Connect with us

EX-UAG

Raphaël Confiant l’ignoble et immoral bave encore… Par Camille Chauvet

Published

on

Depuis Le Voklen : Au lieu de se cacher après les dégâts de l’Université, il se croit au septième ciel des intellectuels bien sûr le huitième étage est laissé à Cham , sa rengaine de l’historien qui n’a jamais écrit un livre d’histoire fait plus rire que pleurer, car près d’une centaines de roman et pas un prix de référence . Devenu un Troller kréol jaloux et haineux il devrait cacher sa face ravagée car La malédiction des brebis violées non loin de la distillerie le poursuit et ce n’est pas bien pour la postérité.
Les étudiants qui le voient passer crient  » confiant cokai cabrit « et se cachent devraient lui inspirer la discrétion. Non, il se répand sur MontrayChauvet… non Montraykréol.

IGNOBLE RAPHAËL CONFIANT
On pourrait le traiter de rat d’égout mais ce serait de manquer de considération à cet intelligent animal. Soit Raphaël Confiant est un triste personnage déjà condamné pour diffamation dans une grave affaire où il accusait un enseignant de pédophilie et ce monsieur veut donner la leçon sur une banale affaire de manque de preuves et d’un dessin « bouc lécheur ». Vraiment ! L’occasion était bonne de parler de Camille Chauvet et de publier ce doigt d’honneur qui l’obsède. Bien sûr, il a plongé sur le résultat de cette plainte en diffamation contre le directeur de publication du Naïf. Dame CMC qui a fuit « la médiocre université des Antilles « , est en plein orgasme par cette condamnation. Il ne lui faut pas beaucoup. C’est son droit. Quant à face d’ananas il titre « Camille Chauvet insulteur ». Toujours cette fixation sur Camille Chauvet. Vraiment c’est ça le toupet et une recherche de lecteurs. Cette face d’ananas frappé de l’acné éternel recommence ses attaques et cette fois sans vergogne il reprend ses propres articles pour appuyer ses dires sous le pseudonyme de Ti-Kourilet. La lâcheté c’est son biotope. C’est bien ce vérolé, connu par le surnom face d’ananas qui a insulté et déversé sa haine :

SUR l’UNIVERSITAIRE SAINTON DE LA GUADELOUPE
« Pourquoi continuer à saluer et causer avec ce petit chien de Sainton qui a bénéficié de notre soutien pour devenir maître de conf »
SUR GILBERT PAGO,
« Ma religion est faite depuis longtemps. C’est un vulgaire carriériste, doublé d’un agresseur de femmes, traîné par 2 fois devant la justice à cause de ça, et je me fais fort de le DEMOLIR tout seul.
SUR SERGE BILE
« Si vous voulez jouer au nègre à Blanc, allez le faire en Afrique ! » C’est en ces termes choisis que l’écrivain Raphaël Confiant a d’interpellé le journaliste Serge Bilé, né en Côte d’Ivoire et présentateur du journal télévisé de RFO-Martinique. « N’y a-t-il pas de journalistes martiniquais de talent pour qu’on ait besoin d’aller recruter en Françafrique ? » Face d’ananas n’a pas attaqué « l’Obs » mais Bilé, ad hominem, en retenant contre lui ses origines africaines. Une violence xénophobe préoccupante, adossée à la créolité.
SUR SERGE HARPIN
Ce dernier l’a fait condamner en diffamation pour l’avoir mis en cause sur une affaire pédophilie
SUR FEU PINALIE
Pierre Pinalie, métropolitain vivant de longue date en Martinique, militant du créole dénonce le fait que Confiant parle des juifs en les traitant d' »innommables En réponse au texte de Pinalie, face d’ananas (Confiant R.) le traite le systématiquement de « petit Blanc ». Notre face d’ananas sait très bien qu’en français, innommable ne signifie pas simplement « ce que l’on ne peut pas nommer » mais veut dire « vil, dégoûtant ».
C’est vrai que, le professeur Robert Chaudenson l’a surpris en flagrant délit de nullité intellectuelle crasse et parlant de ses fautes d’orthographe lui le « grand professeur créole »EXTRAIT:« Il ne s’agit pas ici de faire un relevé des fautes d’orthographe de cet ouvrage. Un exemple toutefois de l’ordre de certaines erreurs qu’on est étonné (au sens le plus étymologique) de trouver dans la prose d’un candidat au doctorat. Comme je l’ai signalé dans mon précédent compte rendu des deux Guides, R. Confiant ne connaît pas la différence orthographique entre “ voie ” (< via) et “ voix ” . L'AVIS DE PAUL VAILLANT Pascal Vaillant, linguiste à l'université des Antilles et de la Guyane, ancien membre du Gerec" qui le connaît bien et surtout a lu le rapport de sa thèse nous dit:" Lorsque Raphaël Confiant répond à un discours argumenté, il y répond en essayant de traîner le débat dans la fange, car c'est le seul endroit où il se sent bien. Et c'est naturellement le seul endroit, pour un homme honnête, où le débat ne peut plus avoir lieu. Il est donc clos d'avance." Cela veut tout dire, mais les procédés immoraux de Raphaël Confiant alias face d'ananas ne font honneur ni à la Martinique, ni aux Antilles-Guyane d’une manière générale et encore moins à l'Université. Allez faire comprendre cela à Corinne Mencé-Caster de la "prestigieuse Université de la Sorbonne," difficile. Non c'est confiant son chouchou de Doyen...Ce garçon marqué pour la vie par cet "acné yinyin". C'est vrai il a eu une belle carrière dans ce système colonial. Désespérant, Confiant ? Il se trouvera bien un jour quelqu'un pour lui demander des comptes. C'est cet ignoble individu qui se prétend être dépositaire d’une conscience nationale martiniquaise parce qu'il est allé en Algérie et a rencontré l'anticolonialiste Boukman. En fait bouc-man c'est plutôt lui !!! RAPHAEL CONFIANT ET LA NULLITE INTELLECTUELLE
Parlons de nullité intellectuelle crasse pour cela je vous livre un texte qu’il a cherché à tout prix à cacher avec la complicité de feu Jean Bernabé. Mais Le professeur Robert Chaudenson l’a surpris en flagrant délit de nullité intellectuelle crasse. Ce que dit le professeur Robert chaudenson:
EXTRAIT
« Il ne s’agit pas ici de faire un relevé des fautes d’orthographe de cet ouvrage. Un exemple toutefois de l’ordre de certaines erreurs qu’on est étonné (au sens le plus étymologique) de trouver dans la prose d’un candidat au doctorat. Comme je l’ai signalé dans mon précédent compte rendu des deux Guides, R. Confiant ne connaît pas la différence orthographique entre “ voie ” (< via) et “ voix ” ( En tout cas, la personne de ce médiocre universitaire (Rapportez-vous au rapport du professeur Chaudenson) ne nous intéresse pas. Le monde universitaire sait qu'il est là grâce à feu Jean Bernabé. Rappelons toutefois ses déclarations publiques violentes contre Serge Bilé sans compter une de ses bassesses en accusant un de ses pairs de pédophilie Serge Harpin. Ce dernier a eu raison de lui intenter un procès qu’il a gagné. Alors faire un article sur une condamnation de Camille Chauvet pour un article publié dans un journal dont il est la directeur de publication et qu'il a assumé en le signant,

C’EST VRAIMENT MANIFESTER ENCORE SA HAINE CONTRE SON ANCIEN MENTOR.

Les procédés malhonnête et immoraux de Confiant ne font honneur ni à la Martinique, ni aux Antilles-Guyane d’une manière générale et encore moins à l’université. Raphaël Confiant est un haineux, et son visage acnéique, face d’ananas le rends encore plus triste. D’ailleurs, la présidente du tribunal m’a demandé pourquoi je l’identifiais de la sorte face d’ananas dans mes écrits.
C’est même odieux personnage qui traite les juif d’innommables, il sait très bien qu’en français, innommable ne signifie pas simplement « ce que l’on ne peut pas nommer » mais veut dire « vil, dégoûtant ». C’est cet ignoble individu qui se prétend être dépositaire d’une conscience nationale martiniquaise.

RAPHAEL CONFIANT PLEURNICHEUR
« Coulibaliser » Camille ChauvetT, voilà ce qu’écrit ce producteur d’écritures Raphaël Confiant dans une ITW au Centre Islamique de la Caraïbe, et poursuit dans un autre écrit  » Je pense que oui, hélas. Mais ce que ces messieurs-dames doivent savoir, c’est que, pour ma part, j’ai quitté la Créolité depuis longtemps, ce club de gentils garçons bien élevés et respectables, pour rejoindre le camp de l’islam. Il y a un milliard de musulmans sur terre. Si les noiristes s’imaginent qu’ils pourront, dans un avenir proche ou lointain, instaurer un régime duvaliériste ou mobutiste en Martinique, ils se fourrent le doigt dans l’œil. Jamais les musulmans martiniquais, qui pour l’instant se gardent d’investir la scène publique, ne le permettront. Jamais ! » Voilà les propos tenus par cet enseignant de l’ex-UAG. Ces propos n’ont jamais interpellé nos journalistes de Martinique Première qui vont chercher à Trinidad des menaces de Musulmans radicalisés.
Menacer de « Coulibaliser » Camille Chauvet est une menace de mort. Oui, et j’ai porté plainte. Rien que pour être en légitime défense face à Raphaël Confiant avec tout ce que cela comporte pour me protéger. Hurler que : « Jamais les musulmans martiniquais, qui pour l’instant se gardent d’investir la scène publique, ne le permettront. Jamais ! »

Si ce n’est pas une menace à prendre au sérieux c’est quoi ? Cet acnéique à vie fanfaronne en laissant entendre que j’aurais peur de lui …Vraiment qui peut croire qu’on puisse avoir de peur de ce poltron. Sans compter ses actes ignobles contre feu Pinalie, et ses propos de caniveau à l’encontre des universitaires Guyanais, Guadeloupéens (Sainton, Reno, Arconte, etc) et j’y ajoute les ses accusations contre Serge Harpin, Gilbert Pago, Serge Bilé, mandibèlè, Chali… etc., je vais lui reprendre toutes ces affaires dans le détail le moment venu. Plus ça va, plus j’ai le sentiment qu’il fait une fixation sur « Camille Chauvet du PPM ». Toujours tenter un dénigrement de ma personne adossé au PPM.
Prenez le temps de lire ce que dit de lui le Professeur Emérite Chaudenson. Vous comprendrez pourquoi Corinne Mencé-Caster a fait le choix de la « prestigieuse Université de la Sorbonne ». Elle abandonne nos jeunes cerveaux à celui qui écrit…écrit…écrit, mais le Malfini -Cham rayonne et ne lui laisse que des miettes.. Oui, Raphaël Confiant vous êtes un incubateur de haine et vous me faites de la peine.Mais « dlo ké depassé farine pa krié » !!!!

Camille Chauvet

EX-UAG

Raphael Confiant ignoble individu Par Camille Chauvet

Published

on

By

Rédaction du Naïf. Non seulement vous êtes un haineux mais vous êtes un poltron. Et vous ne dites pas les faits comme ils se sont passés. J’ai porté plainte à la police contre vous suite à votre menace de me « coulibaliser ». Coulibaly est le nom de l’assassin de la policière martiniquaise originaire de la ville de Sainte-Marie. Coulibaly a agit au nom de l’Etat islamique et vous faites l’apologie de ce criminel. Triste pour vous.

La police vous a convoqué et vous pleurnichez.

LES SANGLOTS DE RAPAHEL CONFIANT

« Un vendredi matin donc, deux flics débarquent à mon domicile avec une convocation pour le lundi suivant. Je leur ris au nez. Le plus âgé me lance : « Si vous ne venez pas, on sera obligés de venir vous chercher avec des gendarmes ! ». Je me rends donc au jour dit à la convocation au commissariat de Fort-de-France, accompagné d’une dizaines de collègues du campus de Schœlcher, où l’on m’interroge, puis me prend mes empreintes digitales, ma photo de face et de profil et même mes empreintes ADN tel un fiché S. Je me marre, mais l’un des policiers présents me lance : « S’il arrive la moindre chose à CHAUVET, c’est vous qu’on viendra chercher le premier ! ». Mais vous avez déjà traité les juifs d’innommables et traité mon quartier bôkannal de « trou à caca » et les gens de Tivoli de racaille, racaille foyalaise dans les colonnes de montraykreol.

Alors Continuez.

Pour ma part je me mettre en état de légitime défense face à vous, sale « face d’ananas » boutonneux à vie, malgré les soins de feu ma mère. Vous avez assiégé le bureau d’un procureur de la république et vous reprochez aux autres de porter plainte.Bref.  Vos faits et méfaits dans cette ex-UAG détruite par vous et les autres sortira au grand jour. Il faudra expliquer la face cachée du prénom « Kinvy. »… Sans oubliez Dame Suzy Sorel entre le Séminaire collège et l’Afrique. Bien-sûr, sans oublier l’algérophile…Tout cela pour arriver à votre dernier jet de bave puant comme le con que vous êtes.

Oui, j’ai porté plainte.

Oui, je suis actuellement membre du PPM et Césairiste à vie.

Oui, je suis Historien et je vous emmerde. Mes pairs me reconnaissent comme tel.

Par contre, c’est bien vous qui écrivez  ces lignes. Il faudra les assumer à notre première rencontre. C’est un problème qui échappe maintenant à toutes les affaires liées à la Mencéregmia.

LES MENACES DE RAPHAËL CONFIANT DANS SON TEXTE PUBLIE DANS MONTRAYKREOL.

Extrait: « Ma colère vient du fait qu’il m’est impossible de leur faire la peau à ces hijos de puta sous peine de faire de la taule alors que si j’avais vécu au Guatemala, en Colombie, en Haïti, à St-Domingue ou même tout près, à Sainte-Lucie, cela aurait parfaitement été possible. Encore que…Le Camille CHAUVET dont j’ai parlé plus haut, pseudo-historien qui n’a jamais publié un seul livre d’histoire (même pour enfant) est allé porter plainte à la police française contre moi, lui le soi-disant grand nationaliste, pour « menaces de mort ». Un vendredi matin donc, deux flics débarquent à mon domicile avec une convocation pour le lundi suivant. Je leur ris au nez. Le plus âgé me lance : « Si vous ne venez pas, on sera obligés de venir vous chercher avec des gendarmes ! ». Je me rends donc au jour dit à la convocation au commissariat de Fort-de-France, accompagné d’une dizaines de collègues du campus de Schœlcher, où l’on m’interroge, puis me prend mes empreintes digitales, ma photo de face et de profil et même mes empreintes ADN tel un fiché S. Je me marre, mais l’un des policiers présents me lance : « S’il arrive la moindre chose à CHAUVET, c’est vous qu’on viendra chercher le premier ! ».

Pas étonnant que dans les jours qui ont suivi, j’ai fait 21 de tension alors que je n’ai jamais souffert d’hypertension artérielle ! Tension qui n’est presque jamais descendue et qui ne descendra que le jour où je finirai par croiser la route de l’un ou l’autre de ces hijos de puta dans un pays ne dépendant ni de la France ni de la Communauté européenne et donc aucunement de leurs lois. Il en existe plein de part le monde, ne serait-ce déjà qu’à vingt-cinq kilomètres au nord et au sud de la Martinique.

Jou-tala, tjenbon tiré !… »

Un de ces « fils de pute », Camille Chauvet va te croiser, pour que tu lui fasses la peau et faire descendre ta tension. Cette menace  publique n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Sans doute encouragé  par les femelles  de cette danse qu’est la mencéregmia qui te prennent pour un héros tu bombes le torse. « la pli bel ou pa save ». Nous en pleine violence circulaire. Cette violence  circulaire dont parlait Frantz Fanon. Vraiment , Raphaël Conpuant ce stakonoviste de l’écriture obsédé par la notoriété de Chamoiseau fait une fixation sur Camille Chauvet son mentor des années lycée. Allez savoir pourquoi. Ce pôvre acnéique a comme model l’Etat Islamique de « Coulibaly » qui a laissé un charnier de 100 corps humains décapités près de Mossoul.

Il devrait méditer et freiner sa grasse imbécilité et comprendre qu’il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas.

Continue Reading

Populaire

Copyright © 2017 La Naïf.