. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Yoyotte, fais gaffe aux RG. de même, le responsable de la cybercriminalité en France est un haut gradé de l’armée de terre Wartin Vaugouard (pas sur de l’orthographe), fais attention à ce mec, il a des sales méthodes… Justice arbitraire et tout le tralala, je sais que malheureusement, tu connais… Bon courage, je lis des que j’ai du temps. Ne va pas trop vite, protège tes sources, car ils sont capable de faire disparaitre ton site. Passe par des relais autres que chaine email, car ça va te discrediter. J’espere qu’un journaliste saura se passionné pour ton affaire qui me semble plus qu’avéré, mais effectivement, tu auras toiujours des réfractaires qui se diront que tu es jaloux du succes des autres, que tu fais ça pour de l’argent uniquement, que tu es financé par le ps ou n’importe quoi d’autre. Crois en toi, vas toi, monte un collectif de soutiens avec des gens reconnu pour gagner en credibilité, et prends soin de toi! Et puis, essais de pas tout mélangé, mdr. Courage Yoyotte!Amicalement,CH

  46. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    En réponse à Marraud des Grottes Charles-Henri. Les RG ? Ils m’ont convoqué en 1998 parce que j’avais défilé à Paris où je réside depuis 1975, avec une pancarte où l’on pouvait lire : « L’ESCLAVAGE N’EST TOUJOURS PAS ABOLI DANS L’ARMEE ! »Leur convocation étant illicite je n’y ai jamais déféré ! Ils ont laissé tombé !Les gendarmes de Paris-Exelmans ont remis ça en 2002 au motif que je tenais des propos antimilitaristes sur le net et sur ma voiture où j’avais apposé des affiches dénonçant le crime dont je suis victime dans l’armée. J’ai saisi le procureur de la République de Paris. Les gendarmes ont « ch… » dans leur froc car ils n’avaient pas respecté le code de procédure pénale ! J’ai accepté qu’ils viennent m’entendre chez moi et non à leur brigade. Ils m’ont fait un « joli » rapport sur leur carnet car lorsqu’ils ont vu les preuves ils ont compris que je n’attaquais ni l’armée ni les institutions françaises mais que je dénonçais des militaires – dont un général – qui ont brisé ma vie.Pour le reste, je lutte depuis l’âge de 47 ans. J’en ai 61 aujourd’hui. Avez-vous déjà vu ça : on vire un nègre de l’armée parce qu’il a eu l’audace de dire stop dans une lettre privée à la méthode de management basée sur le despotisme et le racisme dont il était victime de la part d’officiers, à la tentative de meurtre sur sa fille et aux propos attentatoires à sa dignité notamment qu’il avait des relations sexuelles avec sa fille, etc. Toutes ces « saloperies » sont prouvés dans des preuves irréfutables. Je suis réintégré sur papier 8 ans après. On m’oublie chez moi sans paye, etc., puis on me vire une seconde fois. Enfin on me réintègre une nouvelle fois et on m’expédie à Rambouillet ou Versailles alors que je devais retourner à Vincennes ou tout au moins dans un poste à Paris. Enfin on me dit que je n’ai pas droit à l’avancement, me volant 12 ans de carrière ! C’EST TOUT BONNEMENT CRIMINEL !Que faire alors ? Attendre la mort, me tirer une balle dans la tête ou rentrer dans le lard de tous ces lâches !Savez vous que s’il n’y avait pas eu un certain Zola, Dreyfus aurait crevé au bagne !Dès lors, z’y va ! Aucun journaliste, aucune association, bref personne ne m’a aidé, sauf récemment Camille Chauvet qui a eu le courage de publier ici mon affaire. Non je ne mélange pas tout. Chirac m’a demandé du fric pour sa campagne de 1995. Je lui ai filé 1000 francs. Elu président de la République, j’ai fait appel à lui : il m’a oublié alors qu’il me tutoyait en Guadeloupe où nous nous sommes croisés en buvant notre rhum !Nicolas Sarkozy m’a écrit personnellement en prenant un engagement commun avec moi notamment pour que je vote pour lui. J’ai dit OK. J’ai fait appel à lui. Que dalle ! En clair je me suis fais (m)iquer une seconde fois ! Alors pour qu’il me renvoie l’ascenseur, je lui rappelle que j’ai accepté un licenciement abusif pour ne pas le gêner lors de la présidentielle en balançant des « trucs », alors que je faisais un malaise dans la boite de son frère.Quel péché ai-je commis ? Dois-je accepter d’aller à l’abattoir alors que je souffre depuis tant d’années ? De plus, je suis en parfaite adéquation avec la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 (mon année de naissance) qui dit : « Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression. » Laissé pour solde de tout compte depuis tant d’années, je suis contraint en suprême recours à la révolte contre la tyrannie et l’oppression !Enfin il faut savoir que le président de la 17ème chambre correctionnelle du TGI de Paris n’a trouvé rien à redire de mes propos sur le net. Dont acte. Merci tout de même pour vos conseils à la modération mais si j’arrête, demain je suis un homme mort, une balle… Tient un autre lien ci-dessous où je dénonce encore et toujours.

  47. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Vous savez, je sais bien comment ça se passe, et ils reussiront toujours a vous discrediter, c’est une bande de pote uniquement grace aux secrets que chacun sait sur l’autre, c’est ainsi que son basé les relations. Peut on se sentir humain à ce stade, j’en doute. Batez vous autant que vous le pouvez, mais ne balancer pas autant d’infos, combien même si cela vous rassure et vous maintient en vie, car toute cette info, extremement détaillée et martelée, tu votre info, et je pense que ça a l’effet contraire. Les gens qui tombe,t dessus l’assimileront à de la propagande, ceux qui vous liront sans se poser de questions ne sont pas les gens qui pourront vous aider. Qu’en disent vos avocats? Qui vous soutient pour le moment? Tenez moi informer, si vous avez besoin d’etre juste au moins ecouter, n’hésitez pas je vous ecoute et vous soutient d’autant que je peux. Je suis scénariste, débutant certe, mais peut etre qu’on pourrait en parler par cette voie la. Aller, courage, croyez en vous. Qu’en pense votre fille maintenant? Vous soutient elle aussi, votre famille? J’espere, ce n’est pas simple d’etre contre le reste du monde, incompris et dénigré. Courage.

  48. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Merci pour vos conseils Marraud des Grottes Charles-Henri Bonne nuit, je répondrai demain.Je suis cassé… Il est 1 h 13 du matin à mon ordi.Juste un mot : ma fille est à « donf » avec moi. Les autres m’ont tous tourné le dos !

  49. duthie

    30 mai 2013 at 10 h 04 min

    Le misérabilisme dont vous faites part en mangeant des conserves que vous donne votre pote, et que vous organiser des soirées antillaises blancs, noirs békés…. (L’argent n’ayant pas de couleur). Pour faire des études de réalisateur, c’est beau la misère (béké) surtout quand c’est bien fait (Coluche)Mr Des Grottes vous jouez les gavroches (on ne joue pas les pauvres quand on a de l’argent Mr Des Grottes), vous semblez dire que votre famille (béké) vous a abandonnés sans ressources, alors que vous et votre famille possède l’une des plus belles fortunes de Martinique, (pas pour leur compétence mais simplement pare qu’ils sont des descendants d’esclavagiste), ce serait bien Mr Gavroche de ne pas faire insulte à notre intelligence; Si votre nom vous déplait autant, car synonyme d’esclavagiste, changer en? Votre passé très lourd à porter tout comme votre héritage béké, il faut l’assumer, tout comme moi j’assume le mien de descendant d’esclave ; en quoi le mot béké vous gène, il faut appeler les choses par leurs noms ? C’est bien le système de la caste béké qui ne se mélange pas avec les nègres non l’inverse ? De quel rapprochement parlez-vous ? Économique, je ne pense pas que les békés le souhait !! De rapprochement social, là non plus vous faites l’erreur de le penser, si c’est de cela que vous parliez ? Les jugements de Mr Chauvet sont justes, vérifiables quantitativement et qualitativement, chaque mot est à sa juste place ; il en faudrait des dizaines de Camille Chauvet dans le monde et surtout à la Martinique pour dire ce qu’il pense et pense ce qu’il dit, tout comme Guy carbote- masson, ce ne sont pas des théoriciens ils agissent. Vous Mr Gavroche se serait plutôt l’inverse ?Bien à vous

  50. PAPIYOKO

    30 mai 2013 at 10 h 05 min

    Bonjour à tous. Je viens de lire avec attention tous vos commentaires et je ne puis m’ abstenir d’ y ajouter les miens qui se bousclent sur le clavier de l’ impersonnalité. En premier je crois qu’ il faut comprendre celui qui s’appellent profane,vous le traiter comme un caniche alors que c’est un aigri,un homme qui n’est pas reconnu.Sans doute est-il homosexuel ? Le psychologue que je suis dénote dans ses propos et l’utilisation des mots un homme en souffrance,monsieur le responsable de ce webzine que je découvre faites sauter l’injure et les agressions verbales.Soyons cool…Qui est ce monsieur Camille Chauvet qui déclenche tant de réactions et qui provoque le débat ?Martiniquais? Guadeloupéen? Un journaliste TV ?Lui qui dit ne pas se cacher qu’il nous publie sur ce site sa biographie !En allant sur google sur son nom j’ai retrouvé plusieurs Camille Chauvet !!!Pour ma part le dis gentiment à PROFANE ,avant tout cesser de penser voir un Franc Maçon derrière chaque évènement qui ne se passe comme il serait de notre gout. Certes il sont nombreux mais quand même !! Quand il est dit les Maçons s’ entre aident sur le dos des autres, Je réponds qui n’ a pas aidé son amis en un moment ou un autre sans rester totalement impartial ?? Il est dommage de constater que ceux qui donnent le plus de commentaires à propos de la Maçonnerie soient des profanes qui ignorent ce qui se passe en loge puisque comme certains le disent si bien « En Maçonnerie tout est secret ».L’ ingnorance et l’ envie de savoir laissent la place à l’ imaginaire de chacun qui laissant libre cours à ses sensations du moment et l’ envie qu’ il a critiquer sans cesse parceque celà fait bien se permet de raccompter n’ importe quoi au risque de blesser l’ autre ans risque d’ être contredit par la réalité des fait (rappelez vous le secret) Je vous en conjure, laissez les médiats s’ exciter sur le sujet et en dire 90% de faux teinté de bribes de presque juste. Les réactions qui en découlent ne peuvent etre constructives car si loin de la vérité Pourtant il est vrai que comme dans toute association il y a des membres pas très honnorables qui savent se mettre en avant mais la roue tourne et la quiétude revient un jour . A tous les commentateurs, je ne donnerais qu’ un conseil,retenez que « fraternité et tolérance » sont des mots justes qui devraient lors de tout conflit permettre à chacun qui veux se donner la peine de s’informer le plus justement possible des tenants et aboutissants de prendre une position juste et défendable sinon de s’abstenir de dire ou d’écrire des âneries qui ne servent à rien sinon semer la rumeur et la zizanie Merci d’ avoir eu la patience de me lirePROFANE COURAGE ET ASSUMEZ VOTRE SEXUALITE

  51. Reponse a Camille

    30 mai 2013 at 10 h 05 min

    Camille, en vous lisant on ne comprend pas bien où vous voulez en venir ? Je pense que le soit disant problème « béké » sur lequel vous (Camille) restez systématiquement bloqué est surtout lié au fait qu’il occupe 99pourcent de place dans l’esprit de certains Martiniquais, dont le votre Camille. Camille, pourquoi véhiculez-vous en permanence un message de haine et de destruction ? Pourquoi ne pas construire pour une fois Camille ? Camille, si vous voulez être crédible, je vous invite à vous appuyer sur des chiffres (certifiés) et non sur des aprioris ou des idées reçus. Ne sous-estimez pas et ne méprisez pas les Martiniquais Camille. Je pourrais faire comme vous en écoutant les ragots et dire « Camille a une énorme Maison, des hôtels et il a plus d’argent que la plus part des békés… » Vous parlez en permanence du soit disant « pouvoir de la caste béké ». Qu’en est-il réellement : – Le pouvoir politique ? Il n’y a aucun béké en politique. Peut-être que c’est ce que vous leur reprochez Camille ? Le pouvoir économique ? Les békés représentent aujourd’hui moins de 8pourcent des emplois et 14pourcent du PIB de la Martinique. – La grande distribution ? Faut-il vous rappeler les chiffres donnés par le syndicat de la grande distribution Camille : CORA 17pourcent, Parfait 14,30pourcent, HAYOT 13,30pourcent, HO HIO HEN 12,70pourcent, FABRE 11,60pourcent, LANCRY 11,40pourcent, SAFO 10,80pourcent, DIVERS 8,90pourcent. – Les monopoles ? Les seuls qui existent aux Antilles sont les anciens monopoles étatiques (Electricité – EDF, Gaz-GDF, Téléphonie-France Télécom, Pétrole-SARA, Eau…). – Les terres ? Le chiffre de 52pourcent est totalement erroné. Le premier propriétaire terrain de la Martinique c’est l’état et les collectivités locales. Viennent ensuite des sociétés métropolitaines (cf cadastre). Sources : http://avenirauxantilles.free.fr Camille, quelles sont vos sources, merci de bien vouloir nous les donner ? Toutes les composantes de la Martinique n’auront-elles plus le droit à la parole dans la nouvelle société que vous essayez de construire ? Quel est votre objectif Camille, « foutre les blancs » dehors comme vous le prônez sur KMT : – « Il y des propriétaires de commerces qui sont blancs…ça fait bizarre. » – « On ne s’en rend pas compte, ils s’installent lentement et sournoisement. » – « Ces populations Françaises qui sont à la Martinique, ces populations blanches, ce n’ait pas leur présence qui me gène, ce qui me gène c’est que ces gens se comportent ici comme des Français. » – « Il faut foutre ces gens (Blancs) dans des vols charters et les renvoyer en France. » Sources : http://www.dailymotion.com/video/x317hp_km2_politics Allez Camille, usez de votre intelligence pour faire avancer le pays et rapprocher les communautés et non l’inverse A vous lire Camille.

  52. Profane

    30 mai 2013 at 10 h 05 min

    Mes chers contradicteurs…..je sais bien que dans vos cerveau mono-cellulaire le pauvre neuronne qui s’ennui , bien seul…..vous contraint a limiter et réduire vos vision périphériques…..afin de ne point être perturbé par l’environnement mondial et pour contrer ce phénomène , sur le « bourricot de base « , on lui installe des oeillères…..et il semblerait bien que les votres soient ENORMES…outre le fait que vous confondez « hommo » et le démocrates….(ce sont rarement les mêmes d ailleurs et cinseille donc un choix opportun appelez la halde si necessaire)……je vous rapelle seulement que la base sociétale sur laquelle nous pouvons TOUS nous Reunir et nous RASSEMBLER……ne peut en aucun cas reposer sur le secret , le clanisme,l arbitraire et le bricolage……depuis 1789 c’est exactement ça qui a « détricoté » la france et la morale chrétienne…. et par voie de conséquence notre ile la martinique…..Expliquez moi dans notre droit constititionnel où intervient la « maçonnerie »……et leur sémentique d’appel ; loge, atelier, nouvel ordre economique, humanisme, lumières, fraternité…….etant un prof un peu limité aussi….dites moi QUEL DEMOCRATIE AU MONDE A INSTITUE UN CHOIX DE LA QUALITE PLUTOT QUE DU NOMBRE……vous les détenteurs immodeste de la vérité céleste……vous etes donc des « défendeurs de l’apparat de démocratie »(vous devez les faire rire àla HAVANE ou a CARACAS, et à ce titre je crois que vous n’avez pas bien saisi les reformes engagées dans le sang par les « lumieres » les votre seulement…..rappelez vous donc comment ils ont tous fini…de robespierre à danton….Nous sommes tous assis sur la même branche……les dangers actuels sont nombreux et diffèrent quelques peu ,des ultimatums nombrilistes ,des agités locaux….qui souhaitent juste etre calife à la place du califeNon seulement , ça nous empêche de nous mettre en ordre de marche pour les vrais challenges , mais il faut être d une stupidité crasse pour penser faire des royaumes contre leurs peuples……l histoire de toute évidence ne vous a rien enseigné…..et les Martiniquais vous ont déjà répondu….2 foisEn plus d être myrro au point de confondre caniche et molossoide……seriez vous sourd ??????La prochaine vague financière devrait indiscutablement vous ramenez à la réalité……puisque le coup de flotte divin……n’a toujours pas sorti nos élites auto-proclamné de leur ronron narcissique….salutations

  53. Marraud des Grottes Charles-Henri

    30 mai 2013 at 10 h 05 min

    hé Duthie!Arrete de croire que tout est beau quand on est un béké!!!! C’est quoi cette légende que les békés ont tous de l’argent???? Je n’ai pas un sou , rien!!!! Vous connaissez les accidents de la vie? Et est ce que ne pas avoir d’argent me fait etre malheureux, non, car je n’ai pas de famille à charge, et que je suis content d etre en bonne santé. C’est vraiment la mentable la légende que les békés ont tous du blé, il faut vraiment arreter. Misérabilisme? Non, du tout, juste que j’ai eu le culot de me foutre à nu sur ce forum pour faire comprendre ce qu’il en est, mais bon, comme d’habitude, les gens pensent comme la masse, incapable de ne pas s’aventurer hors des sentiers… Renseignez vous, Monsieur, les interdits bancaires, les héritages non effecteur quand un chef de famille décède trop jeune pour avoir quelque chose à léguer, les ventes de terrain, mais surtout les incroyables branches des familles, il existe des marraud des Grottes en Martinique, en avez vous étudier les liens? Sachez qu’il y a deux ou trois degré de différence en matière généalogique, et que ce n’est pas la meme famille! je n’ai aucun line de parenté avec les des grottes de saint Pierre, je suis un des grottes Morne Rouge! Le saviez vous? Je discutait avec un jeune il y a peu de temps, il m’a dit etre surpris quand il a su que les békés n’étaient pas solidaires entre eux, qu’ils ne sont pas une mafia qui redistribue pour laisser le « règne béké  » debout. Cela persiste parfois chez certains békés, mais il suffit de légué a un incapable (et il y en a ) pour que tout parte à va l’eau. Depuis, il y a gestion, les békés homme d’affaire ne lèguent plus en fonction d’appartenance mais stratégiquement,n au niveau de compétences, pour faire fructifier. en cela, il y a des sans argent, il y a des carnassiers de la finance, mais comme partout, comme dans chaque pays! Il faudrait je le crois vraiment, démystifier certtaines légendes qui perdurent un peu trop! En cela, je prone une unité, pour casser les clichés, et par ce que nous avons tous la meme vie et les memes envies, parfois… Alors arretons de croire n’importe quoi!

  54. duthie

    30 mai 2013 at 10 h 05 min

    Desgrottes on ne joue pas au pauvre quand on a de l’argent, n’essayer pas de nous faire croire que vous vivez sans un sous, tout est relatif !!, nous ne sommes pas dupes désolé !!! Pour le moment vous n’avez pas de famille à charge ! Et quand vous en aurez ?Les békés sont une caste raciste, ne se mélangeant pas aux noirs, là en est la règle et le fondement, l’élément fédérateur, c’est la définition même du mot béké ! bien sur, vous pouvez philosopher, ou faire des études quantitatives ou qualitatives, mais, l’histoire et les chiffres sont têtus ? C’est la REALITE CAVous parlez d’interdit bancaire, d’héritage, solidarité inexistante, de degré de généalogie, de stratégie successorale, dans votre caste ; Sachez monsieur, que dans tout les castes dans le monde ces choses subsistes, y compris dans la mienne ; pourquoi le votre en serait épargné ? Je vous mets au défi que Camille Chauvet vous interview sur votre caste, puisque vous prônez l’unité ? Et nous donner les leçons de généalogie de votre caste ? Monsieur je ne crois que ce que je vois, Béké land n’est pas un légende ? Le racisme de Despointes n’est pas une légende ? Chez les hayots les postes de cadres sont pour les Békés, ce n’est pas une légende non plus?? etc….. Qui sont les mafieux dégénérés?

  55. k'ong-tseu

    30 mai 2013 at 10 h 05 min

    Bonjour,les Hommes » Il existe entre les hommes ,du fait qu’ils sont des hommes,une solidarité en vertu de laquelle chacun se trouve co-responsable de toute injustice et de tout mal commis dans le monde,et en particulier de crimes commis en sa présence,ou sans qu’il les ignore.Si je n’ai fais pas ce que je peux pour les empecher,je suis complice.Si je n’ai pas risqué ma vie pour empecher l’assassinat d’autres hommes,si je me suis tenu coi,je me sens coupable en un sens qui ne peut etre compris de façon adéquate ni juridiquement,ni politiquement,ni moralement….. «  » Quelque part dans la profondeur des rapports humains s’impose une exigence absolue: en cas d’attaque criminelle ou de conditions de vie menaçant l’etre physique,n’accepter de vivre que tous ensemble ou pas du tout «  »

  56. Reponse à Duthie

    30 mai 2013 at 10 h 05 min

    Bonjour DUTHIE,Vous colportez les idées reçues et les préjugés. C’est dangereux DUTHIE.Chez les békés, il y a (et c’est bien connu par les Martiniquais qui habitent et qui ont été élevés à la Martinique) :> les KN : Ki ni lajan> les KD : Ki doué lajan> les SA : san a yenPeut-être que ce des grottes est un SA ? Mais peut-être aussi que vous avez accès à son compte en banque … ?Concernant le racisme, surtout ne faites pas de généralité dans ce conflit. « Les békés ne se mélangent pas » c’est totalement faut. Vous ne vivez pas à la Martinique DUTHIE (Il faut sortir un peu) ? Le peuple Martiniquais est issu du métissage. Vous en êtes peut-être la preuve vivante DUTHIE ? Proportionnellement, il y a plus de békés mariés à des noirs que des noirs mariés avec des békés ou des blancs. Quelles conclusions en tirez si je suis votre raisonnement DUTHIE ?Drôles de paradoxes que cette société Martiniquaise où les békés ne se mélangent soit disant pas ? Et tout cas, dans votre discours nous sommes heureux de voir que vous dites que les békés sont comme toutes les autres castes (je n’aime pas trop ce mot, je dirai donc communautés/composantes de la société Martiniquaise) et ne sont pas si différentes de vous. C’est un grand pas. Vous avez fait la moitié du chemin.Concernant Camille, il joue sur le même terrain que vous : le ressenti, les idées reçues. Rien sur des faits concrets ou sur des chiffres…Toujours dans la généralité.Concernant la généalogie, je vous invite à la faire votre généalogie et retrouverez vous peut-être un béké ou une békée dans la votre (cousins, cousines, frères, sœurs, pères, mères, grand-pères et grand-mères). Pour cela je vous invite à profiter du formidable travail réalisé par Serge et Viviane Romana dans le cadre du CM98 – Retrouver vous aïeux : http://www.cm98.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=67&Itemid=71&5a8ba2524b66f432c7b8159053b07b45=d97f0e0c814dcea0a72544ba96904bb8« Savoir d’où on vient pour savoir qui ont est et pouvoir enfin se regarder tel que l’on est ». Je vous invite à faire cette démarche importante DUTHIE.Concernant le soit disant békéland, c’est assez amusant quand vous vous rendez à la Marie du François (section cadastre) et que vous analysez les titres propriétés par nom de famille sur cette parcelle de terrain. Seuls 25% des familles vivant au cap-est sont békées. Le reste des familles sont issues de toutes les composantes de la société Martiniquaise.Il est néanmoins vrai qu’il y a une concentration de békés au cap-est : environs 400 personnes en comptant les enfants. Les 1600 autres békés sont répartis sur tout notre joli territoire.Concernat Alain Despointes, malheureusement non ces paroles ne sont pas une légende, mais l’ensemble de la communauté béké s’est démarquée de ces propos dans une lettre ouverte dans le France-Antilles…Mais dans le même registre, Elie et Gislaine qui sont pas mal dans leur genre !Concernant le groupe hayot, les chiffres que vous avancez sont totalement erronés (encore du ressenti et des préjugés). En effet à la Martinique, le nombre de cadres noirs martiniquais dans le groupe est de plus de 55% : > Carrefour Dillon : 10 cadres sur 15 sont noirs. > Monsieur Bricolage : 4 cadres sur 8 sont noirs. > Martinique Automobile : 12 cadres sur 22 sont noirs. Sources : http://avenirauxantilles.free.fr/GBH_CADRES_CHIFFRES.pdfA vous lire DUTHIE

  57. Duthie

    30 mai 2013 at 10 h 05 min

    Bonjour Des Grottes. Si j’avais vos références et vous les miennes, je serais raciste et vous seriez anti-raciste, et c’est bien pour cela que nous sommes opposés dans une confrontation courtoises (pour une fois). Votre doctrine, Le racisme c’est quoi ? C’est le fait de considérer l’autre comme inferieur, uniquement parce qu’il est d’une couleur différent du votre. Votre stratification (KN, KD,SA) financière des békés, repose sur rien !! Car dans ma caste noire (Stéphane Hayot dit, Martiniquaise), les SA (Sa ki pas ni Ayen noirs) (martiniquais) sons clochards, et ne font pas d’études de réalisateurs en France, à bouffer des conserves excusez du peu !! ça c’est la Relativité çaSachez que je vis sur 3 continents, donc, sortir de chez moi, je sais ce que cela veux dire. Et c’est donc vous qui devriez ouvrir vos ornières (racistes), et dire à votre caste qu’OBAMA (noir) a été élu président des US. Un pays qui était il y a encore peu plus raciste que les békés (pourtant vous faites référence en la matière), je ne désespère pas vous concernant !!!Le peuple martiniquais est issue de métissages, avec vous les békés vous vivez à coté du peuple martiniquais (Stéphane Hayot dit, Martiniquaise), et non avec. Pourquoi vos conclusions n’ont aucun chiffre pour étayer vous propos, c’est parler dans le vide. Si vous suivez mon raisonnement, j’en tire plusieurs conclusions, concernant vos règles de proportionnalités, on peut faire dire aux chiffres ce que l’on veut, surtout si vous ne donner pas de chiffres, ce ne sont que vos sentiments ; c’est démagogique et dangereuxconcernant ma généalogie, elle est faite depuis un moment déjà, et aussi loin que je remonte pas de cousins, cousines, frères, sœurs, pères, mères, tantes, oncles grand-pères et grand-mères, non personnes de près ou de loin nous ne sommes apparentés aux békés. Ce n’est pas étonnant, les békés ne se mélangent aux noirs (Stéphane Hayot dit, Martiniquais), A Békés land c’est aussi amusant de subir, quand vous vous y rendez, quand vous êtes noirs ((Stéphane Hayot dit, Martiniquais) il y a un cordon de gendarmerie (fonctionnaire d’état payé par nous le contribuable) qui vous contrôlent. Pour la protection des békés,ça c’est la partie visible de l’iceberg. La dure réalité c’est que la Martinique est un pays où l’apartheid (économique, social) existe encore. Un pays où le préfet à la botte de la caste békés est hébergé par le chef des békés etc……… Je pourrais en cité des dizaines et des dizaines de faits qui se sont produitsMr Alain Despointe dans sont interview n’a fait que relater son éducation raciste, il faudrait relire les attendus du jugement prononcé à son encontre, car le fait d’appartenir à votre caste, le racisme c’est l’élément fédérateur, le fondement de votre caste ; Monsieur Brunneteaux entre autre, l’explique bien dans ses ouvrage, enfin Monsieurhttp://www.dailymotion.com/relevance/search/bruneteaux/video/x8hp35_lassistanat-aux-antilles-pour-les-n_newsMr stephane Hayot ne détail pas l’organigramme du groupe GBH, mais se contente d’avancer des chiffres invérifiables (de 4 sociétés de son groupe, pas choisit au hasard) dans un but démagogique, pour nous resortir la rhétorique habituelle, (si le groupe hayot ne recrute pas de noirs (Stéphane Hayot dit, Martiniquais), c’est parce qu’ils ne sont compétents). Je répondrais comme à l’accoutumé à ces Messieurs avec près de +/-25% de chômeurs noirs (Stéphane Hayot dit, Martiniquais), cela m’étonne bcp de ne pas trouver de compétences locaux, même en admettant qu’il ait raison, pourquoi ne pas former des locaux, pour ces postes vacants d’encadrements, je m’interroge sur la question ; nous voyons bien qu’il s’agit de démagogie, dans une économie d’habitation. Sources : http://avenirauxantilles.free.fr/GBH_CADRES_CHIFFRES.pdfDe grâce Monsieur ne parlez pas les Romana pour référence, ils sont Guadeloupéens (pas de puissance béké en gwada), c’est comme si vous la corse et l’alsace ; de plus sachez que très peu de noirs (Stéphane Hayot dit, Martiniquais), remonte leurs généalogies au delà des registre des nouveaux libres !! donc le site que vous faites référence http://www.cm98.fr propose de retrouvez vos aïeux esclaves, n’est que pur foutaise, une arnaque de plus, mais qui a dit que les békés n’étaient pas naïfs ?Je vous invite à lire ou relire plusieurs ouvrages notamment un sociologue Patrick Brunnetaux, il a réalisé d’études de la société martiniquaise, notamment la pauvreté à la Martinique, et les mouvements sociaux. http://www.dailymotion.com/relevance/search/bruneteaux/video/x8hp35_lassistanat-aux-antilles-pour-les-n_news Guy Carbotte Masson le titre les puissances d’argent à la Martinique, entre autresPourquoi refusez-vous toujours une interview de Camille Chauvet concernant votre caste ? Filmé ou papier sans coupures au montage, vous qui fait des études de réalisateur, vous savez ce que cela veux dire ? Alors Chiche ?A vous relire

  58. DERNIERS COMMENTAIRES DE CAMILLE CHAUVET

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    En lisant les derniers commentaires de Desgrottes et de Duhtie,je fais un dernier commentaire,vraiment le dernier.Car, j’ai le sentiment que l’arrogance béké et leurs certitudes nous donne un de Charles-Henri Desgrottes qui perçoit un problème,mais reste encore hermetique à cause d’une culture béké qui le referme sur lui même et pour s’en sortir un mot…Vous êtes des racIstes…Pour CH Desgrottres mes ancêtres ont été escalavagistes… OUBLIONS TOUTCELA .C’est son cri…Charles-Henri ,essayez de suivre avec attention mon commentaire.Je n’ai pas de vérité,mais un point de vue.Les autres jugeront.Les sociétés occidentales doivent assumer leurs épopées coloniales et du coup affronter des conflits interculturels. En France les sondages par les français eux-mêmes donnent des résultats en parfait paradoxe avec une terre qui se dit terre des droits de l’homme. 3 français sur 5 sont des racistes avoués.C’est donc très facile pour un béké de se cacher derrière le racisme pour tout expliquer. Charles Henri Desgrottes où vous voulez avancer , où vous taisez dans ce débat où les faits sont têtus. Le Racisme est une théorie, fondée sur un préjugé, selon laquelle il existerait des races humaines qui présenteraient des différences biologiques justifiant des rapports de domination entre elles et des comportements de rejet ou d’agression. C’est une croyance pseudo-scientifique en la supériorité d’un groupe humain, définie comme une race, sur tous les autres. Le racisme est la haine d’un de ces groupes humains. Ce groupe c’est le groupe des blancs, des occidentaux. Ce groupe qui positionne comme une Civilisation supérieure, la leur…Alors arrêtons avec cet argument peu sérieux. Par contre, n’importe qui peut-être xénophobe, une attitude aussi condamnable que le racisme.Par exemple en France les tenants des statistiques ethniques reconnaissent que L’ethnicisation de certaines sociétés est une réalité existante et que le fait ethnique s’impose à la société française depuis 15 ans (depuis 1990). Pour les Français, les statistiques ethniques ne produisent pas l’augmentation du racisme dans la société. Ce n’est donc pas la construction de statistiques ethniques qui produit le racisme. Au contraire, ce sont les visions raciales et ethniques à l’œuvre dans la société qui produisent le racisme. Les statistiques ne font que le constater et mesurer.Mais en Martinique, le gouvernement Français ne veut pas nous dire le nombre exact des békés, ni le nombre exact des Zoreilles vivant chez Nous.Alors qui a cette vision raciale de la société, c’est vous Desgrottes Charles-Henri qui avez cette vision théorisée par un de vos ancêtres Souquet-Basiége. Au fait Desgrottes avez-vous déjà lu le Souquet-Basiège ? Le préjugé de race aux Antilles françaises » (1883) C’est vrai qu’il a un Pierre Souquet-Basiège auteur d’un ouvrage titré Le malaise créole, un dérivé du mal français qui a été adoubé par deux universitaires Martiniquais. Le SB Pierre a une autre regard que le votre Desgrottes,mais entre les lignes c’est quand même un béké et qui transpire sa caste.Charles-Henri Desgrottes vous devez lire, et vite vos deux pères békés et ensuite lisez immédiatement Juliette Sméralda Amon, sans passer par Fanon. Ces ouvrages sont disponibles à la FNAC ou au Centre Pompidou- Beaubourg.Enfin pour conclure, Charles- Henry Desgrottes, même si vous refusez de l’admettre , en Martinique, il y a une coprésence sur le même territoire de deux groupes culturels distincts. Les békés qui ne se sont pas fondus avec les non- béké, et surtout avec les non-blancs.Et de l’autre les Non- békés.Ce comportement initial prend ses sources dans la société esclavagiste qui donne une configuration des rapports sociaux où les groupes en présence sont dans une situation conflictuelle non déclaré.La particularité est que ces deux groupes ne sont jamais entrés en interaction, l’un majoritaire et dominé, l’autre minoritaire et dominant.Cette configuration des rapports sociaux fait que le groupe majoritaire dominé, est en permanence dans la recherche d’une définition de lui-même et des autres. Le béké n’a jamais eu ce besoin.Je vais arrêter ici mon texte car, j’ai le sentiment qu’il y a un Mur dans ce débat. Au nom d’un je ne sais quoi ,certains nègres, et autres mulâtres domestiques sont persuadés que refuser de dire la vérité, est le signe de l’ humanisme.Les békes doivent comprendre que ce n’est pas à coup de tous créoles qu’ils mettront cette société à leur service . Par cette structure ils quoi encore tromper le Peuple. Mais qu’ils se rassurent ils seront mis a nu et ce sera plus triste..

  59. k'ong-tseu

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    Du prétendu complexe de dépendance du coloniséil n’y a pas dans le monde un pauvre type lynché , un pauvre homme torture, en qui je ne sois assassiné et humilié. (Aimé Césaire, Et les chiens se taisaient.)Lorsque nous avons commencé ce travail, nous ne possédions que quelques études de M.Mannoni parues dans la revue Psyché.Nous nous proposions d’écrire à l’auteur pour le prier de nous comminiquer les conclusions auxquelles il était parvevu.Depuis,nous avons su qu’un ouvrage allait paraitre qui réunirait ses réflexiions.Cet ouvrage est paru:Psychologie de la colonisation.Nous allons l’étudier.Avant d’entrer dans le détail,disons que la pensée analytique est honnete.Ayant vécu a l’extreme l’ambivalance inhérente à la situation coloniale,M.Mannoni est parvenu à une saisie malheureusement trop exhaustive des phénomènes psychologiques qui régissent les rapport indigènecolonisateur.La caractéristique fondamentale de la recherche psychologique actuelle semble consister dans la réalisation d’une certaine exhaustivité.Mais on ne doit pas perdre de vue le réel.Nous montrenons que M.Mannoni, bien q’ayant consacré deux cent vingt-cinq pages à l’étude de la situation coloniale,n’en a pas saisi les véritables coordonnées.Quand on aborde un problème aussi important que l’inventaire des possibilités de compréhension de deux peuples différents, on doit redoubler d’attention.Une analyse rapide avait semblé écarter la subjectivité de ce domaine.L’etude de M.Mannoni est une recherche sincère,car elle se propose de montrer qu’on ne saurait expliquer l’homme en dehors de cette possibilite qu’il a d’assumer ou de nier une situation donné.Le problème de la colonisation comporte ainsi non seulement l’intersection de conditions objectives et historiques,mais aussi l’attitude de l’homme à l’égard de ces conditions.Pareillement,nous ne pouvons qu’adhérer à cette partie de travail de M.Mannoni qui tend à pathologiciser le conflit,c’est-à-dire à démontrer que le blanc colonisateur n’est mu que par son désir de mettre fin à une insatisfaction,sur le plan de la sur-compensation adlérinne.Toutefois, nous nous déconvrons en opposition avec lui quand nous lisons cette phrase: »Le fait qu’un Malgache adulte isolé dans un autre milieu peut devenir sensible à l’infériorité de type classique prouve de façon à peu prés irréfutable que,depuis son enfance,il existait en lui un germe d’infériorité. »A la lecture de ce passage,nous sentons chavirer quelque chose,et l’  » objectivité » de l’auteur risque de nous induire en erreur.Avec ferveur cependant,nou avons essayé de retrouver la ligne d’orientation, le thème fondamental du livre: « L’idée centrale est que la mise’ en présence des  » civilisés  » et des  » primitifs  » crée une situation particulière -la situation coloniale- faisant apparaitre un ensemble d’illusions et de malentendus que seule l’analyse psychologique peut situer et définir. « Or,puisque tel est le point de départ de M.Mannoni,pourquoi veut-il faire du complexe d’infériorité quelque chose de préexistant à la colonisations ? Nous reconnaissons là le mécanisme d’explication qui en psychiatrie,donnerait:il y a des formes latentes de la psychose qui deviennent manifestes à la suite d’un traumatisme.Et en chirurgie:l’apparition de varices chez un individu ne provient pas de l’obligation pour lui de rester dix heures debout,mais bien d’une fragilité constitutionnelle de la paroi veineuse;le mode de travail n’est q’une condition favorisante,et le sur-expert requis décrète trés limitée la responsabilité de l’employeur. Avant d’aborder dans le détail les conclusions de M.Mannnoni,nous voudrions préciser notre position.Une fois pour toutes ,nous posons ce principe:une société est raciste ou ne l’est pas.Tant qu’on n’aura pas saisi cette évidence,on laissera de coté un grand nombre de problèmes.Dire,par exemple,que le racisme est l’oeuvre des subalternes,donc n’engage nullement l’élite,que la France est le pays le moins raciste du monde ,est le fait d’hommes incapables de réflechir correctement.Pour nous prouver que le racisme ne reproduit pas la situation économique,l’auteur nous rappelle qu’  » en Afrique du sud les ouvriers blancs se montrent autant et parfois plus racistes que les dirigeants et les employeurs ». Nous nous excusons,mais nous voudrions que ceux qui se chargent de décrire la colonisation se rappellent une chose:c’est qu’il est utopique de rechercher en quoi un comportement inhumain se différencie d’un autre compportement inhumain.Nous ne voulons nullement enfler le monde de nos problème,mais nous voudrions bonnement demander à M.Mannoni s’il ne pense pas pour un juif les différences entre l’antisémitisme de Maurras et celui de goebbels sont impalpables.A la fin d’une représentation de La putain respectueuse en Afrique du nord,un général disait à Sarte: »il serait bon que votre pièce fùt jouée en Afrique noire.Elle montre bien à quel point le Noir en pays français est plus heureux que son congénère américain. » Je crois sincèrement qu’une expérience subjective peut etre cpmrise par autrui;et il ne me plait nullement de venir en disant::le problème noir est mon problème,moi seul,puis de me mettre à l’étudier.Mais il me semble que M.Mannoni n’a pas essayé de ressentir par le dedans le désespoir de l’homme de couleur en face du blanc.Je me suis attaché dans cette étude à toucher la misère du noir.Tactillement et affectivement.Je n’ai pas voulu etre objectif.D’aileurs, c’est faux:il ne m’a pas été possible d’etre objectif.En vérité,y a-t-il donc une différence entre un racisme et un autre?Ne retrouve-t-on pas la méme chute,la meme faillite de l’homme?M.Mannoni estime que le pauvre blanc d’Afrique du sud déteste le Noir indépendamment de tout processus économique.Outre qu’on peut comprendre cette attitude en évoquant la mentalité antisémite-« aussi nommerais-je volontiers l’antisémitisme un snobisme du pauvre.Il semble en effets que la plupart des riches utilisent cette passion plutot qu’ils ne s’y abandonnent,ils ont mieux à faire.Elle se propage à l’ordinaire dans les classes moyennes,précisément parce qu’elles ne possédent ni terre ni chateau,ni maison!En traitant le juif comme un etre inférieur et pernicieux,j’affirme du meme coup que je suis d’une élite »-,nous pourrions rétorquer que ce déplacement de l’agressivité du prolétariat blanc sur le prolétariat noir est fondamentalement une coséquence de la structure économique de l’Afrique du sud.Qu’est -ce que l’Afrique du sud?Une chaudière où 2 530 300 Blancs matraquent et parquent 13 000 000 de Noirs.Si les pauvres Blancs haisent les Nègres,ce n’est pas, comme le laisserait entendre M.Mannoni,parce que « le racisme est l’oeuvre de petits commercants et de petits colons qui ont beaucoup trimé sans grand succés ».Non,c’est parce que la structure de l’Afrique du sud est structure raciste:  » Négrophilie et philanthropie sont des injures en Afrique du sud … «  » Il n’est pas exagéré de dire que la plupart des sud Africains éprovent une répugnance presque physique vis-à-vis de tout ce qui met un indigène ou une personne de couleur à leur nineau. »Pour en finir avec l’argument de Mannoni,rappelons que  » la barrière économique vient entre autres causes de la crainte de la concurrence et du désir de protéger les classes des Blancs pauvres qui forment la moitié de la popilation européenne et de les empecher de tomber plus bas « .M.Mannoni continue:  » l’exploitation coloniale ne se confond pas avec les autres formes d’exploitation,le racisme colonial diffère des autres racisme… »L’auteur parle de phénoménologie,de psychanalyse,d’unité humaine,mais nous voudrions que ces termes revetent chez lui un caractère plus concret.Toutes les formes d’exploitation se ressemblent.Elles vont toutes chercher leur nécessité dans quelque décret d’ordre biblique.Toutes les formes d’exploitation sont identiques,car elles s’appliquent toutes à un meme  » objet  » : l’homme .A vouloir considérer sur le plan de l’abstraction la structure de telle exploitation ou de telle autre, on se masque le problème capital ,fondamental, qui est de remettre l’homme à sa place.Le racisme colonial ne diffère pas des autres racismes.L’antisémitisme me touche en pleine chair,je m’émeus,une contestation effroyable m’anémie,on me refuse la possibilité d’etre nun homme.Je ne puis me désolidariser du sort réservé à mon frère.Chacune de mes lachetés manifeste l’homme.Il nous semble encore entendre Césaire :  » quand je tourne le bouton de ma radio,que j’entends qu’en Amérique des nègres sont lynchés,je dis qu’on nous a menti : Hitler n’est pas mort;quand je tourne le bouton de ma radio,que j’apprends que des juifs sont insultés,méprisés,pogromisés,je dis qu’on nous a menti : Hitler n’est pas mort;que je tourne enfin le bouton de ma radio et que j’apprenne qu’en Afrique le travail forcé est institué,légalisé,je dis que , véritablement, on nous a menti : Hitler n’est pas mort. »Oui, la civilisation européenne et ses représentants les plus qualifiés sont responsables du racisme colonial;et nous faisons encore appel à Césaire :  » Et alors, un beau jour, la bourgeoisie est réveillée par un formodable choc en retour: les gestapos s’affairent,les prisons s’emplissent des chevalets.On s’etonne,on s’indigne.On dit:  » comme c’est curieux ! Mais , bah c’est le nazisme, ça passera !  » Et on attend, et on espère;et on se tait à soi-meme la vérité,que c’est une barbarie,mais la barbarie supreme, celle qui couronne , celle qui résume la quotidienneté des barbaries;que c’est du nazisme, oui, mais qu’avant d’en etre la victime on en a été le complice;que ce nazisme-là,on l’a supporté avant de la subir, on l’a absout, on a fermé l’oeil là-dessus,on l’a légitimé,parce que ,jusque-là,il ne s’était appliqué qu’à des peuples non européens; que ce mazisme-la ,on l’a cultivé,on en est responsable, et qu’il sourd,qu’il perce ,qu’il goutte,avant de l’engloutir dans ses eaux rougies, de toutes les fissures de la civilisation occidentale et chrétinne. « Nous disions tout à l’heure que l’Afrique du Sud avait une structure raciste.Nous allons plus loin et nous disons que l’Europe a une structure raciste. On voit bien que M.Mannoni n’est pas intéressé à ce problème,puisqu’il dit : La France est le pays le moins raciste du mone.  » Beaux nègres,réjouissez-vous d’etre français, meme si c’est un peu dur, car en Amerique vos congénères sont plus malheureux que vous…. La France est un pays raciste,car le mythe du nègre-mauvais fait partie le l’inconscient de la collectivité.Nous le montrerons plus loin.Continuons avec M.Mannoni :  » Un complexe d’infériorité lié à la couleur de le peau ne s’observe en effet que chez les individus qui vivent en minorité dans un milieu d’une autre couleur;dans une collectivité assez homogène comme la collectivité malgache, où les structures sociales sont encore assez solides, on ne rencontre de complexe d’infériorité que dans des cas exceptionnels.Encore une fois, nous demendons à l’auteur quelque circonspection.Un blanc aux colonies ne s’est jamais senti inférieur en quoi que ce soit;comme le dit si bien M.Mannoni: » Il sera fait dieu ou dévoré. »Le colonisateur, bien qu’  » en minorité  » , ne se sent pas infériorisé. Il y a en Martinique 200 blancs qui s’estiment supérieurs, à 300000 éléments de couleur.En Afrique australe,il y a 2 000 000 de blancs pour prés de 13 000 000 d’indigènes, et il n’est venu à l’idée d’aucun indigène de se sentir superieur à un minoritaire blanc.Si les découvertes d’Adler et celles , non moins intéressants, de Kunenkel expliquent certains comportements névrotiques,il ne faut pas en inférer des lois qui s’appliqueraient à des des problèmes infiniment complexes. L’infériorisation est le coorrélatif indigène de la supériorisation européenne. Ayons le courage de le dire:c’est le raciste qui crée l’infériorisé.Par cette conclusion,nous rejoignons Sarte: « Le juif est un homme que les autres hommes tiennent pour juif:voilà la vérité d’ou il fait partir… C’est l’antisémite qui fait le juif.  » FRANTZ FANON PEAU NOIRE MASQUES BLANCS.Merci pliss’ foss a bientot sur la toile

  60. yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    Salut !La seule réponse que j’apporterai à ceux qui veulent nous refaire le coup des relents de la colonisation à la mentalité de plantation tient dans ma page web !

  61. LEKERRE

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    Le Con Tseu revient avec du recopiage de la pensée des autres dans une telle confusion qu’on se demande s’il comprend ce qu’il écrit. Un pavé illisible plein de contre-sens.Ce sont ces gens qui se prennent pour des intellos qui polluent la toile.Le niveau s’élève avec la disparition certains intervenants,mais ils reviennent comme des parasites.Le débat est intéressant,celui qui déserte le fait parcequ’il est à court d’argument,mais l’ignorant que je suis s’enrichit des choses intelligentes dites parfois à la suite cette article qui tient la route depuis 15 jours parcequ’il pose un vrai problème.Continuons ce débat sans les Tseu sans les Cons…Au fait où as tu passé PROF ANE … Tu te caches ?J’aimerais bien revoir le niveau de tes bétises (dans bétise il y bête tu l’as remarqué mon Ane…)Lekerre qui vous emmerde Tous.

  62. k'ong-tseu L'Africain déporté

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    hallo !!!Herren !!! yoyotte,lekerreOn a lu Fanon,on l’a parfois appris,mais de façon étonnante on n’en a guère prolongé la réflexion.Cette communication se veut une interprétation du texte fanonien(et d’abord de Peau noire,masques blancs : oeuvre de «  »jeunesse » » sans doute,profuse jusqu’à la confusion parfois,mais riche aussi de ces memes hésitations) ; une interprétation et en meme temps une contribution,si modeste soit-elle,à la compréhension des sociétes antillaises.Ce travail fait piéce dans une réflexion plus large dont l’objet est l’analyse des conflits raciaux,des enjeux qui les trament et des désirs qui les soutiennent.CONFLIT,INCONSCIENT OU DRAME EN «  » PLEIN AIR «  » ? » »Seule une interprétation psychanalytique du problème noir peut révéler les anomalie affectives responsables des l’édifice complexuel «  » » » Le drame racial se déroulant en plein air , le Noir n’a pas le temps de «  »l’inconscienciser » ».Les Nègres  » existent leur drame »,ils ne l’intériorisent pas.Peau noire, masques blancs s’écrit tout entier entre ces deux énoncés contradictoires.L’un constatant la force de la structure narcissique dans la problématique raciale,appelle l’analyse.L’autre,notant qu’un trop-de -réalité empéche toute intériorisation,toute amnésie affective »du conflit,dit l’inutilité de se référer à un inconscient inexistant et accorde le dernier mot au réel,au socio-économico-politico-culturel.La psychanalyse à peine convoquée est aussitot congédiée. salut,la békaille.la mutatraille et la négraille.les nègres,et mulatres domestique.L’Africain déporté

  63. soleil

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    Vous n’en avez pas marre de vous mettre sur la gueule franchement. Entre Camille et M.des grottes.Meme si je reconnais bcp de vérité dans vos propos Camille CHAUVET, je vous trouve très intolerant. Je suis un de vos anciens éleves et je ne suis pas d’accords. Que chacun se laisse une chance, meme si la pensée BEKE est encore présente…. phisyquement, les choses ne changerons pas du jour au lendemain.Je n’ai pas envie de m’étaler donc: Je pose quelques questions cependant:Devons nous continuez à nous méprisés (des 2 cotés)Est cela que nous voulons pour nos enfants (des 2 cotés)Les jeunes ne devraient ils pas se rencontrés si les vieux ne le peuvent ( des 2 cotés)QUE FAISONS NOUS ALORS??????Je propose que chacun se donne une chance, sachant que cela ne sera que pour nos enfants et les jeunes vu que les vieux ne peuvent se sentir.Voulons nous une nouvelle explosion sociale pareille dans 50 ans??? Les békés font le pas pour une fois, peu etre qu’il est temps aujourd’hui d’enterrer cette hache.Sachons faire le pas en avant.En ce qui me concerne, les békés sont des martiniquais. Pas de martiniquais… pas de békés, pas de békés… pas de martiniquais. Comprenez que nous ne serions pas là tous si nous n’étions pas liés par le passé avec cette pensée. Il est temps que cela change, mais pas dans le contexte que je lis…. sans haine.En ce qui me concerne, les békés ont tout à fait leur place le 22 Mai… en tout cas pour ceux qui pensent vraiment que l’esclavage est un crime… et qu’ils soient les descendants des colons est encore plus fort.voilà ma pensée perso.Un martiniquais noir.. et fier

  64. Doc

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    bon soyé,lé moun lan,man pa ka pensé, ka lé aktuel, ke sa kay possible, ke nou ke rivé joindwe kô nou a lé aktuel. cé dé monde diféwen .Nou pa ni ayen a woù ensemble , nou pa ni bac ka minnen pi sé moun ta la, wien a fout’ lé ga, a chacun sa merde,pa vini lé 22 mai pou fé ipokwisi épi pèp MATINIK ,ZOT KA WOÜ lé ga continué viv’ kon zot ka viv’ là mézié.Le temps parle pour nous les gars, moin pa pé. INDEPENDANCE PEP MATINIK épi sé tout’ .Vous aviez dit 50 ans, je ne le crois pas chère Dame, le pays est déjà en marche chère dame, pour le changement avec ou sans yo . nou pa ni a choisi pou ich’ nou ,yo ké choisi monde yo .

  65. her schoes

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    MOIN PA KA PEYE MOUN POU FREKANTE YO.RETE EN PLACE ZOT,CARS NOU MEME NOU EN PLACE NOU.Nous n’ avions pas les memes objectifs,la meme culture,les memes besions,nous ne vivons pas dans le meme pays je crois,nous n’ avions les memes trajactoires,nous n’ avons rien en aucun,vive la vie zot, nous ka vie ta nou.Nou pa janmien frékanté nou,cé pa jodi ya nou ké koumencé.Nou pa fwancais encowe moin euwopenns,nous cé pèp Kawaibéens MATINIK. SIKATWIS LA TELMEN LAG, KE PA NI AYEN POU KOUD LI ,YO POKOW inventé machine la pou ca.

  66. poly

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    Pa ni ayen ki pé rapwoché nou, en pon sens!!! Nèg la la…………..béké la

  67. Duthie

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    Bonjour SoleilAu nom de qu’elle dogme ne devrions-nous pas avoir une confrontation sur le plan des idées, avec les békés ? Le fait que vous soyez l’un de ses ancien élève ne vous donne pas le droit, de lui signifier son intolérance, dans une discussion franche honnête et direct. MR Des-Grottes ne parle pas au nom des békés et ne représente lui-même, malgré cela propose ses références à des membres de sa caste !Le système béké (ou système post-esclavagiste) à la Martinique n’a de cesse de nous mépriser, de nous rabaisser, de nous dire que sans eux nous sommes rien. Et cela, économiquement, idéologiquement, spirituellement, socialement, c’est de ces violence qui sont fait à nous enfants, à nos jeunes et à nous-mêmes que vous devons dénoncer, et c’est en cela que Camille Chauvet en et vigilant, et nous donne des armes intellectuelle pour nous en défendre. Le système béké est foncièrement raciste c’est sa base et son fondement, l’apartheid en est sont mode de fonctionnement. Nulle part ailleurs ce système existe autre qu’en France, même en Afrique du sud ce système à été aboli !!! Soleil à qui voulez vous dire vos beaux discours angéliques humanistes, au Cap-Est, (le motif serait surement trouble à l’ordre public, pour expliquer votre incarcération, il parlerait peut être même de rétablir la peine de mort) ou à Mr Hugues Despointes (qui m’aime pas les mélanges, qui trouve que sa couleur de peau est meilleur s que la notre) Dans qu’elle monde vivez vous Soleil, avec tous vos beaux discours, Soleil, en face ils ont de l’artillerie lourde. De nos jours les champs de cotons se sont transformés en supermarchés, nous sommes en 2009 quand même. Ne croyez vous pas que si le système béké voulait changer d’optique il y a longtemps qu’ils auraient changés. Personnellement, je trouve qu’ils n’ont pas leurs places au 22 mai, c’est comme si vous obligiez le fils de Pinochet militer contre la torture, un peu de sérieux, Soleil ? Quel bal de macaques comme dirait Chauvet,Ceci dit, nous sommes en démocratie (relative), vous avez donc le droit d’écrire et de penser ce que vous pensé, et j’ai le droit de ne pas être d’accord avec vous et de le dire et de l’écrire

  68. yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 06 min

    Jour,Le gars qui dit s’appeler « Kon, etc. » et qui nous abreuve de sa science par des copié-collé, ainsi que celui qui croit nous wèglé avec ses rayons voilés, mais qui a honte de dire son nom, n’oublient surtout pas de se munir de leurs chaînes quand ils iront manger dans l’auge des fils des bourreaux de leurs géniteurs ! Mais surtout qu’il prennent la position ad hoc. S’ils l’ont oublié, qu’ils cliquent sur ma page web et bon appétit ! Vivement l’indépendance avec TOUS les dédommagements obligatoires ! Quelle honte !

  69. LAURENT BEAUNOL

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    Monsieur CHAUVET CAMILLE, je vous remercie pour votre combat. MAIS VOUS perdez votre temps. Vous ne pouvez pas ne pas savoir que les békés ont mis en place au lendemin de 1848 un système d’apartheid qui signifie en afrikaans «Vivre à part ». C’est en fait un système ségrégationniste basé sur la politique raciste du -système colonial- accepté par les élites martiniquaises. Ce sont- là vos propos lors d’une conférence où vous êtes intervenu à Paris, en 1999.C’est très clair que maintenant démasqué par le documentaire de Canal Plus ,ces békés veulent sauver leurs maubles…c’est trop tard pour eux. ILS DOIVENT FAIRE ACTE DE REPENTANCE PUBLIUQE SUR UNE HABITATION OU EXISTENT ENCORE DES CACHOTS D’ESCLAVES;Aujourd’hui les zoreilles ont confisqué le pouvoir économique et culturel et le partage avec les békés.Le système actuel permet aux zoreilles et aux békés de concentrer le pouvoir réel, et les richesses du pays. Tous les non békés et non zoreiles sont de fait exlus et sont des citoyens de seconde catégorie. C’est la ségrégation acceptée au nom du RMI pour certains et des 40% les autres.C’est encore vous monsieur CHAUVET CAMILE lors de cette même conférence.Pourquoi donc aujourd’hui vous vous croyez capable d’inverser cette tendance ?Vous perdez votre temps. Faites votre métier d’Historien et d’observateur de notre société.Courage et je dis aussi courage aussi à Yoyotte.

  70. PAULINE GRAMBIN

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    Bonjour,La DIVINETEGran ! mé gran !Gran ! la divinité gran !Gran ! la divinié gran !Nou ka rété isiO pwochen liméwo ! 5 eme coupletOu rayi mwen bétjé-aOu rayi mwen ! (ter)A fos ou rayi mwenOu rayi désandan mwen !Chanson populaire traditionnelle du folklore des campagnes du sud de la Martinique en mémoire de l’Insurrection du Sud de 1870 dés la fin du dix-neuvième siècle.il y a encore des complets et refrains

  71. LA PAROLE

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    Békés : Les derniers maitres de la Martinique. C’est le titre du documentaire Réalisé par Romain Bolzinger, et monté par Franck Zahler qui met en évidence une Martinique que refusait de voir certains Martiniquais au nom de quoi ? Personne ne sait…mais tout le monde le vit . Il faudrait un psychanaliste pour donner quelques clés…La réalité est dans ce documentaire :Les Békés, héritiers des familles de colons blancs, sont toujours les vrais maîtres de la Martinique. Et il partage cette domination avec quelques métropolitains ou Zoreilles pour parle comme monsieur camille chauvet .Arrivés sur l’île au XVIIe siècle, les familles Békés représentent aujourd’hui moins de 1% de la population martiniquaise. Les descendants des colons ont toujours entre les mains directement et par des prises d’intérêts par actions dans certaines affaires qu’ils ont vendus aux métropolitains au moins 20% du PIB de l’île. Le cœur de leur puissance est la propriété foncière hériter de l’esclavage. Ils possèdent 32% des terres agricoles, ils contrôlent 15% de la grande distribution, et sont en situation de quasi monopole dans l’industrie agroalimentaire.Et surtout ils représentent à peine 1% de la population…C’est là tout le problème.Peuvent-ils expliquer comment ils ont pu prendre le contrôle de cette économie si ce n’est pas par leur position de descendants directs des anciens esclavagistes.Courage Camille Chauvet pour votre combat…PS. Au fait Roger de Jaham, viendra-il au 22 Mai sur la Place L’Abbé Grégoire voir les « créoles danser  » pour lui et Bernard Hayot .

  72. LEKERRE

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    Bonjour les anonymes et les visages découvertsLes EGOM du naif vont bien…Où sont passés les PROF ANE et le Charles Henri Desgrottes ? Le premier a du se cacher ou encore sa source de conneries et d’injures s’est tarie et notre innocent CHD soudainement silencieux doit commencer à préparer un 22 mai avec d’autres jeunes martiniquais .Sans doute CHD va-il s’inscrire en bon béké dans la section de Tous créoles de Paris, organisé par une personne payé par le CMT .Camille Chauvet,peut abonner de guerre lasse, mais jamais LEKERRE.Les Békés doivent faire acte de repentance sur cette terre où leurs ancêtres ont commis tant de crimes ,mêmes après l’abolition de l’esclavage.Qu’en pense- tu CHD ?

  73. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    Salut les rescapés du génocide !Je faisais une petite sieste. J’ai rêvé que j’étais un béké. Ca m’a réveillé car je voyais mes parents entrain de zigouiller des nègres à tire-larigot. Ca me ferait chier d’être un béké et d’avoir toutes les nuits dans la tête l’image jointe sur ma page web.Alors ça vient cette repentance ou quoi, sans oublier les réparations substantielles qui vont avec !Marre d’attendre !

  74. soleil

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    @ docYo ké cwoisi mond yo ?? Ou pas bien, ou bien ki sa ?? Cé nou ki ka lancer mond timanmail nou. Cé nou ki ka pareï. Sa nou ka fè, cé ti bwin pou nou, et lan restan ba cé manmail la. Ou ka palé indépendance ba pep matnik. A lè la ?? Tout peï ka mété kô yo ensanm pou avancer. Dèmin matin, nou indépendant, la djè (guerre) ka pété. Ou ka pansé ké la karaib ké ni foss pou résisté. Rété sérié. Mwen ka proné la non violence epi respé. Mwen ka mandé betché respé aussi. Ou lé yo ripenti pou l’esclavage ?? Yo pé pa pass sé parent yo, cé pa yo. Souffrance la red toujou, passs mwen ka senti chain’ la en poignet mwen toujou, mé mwen sav ke i an tet mwen. Sel bagaye, mwen palé ich mwen connèt sa. Ke i connèt histoi li, A FOND, mé pou viré ka goumen pou sa nou mem sa goumen, NON. Dépi le 5 février, nou lancer question ba bétché pou yo rété epi coullonade yo. Mé respé nou, cé nou ki ké trapéï.

  75. soleil

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    @ duthieMon monde ?? Arrêter de voir la paille qui est dans l’œil du voisin alors qu’il y a un poteau dans le notre. Le béké, le béké, j’en ai marre d’entendre le béké nous empêche de faire ci ou ca. A force de regarder ce que fait le béké, l’antillais noir ne voit pas ce qu’il peut faire. Et pendant ce temps, les emplois sont pourvus par des étrangers qui viennent monter des boites que nous pourrions montés nous même. Péyï a ka fouté li kan an ban ou pass nou ka wè yen ki bétché. Ne me parle pas du système béké, je le connais très bien. Je connais ce méprit, nous le connaissons tous. Je pourrais même te relater des phrases qui te ferait dresser les cheveux sur la tête par rapport à ce qui m’a été rapporté. Je connais leur système raciste qui est transmis aux générations, donc aux enfants békés qui pourraient ne pas être comme eux. Bien sure que je veux que cela change, comme tous. Mais vous tourner en rond. L’éducation, comme celui que m’a apporter Mr CHAUVET qui est un prof que j’aime bien me permet de le critiquer lui-même et son intolérance, car il nous à toujours montré qu’il fallait ouvrir notre gu…. J’apprécie ses dénonciations… mais je veux encore plus avancer. Faudrait encore regarder le béké pendant 160 ans ??? D’ici la, il n’y aura que des étrangers en Martinique. A fort de France, il y a un Allemand qui à ouvert un restaurant, dite moi qu’un martiniquais ne peut pas le faire. J’ai été aux saline, un gars à acheter un petit canot et tracte les enfants à 10 euros les 10mn, dite moi qu’un martiniquais n‘aurait pas pu le faire, aux trois ilets, un métro vend du poulet boucané local dans sa boutique, dite moi qu’un martiniquais n’aurait pas pu le faire,… et j’en passe. Après, on dira, blanc ka prend travail péyï a. Il n’a rien prit du tout, il a saisi l’opportunité qui s’offre à lui. Vous savez, il n’y a pas un mois, un martiniquais noir m’a dit « tu sais, si un blanc ouvre un commerce et un noir le même commerce au même endroit, celui du blanc fonctionne et pas celui du noir ». J’ai été extrêmement choqué et il à su que j’étais très énervé à ses paroles, et moi, plus que de regarder vers le béké, c’est cette pensée défaitiste que j’aimerais qui change, car bcp partent perdants. Qui part perdant arrive bon dernier. Ce travail, je le fait au niveau de mes stagiaires aujourd’hui, en refusant d’entendre ce genre de propos et les poussant à faire mieux et à voir qu’ils peuvent en se donnant les moyens. Le travail à faire est sur notre propre éducation, les noirs sont comme si, les noirs sont comme ça, les noirs ne sont pas comme nous (pensée béké). A force d’entendre ce genre de conneries, on à fini par y croire… Dieu merci, pas tout le monde car des martiniquais avance quand même. Je serai plus pour éduquer nos enfants dans le sens qu’ils peuvent en leur montrant qu’on doit se donner à fonds, en leur montrant des modèles Antillais de réussites et en leur montrant que être noir ne veut pas dire être con. J’aimerais plutôt que le débat tende vers une conscientisation positive au lieu de se mordre la queue car ce n’est pas le béké qui règlera nos problèmes. Du racisme, j’en ai subi partout ou j’ai été et j’ai pas mal voyagé, et même ne Martinique, ce qui est un comble.Concernant les champs de cotons qui sont des supermarchés aujourd’hui, personne ne nous fouette pour y aller. Nous avons des fruits et des légumes (ceux qui n’ont pas de chlrodécone de préférences)Une idée ??? J’ai été il y a 3 semaines en Guadeloupe, j’ai mangé un gratin de fruit à pain comme je n’en ai jamais mangé. Sans compter les légumes à différentes sauces, travailler de façon différente. Qui empêche nos restaurateurs de travailler leur légume pour amener les martiniquais et les touristes. Non, c’est la loi de qui fera le moins et les légumes sont servis vapeur ou cuit à l’eau. 10 contre 1 qu’un étranger vient bientôt et relance cette bouffe local et l’optimise et qu’il sera accuser de suite de prendre l’emploi des martiniquais…. J’en ai plein des comme ça, dommage que cela ne soit pas mon domaine… quoique j’y pense. Je propose que nous arrêtions de regarder les autres et que nous fassions ce que nous avons à faire. Le système béké comme vous dite perdure depuis trop longtemps, il est temps qu’ils arrêtent de se mettre en marge de la population. Quand à nous, nous devons peu être mieux formés nos enfants. Je préfère pensée à eux qu’aux béké en leur donnant une éducation à toute épreuve.Merci de votre post cependant

  76. FINALEMENT JE TE REPONDS DUTHIE

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    Si comme tu le dis,je t’ai guidé dans ta formation intellectuelle et d’homme,tu dois comprendre que je n’ai rien contre le béké ou une autre composante de notre Peuple.Simplement il y a des situations de profiteurs qui résultent d’un système qu’il faut abattre,ne pas comprendre cela c’est faire fausse route.Le racisme est l’argument mis en avant chaque fois on l’on pose le problème des survivances de la société esclavagiste.Il faut arrêter de refuser des faits objectifs et regarder l’Histoire en face pour avoir la force de regarder demain comme disait Aimé Césaire.Duthie,rien que pour vous je reviendrais pour vous démontrer les errements de votre volonté d’avancer.Pour avancer ils faut les moyens et aujourd’hui ces moyens sont confisqués par les français et les békés.C’est cela la réalité. Je vais vous le démontrer.Je reviendrais donc mes copies sont déjà sur mon bureau, et il est déjà tard.

  77. Duthie en répondre à Soleil

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    Bonjour SoleilTout cela dénote une bonne analyse qualitative de société Martinique, je ne commente pas car ‘est votre vécu que je respecte. Cependant, je préférerais une analyse quantitative qui s’appuie sur des chiffres. Je m’explique, avec votre approche qualitative, nous trouvons toujours des cas isolés, choquants parfois, qui ne donnent pas une image exacte, mais au contraire qui déforme la réalité par ces exemples. D’autre part, sachez que dans tout pays les minorités sont solidaires, c’est un mécanisme social. Monsieur de grâce ne faites de pas d’autocensure, ne nous dites pas « Je pourrais même te relater des phrases qui te ferait dresser les cheveux…. ». Nous sommes en 2009, à l’heure du numérique, où, vous avez à votre disposition (youtube, et daillymotion) des vidéothèques qui rassemblent toute les videos sur le sujet que vous voulez, dans la langue que vous voulez, et vous pouvez passer des jours et des jours à visionner ; N’ayez donc pas peur de faire dresser mes cheveux, (défrissez moi) avec vos exemples, allez jusqu’au bout des choses, moi j’aime bien mettre le doigt là où ça fait mal et aime faire ch.. les cons !!Et si notre poteau à tous les noirs (Stéphane Hayot dit martiniquais) c’est le système béké ? Cette caste raciste dégénérés qui nécrosent la Martinique, il faut le dire et le répéter pour bien le marteler. C’est le fondement et la nature de ce groupe. Ils transmettent ce racisme de génération en génération, sinon, ils en sont exclus du groupe, vous voyez bien que très peu en sont exclus ? C’est son mode de fonctionnement, n’espérer donc aucune évolution positive du groupe, même si chez certains de ces individus de ce groupe il y a de la bonne volonté, ici ou là. Evidement nos politiques qui s’accoquinent cette caste, qu’elle que soit le bord à tout les niveaux, y contribuent à accroitre cette dépendance et perpétue économiquement ce mode de pensé !!! Pour résumer, notre c’est qu’a toutes strates de la société qui est verrouillé par cette caste, (incompétent), avec la bénédiction de l’état régulateur, et nos politiques affamés. Et comme dirait Dieudonné, tu as intérêts à avoir de l’humour, sans cela tu deviens révolutionnaire

  78. POUR TRENTE LIGNES

    30 mai 2013 at 10 h 07 min

    Merci Monsieur Chauvet ,Moi aussi ce monsieur a été mon prof et je peux dire haut et fort qu’il m’a ouvert les yeux et c’est grâce à lui que je prends avec assurance la parole en public sans aucun complexe. Je suis médecin à Poitiers et je ne peux entrer en Martinique parce que les Français ont pris définitivement le contrôle du CHU Zobda Quittman et maintenant c’est fini avec le nouveau dispositif Sarkozy pour les CHU.Là ce sont les métropolitains.Heureusement qu’il est là Camille,car pour TRENTE LIGNES DE COMMENTAIRES sur un texte de François Hayot c’est la panique et tout le monde ‘s’exprime et il est même pris à parti.Et je suis persuadé que soleil où Duthie où les autres sont parfaitement d’accord avec son analyse.Pour ma part je n’ai pas le temps de participer à ce forum, mais je vous remercie TOUS même Profane avec lequel vous êtes trop dur. Le béké venu répondre pour sa caste c’est normal,donnez lui la main.Merci

  79. Soleil

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    @ DUTHIEBonjour,Je n’ai pas fait une analyse mais un constat… tu me diras, ou est la différence ?? Quant aux chiffres, il suffit de sortir un peu, tu en verras bien plus. Oui, certains cas sont choquants, mais juste. Celui qui lance l’idée à le droit de l’exploité, quelque soit sa couleur de peau. Je ferai la même chose dans n’importe quel endroit du globe si l’occasion m’en étais donner comme tout un chacun et je défi quiconque de me dire qu’il ne le ferait pas. Répéter et marteler le système béké ?? Bien sur car il faut que cela change et il nous est donner de faire un pas aujourd’hui. Ce n’est qu’une graine et nous ne ferons que l’arroser, nos enfants en prendront soin, nos enfants noirs et blancs antillais. Les choses changent et le peuple Martiniquais et Guadeloupéen sont partis de… rien …. jusqu’à aujourd’hui. Bien qu’étant un peuple jeune, nous avons du grandir très vite, par force, cela dit, nous ne sommes pas fini, pas complet non plus. Concernant la positivité de l’évolution des békés, je l’espère tout de même sans y croire vraiment et nous devons lutter pour cela. Mais pas dans la haine, par l’éducation plutôt. En faisant en sorte d’être encore plus instruit, que nos enfants ne soient pas des laissé pour compte.Concernant les békés incompétents, ils ne le sont pas tant que ça vu ce qu’ils ont développé aujourd’hui. Je ne remets pas en doute leur compétence dans le domaine des affaires.Par contre, je déplore toujours leur méprit, ceux la se reconnaitront, concernant le chlordécone nous empoisonnant à petit feu. Mais la ou je suis encore plus scandalisé, c’est vis-à-vis de nos élus qui par manque de courage, par leur incompétence ou grâce aux dessous de table ont permis que cette merdre perdure aux Antilles. Ils n’étaient pas au courant ??? Alors ils ont péchés par ignorance et la faute n’est pas moins grave. (et entre, cela m’étonnerait qu’ils ne soient pas au parfum).Ce que je voudrais en ce qui me concerne, est vraiment que les martiniquaises avances et c’est loin d’être évident vu le caca que nous avons dans la tète… mais cela avance quand même.

  80. POUR LE DEBAT

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    SOLEIL dit à DUHTIE ….Par contre, je déplore toujours leur méprit, ceux la se reconnaitront, concernant le chlordécone nous empoisonnant à petit feu. ALORS DENONCE LESSOLEIL dit à DUHTIE ….Mais la ou je suis encore plus scandalisé, c’est vis-à-vis de nos élus qui par manque de courage, par leur incompétence ou grâce aux dessous de table ont permis que cette merdre perdure aux Antilles. Ils n’étaient pas au courant ??? Alors ils ont péchés par ignorance et la faute n’est pas moins grave. (et entre, cela m’étonnerait qu’ils ne soient pas au parfum). ALORS DENONCE LESSOLEIL dit à DUHTIE ….Ce que je voudrais en ce qui me concerne, est vraiment que les martiniquaises avances et c’est loin d’être évident vu le caca que nous avons dans la tète… mais cela avance quand même DISONS A DUTHIE OUI ça AVANCE et heureusement qu’il y a des Camille Chauvet,Répétons le je ne ne connais pas ce monsieur,je l’écoute sur le net sur Kanal Martinique Télévision, Il est parfois trop cru ,vraiment il pourrait dire les mêmes choses autrement et gagnerait la sympathie de milliers d’autres personnes. Dommage pour la cause. Le poids de ses arguments se mesure aux réactions des métros anonymes qui réagissent.

  81. Duthie

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    @SOLEILBonjourLa confusion entre un constat et une analyse ? Cela reviendrait a confondre un bilan et un compte de résultat… je m’explique, un compte de résultat étant la photographie financière de l’entreprise à un moment donnée, et le bilan étant le film du deroulement financier sur une periode donnée de la vie de l’entreprise. Je ne sais pas si je me suis bien fais comprendre ? Constat égal photo un fait précis comme compte de résultat. Et une analyse égal film qui raconte une histoire sur une durée comme un bilan. Donc avec votre approche qualitative (constat), on finit par ne voir que les trains qui n’arrivent pas à l’heure, en occultant les 99% qui y arriventJe ne crois pas non plus, en la haine physique, basic, méchante, primaire ! Cependant, il ne faut pas oublier que le système béké est notre ennemies. Que notre société s’est construit sur un système violent, une violence sociale, économique, et parfois même physique, aujourd’hui en 2009, du seul fait d’une caste de dégénérés (du fait qu’ils se reproduisent qu’entre eux) d’une idéologie foncièrement racistes. En face qu’avons nous comme contre pouvoir ? Pour ma pars je ne vois que vos discours angéliques et humaniste, à l’égard des gens qui vous méprisent, ou pire, qu’ils vous tuent à petit feu en nous chloredéconnant (tiens je fais des néologismes). Aidés des politiciens, locaux inclus (puisqu’ils ne peuvent pas dire qu’ils de savaient pas)Concernant l’incompétence des békés, je maintiens, je signe et vous démontre qu’ils sont incompétents. un exemple, Schœlcher en décrétant l’abolition l’esclave (sachant que les révoltes d’esclaves étaient monnaie courante dans la région, donc pour éviter l’embrassement était obligé de décréter l’abolition de l’esclave, et non par humanisme, ou angélisme). source : http://www.ac-rouen.fr/hist_geo/doc/ddc/esc/revesc.pdfles békés ont été dédommagés financièrement de leur pertes d’esclaves. Alors que ce sont les noirs (Stéphane Hayot dit martiniquais) qui ont travaillés, il ne faut donc pas y voir un humanisme de Schœlcher ! Cette argent (normalement) aurait du servir à développer et faire prospérer l’économie béké, et à trouver de nouvelles niches. Bien au contraire, cette caste se renforce idéologiquement, mais on n’assiste pas un développement financier, mais à une concentration des fortunes. Mais à une diminution de la masse fiduciaire ! J’en arrêt là mon constat, car je serais trop long, mais vous démontre que leur idéologie racisme prévôt sur le développement économique, de leurs caste (et donc celui de la Martinique) !! De plus, du coté de l’état français, l’argent leur à été donné par parce qu’ils étaient compétant, mais parce qu’ils étaient blancs !!! les bases de l’apartheid etaient née(Dans mon coin et au milieu de tout le monde) Je voudrais :Que Mon peuple avance, De mettre le systeme béké en face de ses responsabilités pour le développement ce pays, Que l’idéologie racisme n’a plus court dans le monde, et au dela, le communautarisme !! Je suis contre toute forme de communautarisme religieux, ethnique, social etc…….. quand je regarde un béké je vois un homme, con par ses propos certe, mais un hommeEn conclusion et pour en finir : je pense nous devons travailler vraiment ensemble (avec toute les composantes de la société martiniquaise), à l’heure de la mondialisation, où tous les murs physiques ou idéologiques tombent ou sont déjà tombés. La Chine avec sa croissance malgré la crise, le mur de Berlin est tombé, bientôt on devrait assister un état palestinien, le Brésil s’apprête à devenir une puissance économique majeur de cette partie du monde, le france qui perd pied et emprise sur le continent en Afrique; qu’il s’agit bien d’une crise systémique et d’une mutation, car structurelle; Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad défit Barack Obama, la politique raciste du gouvernement sioniste israélien à l’ONU; jean marieLepen se présente contre la caste béké et présente Césaire etc…….. Autrement, le racisme du système béké les ramèneront une stigmatisation et à un repli sur soit, ils doivent nous donner des signes forts d’une véritable volonté de transmutation, Et, reprenant une parole du mahatma Gandhi : de toute façon, cela finira par arriver tout comme le fruit trop mure qui tombe se son arbre !Je m’excuse encore de la longueur de mon intervention, vous savez pawol nèg paka fini !!!

  82. JACQUES POURAVANCER

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    OUI,TROIS FOIS OUI : IL Y A EN MARTINIQUE UN PROBLEME BEKE.Parlons vrai…AdmettonsOUI il y a des békés SMICARDSOUI il y a des békés pauvresOUI il y a des békés ruinésOUI ils ne constituent pas un groupe homogène socialement ,mais sont quand même des consanguins.OUI acceptons l’idée qu’ils n’ont pas l’essentiel des terres( heureusement)OUI ils n’ont pas toutes les richesses du pays (heureusement)OUI ils ne sont pas directement dans les Assurances,la Communication,etc(heureusement)OUI les plus riches ne sont partis de rien…OUI ils ne sont pas les seuls profiteurs des lieux économiques du système( il y a aussi les profiteurs Ho-Hio-Hen Charles et filles,Lancry père et fils,Parfait père et fils,Landy père et filles et fils et nous pourrions en ajouter …)OUI ils ne sont pas les seuls à s’enrichir par l’importOUI ils ont des problèmes (il y a des cocus au Cap-Est comme ailleurs…Je pourrais donner des noms)OUI il y a eu un accident de fornicatoire qui a donné à un béké un fils à Rivière-Pilote: José Hayot n’a jamais renié son filsOUI un frère de Roger de Jaham baise une mulâtresseOUI des petits béké baisent dans les hangars de banane de belle négresseOUI ça peut arriver qu’un jeune marin pêcheur baise une békétte à Trou Cochon ou l’îlet Oscar( jeOUI un de des enfants de RdJ selon lui aurait épousé une mulâtresseOUI il y a un béké qui a assassiné un jeune martiniquais au Cap-Est sans faire une minute de garde à vue.OUI Roger de Jaham n’a jamais forcé Gérard Dorwling-Carter à devenir son maître nègre de serviceOUI Roger de Jaham a enculé les Françs Maçons en se faisant inviter et tous les trois points ont fermé la gueule en écoutant le béké comme des apprentis au silence.OUI monsieur Camille Chauvet dit avoir rencontré Bernard Hayot,mais ça change quoi ?OUI monsieur Roland Laouchez dit l’avoir aussi rencontré,mais ça change quoi ?OUI il y aura toujours des Martiniquais non-békés pour les défendre au nom des Droits de l’Homme.En fait ,selon l’évangéliste Roger de Jaham de la caste , ils sont plus à plaindre qu’autre chose.MAIS MAIS MAIS, trois fois MAIS comment peuvent-ils en étant 1% de la population (400 000 hbts) détenir 28% de l’économie du pays.Si cela semble normal pour certains,il faudra bien que ces messieurs nous donne fasse la traçabilité de leur parcours économique.INCROYABLE MARTINIQUEIls disent même être parti de rien ces békés…Vraiment ils nous prennent pour des GDC (Gérard Dorwling Carter) Il faudra bien un jour que la vérité soit acceptée pour que change le cours de l’Histoire.Bonne nuit depuis Paris.

  83. La réecriture de Duthie

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    OUI, TROIS FOIS OUI : LA CASTE BEKE EST ‘’LE’’ PROBLEME A LA MARTINIQUE. Parlons vrai…Parce que OUI en majorité des békés ne sont pas SMICARDS ? L’un ne représentant pas l’autreOUI en majorité des békés ne sont pas pauvres, OUI en majorité des békés ne sont ruinés OUI ils constituent un groupe homogène ethniquement, il existe donc bien des consanguins (dégénérés). OUI acceptons l’idée qu’ils ont l’essentiel des terres( malheureusement) OUI ils ont bcp des richesses du pays (malheureusement) OUI ils sont indirectement dans les Assurances, la Communication, etc( malheureusement) OUI ils ne sont partis de rien… OUI les autres profiteurs qui n’agissent pas en castes, et sont Ho-Hio-Hen Charles et filles, Lancry père et fils, Parfait père et fils, Landy père et filles et fils et nous pourrions en ajouter …) OUI ils ne sont pas les seuls, mais majoritairement à s’enrichir par l’import t OUI il y aura toujours des problèmes de cul aussi chez les békés (heureusement), ça reste marginal ?OUI Jacques donnez nous des noms de cocus, pour étayer vos dires OUI les gens ont le droit de rencontrer qui ils veulent ça change quoi ?OUI il y a un béké qui a assassiné un jeune martiniquais au Cap-Est avec pour complicité l’état franais au nom du peuple français. OUI Roger de Jaham n’a jamais forcé Gérard Dorwling-Carter à devenir son maître nègre de service, mais l’y a encouragéEn fait , selon l’évangéliste Roger de Jaham de la caste emploie la vielle technique du misérabilisme, rien de nouveau sous le soleil des tropics, en disant qu’ils sont plus à plaindre qu’autre chose. MAIS MAIS MAIS, trois fois MAIS comment peuvent-ils en étant 1% de la population (400 000 hbts) détenir 60% à 80% de l’économie du pays. Si cela semble normal pour certains, il faudra bien que ces messieurs nous donne fasse la traçabilité de leur parcours économique, sur plusieurs générations INCROYABLE MARTINIQUE Ils disent même être parti de rien ces békés…Vraiment ils nous prennent pour des GDC (Gérard Dorwling Carter) Il faudra bien un jour que la vérité soit acceptée pour que change le cours de l’Histoire. Une bonne journée quand même

  84. ORESTES

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    Mézié bonjou,Man ka couwè ké si non té marié,divorce prononcé,et si divorce fét, pa ni pension alimentaire non pli,ayen pépa colé enkow,nou séparé mém, pour moin 400 ans, si cé pa pou léternité ???????.Alors kon di lot la ,AVANCE,AVANCE,AVANCE,nou toute la sav,aide-toi et le ciel t’aidera , avancons,MOUVEMENT EN AVANT.Première démarche:Travail ba paya les manmay’ la, ki nou lé ki nou pa lé. pa ni sentiment pou li ,pa ni sentiment pou li , MATINIK Chérie.O

  85. soleil

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    @ POUR 30 LIGNESArrête ton char. De mettre des causes sur le fait que tu ne puisses rentrer aux Antilles vu le nombre de médecin qui manque ici. « C’est la faute aux blancs » ?? Laiise moi rire. Si tu n’es pas là, c’est que tu ne veux pas. Heureusement qu’il y des métros qui veulent bien la place pour soigner ceux qui en ont besoins. Tu croyais quelle t’attendrait. Mon pov’.Je vais te dire la même chose que les métros et faux antillais qui sévissent sur dom actu. Tu n’aime pas la France, ta qu’a la quitter comme dit l’autre. Ne le prend pas mal, mais je ne supporte pas les gens qui se plaignent alors qu’ils n’ont aucune raison de le faire. Pour peu, on te ramasserait dans le caniveau tellement t’es pov’.Je vous repère bien les ptits c.. qui viennent f.. la merde. Cela dit, je n’ai pas dit que je n’étais pas d’accords avec Mr CHAUVET. Mais pas entièrement, c’est mon point de vu. Et je n’aime pas les menaces genre, le 22 mai c’est demain.

  86. ORESTES

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    La famy bonjou,bon dié ba moin dè yeux pou woué, et ba moin en bouch’ pour palé.Sé pa tout’ ca ou tendr’ pou pé sa répété.Langue dan bouch’ pa razoi,si pa controlé i kapabl’ blésé ou.22 MAI cé dèmin ????????AVEC LES AUTRES.CONTRE LES AUTRES.POUR LES AUTRES.SENTIMEN PA NI COULE

  87. SOLDAT

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    ARRETEZ ARRETEZ ARRETEZ ARRETEZ an mwé ARRETEZLaissez les békés dans leur affaires et leur consanguinité,demain vous pourrez tester le Charles Henry Desgrottes dans un combat pour la conquête de la Martinique.En fait vous êtes des batteurs de douce … et vous vous contentez de cette orgasme sans jamais vous intéresser au plaisir de la pénétration.Martiniquais martiniquaises,Guadeloupéens Guadeloupéennes,jeunesse de nos pays recherchons l’orgasme donné par la liberté conquise.Je souhaite la connaître car les Peuples qui ont gagné leur souveraineté sont fiers.Je voudrais être fier d’être Martiniquais.Alors péparons- nous.Zafè béké a nou ké réglé sa vit apré. Sa ki lé rété ké rété sa ki palé ké foucan o galoEn clair, ne pas se préparer pour une guadeloupe-guadeloupéenne,une martinique martiniquaise… c’est se contenter de la rente coloniale que paie la France, se considérer comme une danseuse,autrement dit une putain entretenue. Ce choix beaucoup d’entre nous semble l’avoir fait.Nous sommes à l’ère des interdépendances et notre voisinage avec le Vénézuela de Hugo Chauvez doit nous servir.Toutes les formes de combat contre la présence française ne sont pas uilisées.Pourquoi pas la violence ? Nous devons faire comprendre aux Français que s’ils n’admettent pas le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes les choses peuvent se compliquer.Les militants au parler radical comme monsieur Camille Chauvet doivent se mettre en tête que les soldats sont là. Mais chefs potentiels bavardent et viellisent dans les débats télés,et commentaires sur le net . Chauvet et d’autres, ou encore Yoyotte oublient que les soldats sont là.Il faut les mobiliser.SOIT ON SE BAT POUR LA MRTINIQUE LES ARMES A LA MAINS OU ON SE TAIT.LE CONSTAT VAUT AUSSI POUR ELIE DOMOTA EN GUADELOUPE . C’EST FACILE DE FORCER LA MAIN AU GOUVERNEMENT FRANCAIS QUI PEUT PAYER.DOMO EST UN BRAQUEUR DANS UNE BANQUE QUI VEUT REMETTRE LA CAISSE…ET LES CAISSIERES;Ce qu’il faut comprendre c’est que la France peut payer et le jour ou le génocide sera presque parfait ,elle va laisser cette terre.Zot compren … é pi pa fè moun chié épi lé consanguinFok goumin doubout

  88. NEGR'LA KI LA

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    zafé tous créoles ,la compagnie créole,taxi kréol’,la nuit créole de kassav’ etc…Créole vous aviez dit créole, NON? NON? NON .Créole = FOUTAISE , CHOSE SANS VALEUR.AFRO-MARTINIQUAIS /NOIR-MARTINIQUAISAFRO-ANTILLAIS/NOIR-ANTILLAISAFRO-CARAIBEEN/NOIR-CARAIBEEN MONSIEUR SVPNEGRE NEGRE NEGRE NEGRE NEGRE OUI CREOLE NON NON NON NON

  89. NEGR'LA KI LA

    30 mai 2013 at 10 h 08 min

    Au cours du siècle,2.75 milloins d’Africains seront déportés vers lAmerique.15 000 esclaves par an sont exportés vers le Brésil de Luanda et de Benguéla en Angola pendant le XVII et le XVIII siècle.Les Français opérent surtou sur les côtes sénégalaises et ivoiriennes,tandis que les Anglais se partagent le monopole de monopole de la traite au Bénin avec les Francais et les Portugais et sur la Côte de l’Or avec les Hollandais.Band’ Isapol’ ….ayi ché pou zot’Band’ chien …..

  90. Yoyotte

    30 mai 2013 at 10 h 09 min

    Bonjour mon île,Au front, quelques soucis de santé, j’avais disparu. Il faut reconnaître que si Camille Chauvet n’existait pas, tous les colonialistes à la mentalité de plantation feraient des gros gorges ici et ailleurs ! Dès lors, tous les inconnus bien connus qui viennent déblatérer ici en planquant leur nom, qu’ils lâchent la grappe à Camille !Il dit la vérité : quand un béké se croit intelligent… c’ est une catastrophe !Merde ! On a plus le droit de dire la vérité !

  91. marraud des grottes ch

    30 mai 2013 at 10 h 09 min

    tout ceci est digne des discours de jeunes adolescents, tout ici est puéril….Je me retire de ce debat minimaliste et juste passionnel.

  92. Un béké qui rigole

    30 mai 2013 at 10 h 09 min

    Vous me faites rire à parler sans vraiment connaitre de l’intérieur les volontés de chacun…Vous propagez des idées fausses et animez volontairement la colère de chacun en se basant bien trop souvent sur des propos accordés à d’autres propos sortis de leurs contextes.Je signale que ce sont des techniques de propagandes primaires utilisées de nombreuses fois dans l’histoire.Et à lire certains commantaires cela fonctionne, c’est comme cela que moi, béké non violent, ne cherchant aucunement à nuir, je me fait insulter dès mon plus jeune âge et menacé.Un enfant de 12 ans… Vous aimeriez vous, que vos enfants se fassent menacer par des gens qui le prennent à part ?Utilisez votre cerveau (oui vous en avez un) un peu plus et arrêtez de polémiquer sur des propos haineux.Vous faites parfois le jeu de ma famille… d’il y a un siècle…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

EDITO

ATV…un huitième redressement judiciaire ! Par Paul Véyatif

Published

on

By

Rédaction du Naïf: Des combines qui n’en finissent pas dans ce monde de la télévision ou les mêmes qui sabotent reviennent chaque fois. Mardi prochain est appelé à la barre du Tribunal de Commerce de Fort-de-France l’affaire de notre chaîne locale bien aimée ATV. Pour la 8ème fois consécutive ATV est encore une nouvelle fois en redressement judiciaire !!! Le milliardaire Suisse ou Luxembourgeois on sait plus… Monsieur Jean-Michel HEGESIPPE actuel propriétaire d’ATV ne veux plus ou ne peux plus payer les factures…

Cette fois c’est la société SMART CONSULTING un cabinet Parisien avec son Président Monsieur Bernard CHAUSSEGROS homme d’affaire, homme politique candidat à l’investiture UMP et ancien Président débouté d’Euro Media France souhaite acquérir aujourd’hui l’entreprise ATV avec comme ticket d’accès Gilles CAMOUILLY ancien directeur d’antenne des programmes de France Ô et surtout ancien consultant de la chaîne de télévision Guadeloupéenne GTV aujourd’hui disparu.Quand on connait l’audience et les résultats de Gilles CAMOUILLY à France Ô ses dernières années qui pourtant gérait un budget de 30 Millions d’euros par an n’est pas arrivé à faire décoller l’audience de la chaîne qui est proche du Zéro absolu on se pose la question de la qualité de ses bons conseils et de sa capacité à gérer ATV ? Soit ! Et 1 et 2 et 3 Zéro…

Aujourd’hui Gilles CAMOUILLY  est porteur d’une carte de visite marquée d’un licenciement (Royal) de France Ô, doublée du rôle d’ancien consultant donneur de bons conseils à la chaîne GTV qui a néanmoins fait faillite un an après ses bons conseils. Il se positionne donc avec « ses bonnes idées » comme repreneur d’ATV mais sans reprendre les 16 journalistes qui produisent chaque jour l’information et les émissions locales de la chaîne !!! C’est dire que nous sommes loin « des feux de l’amour » entre ATV et l’agence WIPA qui emploi les journalistes…Accompagné de l’autre venu du froid Bernard CHAUSSEGROS ancien président d’Euro Media France, l’opinion publique  se demande comment feront-ils pour résorber les dettes d’ATV, surtout que dans les derniers comptes d’Euro Media France, leader des prestations audiovisuelles, qui était présidé par Bernard CHAUSSEGROS, pointent en effet un lourd passif de 100 000 000 € !!!

UN ENFUMAGE DE LA REDACTION !

ATV accuse une dette de plusieurs millions d’euros dont plus de 600 000 euros de factures impayés à l’agence WIPA Qui va payer ? Quelle entourloupe se met en place? Par le passé, Gilles Camouilly à son arrivé à France Ô a repositionné la ligne éditoriale de la chaîne et a entrepris ensuite un véritable nettoyage des dites « écuries d’Augias » et certaines collaborations surprenantes ont pris fin, dont le départ d’Eddy Murté. Autant dire que les journalistes d’ATV en stand by actuellement ne doivent pas bien dormir. Un nouvel enfumage se pointe et certaines en douce  quitte le navire. Cela sonne un peu comme la fin de la rédaction d’ATV, ou bien c’est peux être tout simplement un tour de passe-passe pour ne pas payer certaines factures, WIPA oui mais Woui Pa payé !!! Il y a de quoi se poser des questions quand on apprend que l’avocate de Monsieur Jean-Michel HEGESIPPE n’est qu’autre que Maître CAMOUILLY la sœur de Gilles CAMOUILLY !!! Que vont décider les juges ? Affaire à suivre mardi prochain….

Sources

France Ô, la chaîne à 0 téléspectateur/http://www.lepoint.fr/medias/france-o-la-chaine-a-0-telespectateur-30-10-2014-1877001_260.php

France Ô, un amer cocktail/http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2014/12/12/france-o-un-amer-cocktail_4539881_1655027.html

France Ô se separe d’Eddy Murté/http://www.fxgpariscaraibe.com/article-eddy-murte-demissionne-de-france-o-80531259.html

Avignon : la société de Bernard Chaussegros perd de l’argent/http://www.midilibre.fr/2013/06/08/avignon-la-societe-de-bernard-chaussegros-perd-de-l-argent,712794.

 

Continue Reading

POLITIQUE

Alfred Marie-Jeanne sabote le transport TCSP  Par Jean-Marc  Fortuné

Published

on

By

Rédaction du Naïf : Président de Martinique Transport au conseil d’administration du 22 janvier 2018, il le dit entre les lignes. Le pauvre Louis Boutrin s’est ridiculisé en annonçant une ouverture de ce qui est devenu le monstre du Lochness kréol

LE DISCOURS DU SABOTAGE

« Je dois tout d’abord vous rappeler un certain nombre d’éléments qui sont prépondérants dans la décision que nous devons prendre sur ce dossier aujourd’hui. En ma qualité de Président de Région, j’ai toujours voté le budget primitif de la collectivité en décembre de l’année précédente.Pour l’exercice 2018, je n’ai pu le faire jusqu’à ce jour. Je vais le proposer au début d’avril 2018. La raison est simple, c’est que nous nous trouvons dans l’incapacité de l’équilibrer à cause d’un manque important de recettes et notamment la diminution des dotations de l’Etat, le transfert d’une partie du produit de notre fiscalité vers Martinique Transport et maintien des taux de fiscalité en l’état.

Je tiens à rappeler aussi que le projet de loi de finances 2018 a contraint les collectivités d’une certaine taille à prendre des mesures de mise en conformité de leur situation financière et comptable. En conséquence, augmenter la participation de la collectivité territoriale de Martinique au budget de Martinique Transport de 43 M€ à 70 M€, je préfère vous l’annoncer tout de suite : cela n’est pas possible ! A ce titre, il faudrait que chaque EPCI, représentée ici par leur président et par ailleurs, vice-président de Martinique Transport, prenne l’engagement d’augmenter leur contribution au budget de l’établissement pour l’exercice 2018.

A ma demande, des réunions de travail préparatoires sur la mise en service du TCSP et en prévision de notre séance du Conseil d’administration de ce jour ont été tenues les 11 et 12 janvier 2018. Une offre de service et une nouvelle grille tarifaire s’approchant des augmentations qui étaient censées être commandées par la CACEM en 2015 et 2017 lui ont été proposées. Ces informations vous ont été transmises pour examen aujourd’hui.

Parallèlement, des éléments d’explication quant au coût présenté pour la marche à blanc ont tenté d’être obtenus. Des questions précises ont été formulées par écrit à l’attention du délégataire et singulièrement de la CFTU. Sans grand succès. En retour, la réponse de la CFTU nous a transmis une nouvelle proposition et très peu de justificatifs ont été remis et il semble que pour tenter de comprendre les coûts annoncés, nous tournions en rond. Nous sommes toujours dans l’opacité. Suite à la marche à blanc, le délégataire annonçait un coût d’exploitation annuel de l’ordre de 13,5 M€ et un déficit de 12,78 M€.

Sur la base de l’offre de service travaillée et la nouvelle grille tarifaire, ce coût d’exploitation oscille maintenant entre 14 et 15 M€, et le déficit d’exploitation varie entre 13 et 14 M€. Les recettes sont plus que minorées, et ne tiennent pas compte du rabattement des passagers conduits par les taxis collectifs aux différents pôles d’échange. Ces charges étaient déjà insupportables pour Martinique Transport sur la base des coûts et du déficit de la marche à blanc, elles le sont encore moins avec la proposition technique et financière de la CFTU, avec des recettes minimalistes mais des dépenses bien maximisées. A titre d’exemple, ce ne sont pas moins de 104 personnels qui devaient être embauchés pour le fonctionnement des 2 lignes du TCSP suite à la marche à blanc. La nouvelle offre propose 14 recrutements supplémentaires, soit 10 chauffeurs et 4 électromécaniciens (on en est maintenant à 1 électromécanicien par bus !), c’est-à-dire 118 personnes que l’on devrait embaucher pour exploiter commercialement le TCSP.

Messieurs les Présidents de la CACEM, de l’Espace Sud et de Cap Nord, j’attends particulièrement vos positions sur ce dossier et vos propositions financières qui serviront à bâtir le budget primitif de Martinique Transport que nous devrons examiner au mois de mars prochain, pour respecter les statuts et qui devront s’inscrire dans la durée. En l’état, en ma qualité de Président de Martinique Transport, je refuse d’accepter ces offres. Fort-de-France le 22 janvier 2018 »

NDLR : Ce projet commencé par sa volonté mais inachevé et finalement mis en place par Serge Letchimy le rend fou. Pauvre Martinique .Heureusement que nous ne sommes pas un Pays indépendant avec à la tête un fou pareil.

 

 

Continue Reading

EDITO

L’assassin Coulibaly est la référence de Raphaël Confiant par Ti-kourilet

Published

on

By

Rédaction. TIKREOLKOURILET : Face d’ananas Raphaël Confiant disait dans montraykréol: « Il est vrai qu’il y a un an et demi, CHAUVET était déjà allé porté plainte à la police française, qu’il qualifie régulièrement de « colonialiste » sur les ondes d’une télé-poubelle locale, contre Raphaël CONFIANT au motif que ce dernier l’aurait « menacé de mort » !!! CONFIANT avait été traîné au commissariat de Fort-de-France où on lui avait pris photo de face et de profil, empreintes digitales et empreintes ADN en lui déclarant que s’il arrivait la moindre chose à CHAUVET, il serait le premier suspect. » Camille Chauvet avait porté plainte contre cette pompe à merde qu’est Raphaël Confiant qui menaçait de le « coulibaliser ». Coulibaly , c’est le nom du terroriste, assassin de la policière martiniquaise. Aujourd’hui, c’est le pseudo vertical aux mains pas encore lavées dans cette Parrot, Alfred Marie Jeanne qui fait intervenir la police française, qu’il qualifie régulièrement de « colonialiste » dans sa radio RLDM contre des salariés de la CTM. Ces travailleurs dénoncent un élu Louis Boutrin qui perd toutes mesures. C’est dans ce contexte que BNA, député maire de Sainte-Marie victimes d’insultes et menacé décide symboliquement de mettre dans un charnier  le ptit père Alfred et ses courtisans. Ce Confiant dans son blog MontrayChauvet dénonce BNA. Quel toupet !

CHARNIER ET COULIBALISER 

C’est ce même acnéique surpris en sauteur de brebis derrière la distillerie de son grand-père qui menaçait de  « coulibaliser » Camille Chauvet qui hurle contre Brunot Nestor Azérot .Ce dernier dans sa campagne électoral dit  vouloir mettre dans un charnier les insulteurs de la CTM et le premier d’entre eux le p’tit père Alfred.Mettre. Le « charnier », et « coulibaliser » voilà la violence  circulaire dont parlait Frantz Fanon.Vraiment ce stakonoviste de l’écriture obsédé par la notoriété de Chamoiseau fait une fixation sur Camille Chauvet dont lui seul sait pourquoi.En tout cas, c’est bien l’Etat Islamique de « Coulibaly » model de Raphaël Confiant qui a laissé un charnier de 100 corps humains décapités près de Mossoul. Il devrait méditer et freiner sa grasse imbécilité.

Continue Reading

Populaire

Copyright © 2017 La Naïf.