Connect with us

IMAGE DU JOUR

RASSEMBLEMENT DE MAITRES ET DE NEGRES DOMESTIQUES A SAINTE-MARIE.

Published

on

Par Camille Chauvet . Roger de Jaham,un des héritiers du Crime contre l’humanité vivant en Martinique a prévu une journée historique le 20 juin 2009 , la veille de la fête de la musique et en mémoire de Joseph Lagrossillère qui doit se retourner dans sa tombe. C’est vraiment la saison des commencements et profanations de toutes sortes.
La bande à Roger de Jaham a prévu une journée historique le 20 juin 2009 en Martinique, la veille de la fête de la musique.

Les historiens, les hystériques historiques et les joueurs de pipeaux sont avertis…

L’INVITATION

Bonjour, les amis Dès aujourd’hui, nous vous demandons de bien vouloir réserver la date du samedi 20 juin 2009, car ce jour-là vous serez conviés par notre association à une importante manifestation : à 12 heures, banquet de commémoration du 90° anniversaire du dîner républicain schoelchériste du 22 juin 1919 à Sainte Marie, au cours duquel le député Joseph LAGROSILLIERE fit appel à “l’union de toutes les bonnes volontés d’où qu’elles viennent »
Vous recevrez sous peu toutes précisions concernant cette journée historique. Amitiés créoles,
Le président, Roger de JAHAM .

Rien que ça ?

Pour notre part ,actuellement c’est du sans commentaires.

Nous les ferons après ce rassemblement véritable profanation les luttes sociales de ce pays avec justement les héritiers de ceux qui ont assassiné les ouvriers agricoles de ce pays .

Attendons la suite…
Auteur : Jean Jack LAPORTE

Continue Reading
14 Comments

14 Comments

  1. ROYTIWAY

    30 mai 2013 at 9 h 50 min

    Manman LAGROS mi LAGROS.Papa LAGROS mi LAGROSTi frè la LAGROS mi LAGROSLAGROS ka monté ô sena .Ces du Rigorisme.Ce sont les vices qui dégradent l’homme. Ce groupe est d’une sévérité extrême dans l’interprétation et l’application de règles morales .SOYONS AU COMBAT LES FRERES.En nou vèyé zafé nou

  2. COSPAR

    30 mai 2013 at 9 h 50 min

    Vous ne nous donnez pas l’information essentielle.Qui organise cette opération de marketing politique.?C’est la éniéme opération des békés conduite par le pasteur Roger de Jaham.Ces békés qui sont de fait dans un chemin de croix accompagnés des convertis à leur cause. Tout cela va donner quoi au bout du jeu ?Que dit Nanard chante-il papa lagro ?

  3. Yoyotte

    30 mai 2013 at 9 h 50 min

    Jour,Après les arrestations, la déportation, les exécutions, l’exploitation, la colonisation, voici venu la prosternation !La honte est un sentiment inconnu de certains !Bon appétit Messieurs et Dames !Que ceux qui se coucherons le 20 juin 2009 devant le béké et ses pairs s’attendent à ceci à travers ce lien !

  4. L'OEIL DE MOSCOU

    30 mai 2013 at 9 h 50 min

    Cette opération comme vous le dites de nègres domestiques et une nouvelle trahison des anticommunistes.Je ne serais pas surpris de retrouver dans les eaux de banquet républicain de bon samaritain Edouard Delepine que connaît bien monsieur Camille Chauvet.Ce monsieur Delépine est un Judas, et il a écrit sur Février 1935 et il sait très bien que pendant le mouvement de février 1935 , les ouvriers agricoles ont dû compter sur eux-mêmes, sur leur mobilisation grâce à la grève marchante, leur nombre, leur capacité à s’organiser avec le syndicat. Ils ont été trahis par les socialistes de Lagrosillière, principal parti ouvrier à l’époque et ont reçu un appui du groupe communiste Jean Jaurès qui n’était pas encore solidement implanté parmi les travailleurs. Voilà pour l’histoire. Le pacte de l’usine renaît.

  5. LE POINT

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    IL EST BON DE SAVOIR :LAGROSILLIERE refusait l’idée de spécificité du problème colonial et considèrait la Martinique comme « une province de France ».On retrouvera cette idée chez les premiers communistes.Le crédo de l’action du LAGRO socialiste en Martinique sera que l’émancipation de la Martinique se fera par le socialisme avec une France socialiste. Cette action tendra donc à l’assimilation qui est la revendication montante contre les privilèges de l’aristocratie blanche.et aujourd’hui un béké organise …un banquet le 20 en 2009, c’était un 22 juin en1919 à Sainte-Marie,le socialiste Joseph LAGROSILLIERE et Fernand CLERC,le chef de fil des békés dits « progressistes » signèrent le fameux « Pacte de Sainte-Marie »,tournant le dos aux principes du Parti Socialiste de lutte contre l’usine,de non collaboration avec les capitalistes,Jules MONNEROT et un certain nombre de militants quittent la Fédération Socialiste de la Martinique pour constituer à Fort de France le 19 décembre 1919 le Groupe Jean Jaurès. Il affirmera d’abord son affiliation au Parti Socialiste de France et l’année suivante il adhère aux thèses du communisme.C’est le premier mai 1920, lors de la fête du Travail que dans un tract le Groupe annonce qu’il publiera le premier numéro de son journal « JUSTICE » le 8 Mai 1920.LES TRAITES CONTINUENT A OEUVRER CONTRE LE PEUPLE ET REVIENNENT SUR LES LIEUX DU CRIME SANS VERGOGNELES YEUX BLEUS SONT RASSEMBLES AU BANQUET

  6. PAPALAGRO

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    Pourra-t-on avoir le contenu du discours introductif du béké en lors de cette cérémonie de boiskaka.Qui sera le grand maître de cette cérémonie gégédarling ? ou nouveau neg domestique ? tiens sur la liste des nom il y a bien un lilibeth tortor !!!Faites circuler le nom de ces enculés !!!

  7. JAK LA FOCILLE

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    Bien trouvé Papalagro ! C’est le rassemblement de BOISKAKA de Sainte-Marie .Il y avait BOIS CAIMAN A AYITI ,en Martinique le béké et ses negs domestiques ont trouvé comment fonder le peuple martiniquais par le serment de Boiskaka sur un texte PAPALAGRO… VIV DEGOL après cette cérémonie de Tous malpropres en bandes organisées. Après le banquet baquet ils vont puer et seront reconnaissables,nos gentils anticommunistes.Buvons et crions Liberté,Egalité et pété bonda pep la…

  8. Duthie

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    Papalagro, sur ce site il n’y a pas d’enculés, sauf parfois celui qui le prononce, et encore, c’est rare?Mais il y a ceux et celles qui profitent, ou croient en profiter, d’une occassion pour sauto-‘inferioriser, parce que moins intelligent que cette caste, pourtant peu intruite, mais très racisteBien que d’apres le petit robert: Enculé: Afficher le mépris que l’on a de quelqu’un

  9. AKÄNN

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    Le regroupement dénommé tous créoles mené par le béké Roger de JAHAM qui, après ses pleurnicheries chez les franc maçons, à Paris, à la télé, à la radio, au trois Ilets et bientôt à Sainte Marie dans le but avoué d’utiliser la mémoire de LAGROSILLIERE comme symbole de la création du parti politique des créoles et créolisés de tous les nègres domestiques au service du klan béké. Donc le sieur de JAHAM voulant être au plus près de la source des subventions, prépare le terrain dans le but de se faire adouber par mr SARKOZY président des français lors de son passage en terre martiniquaise. Je lui suggère à toute fin de se rendre aussi à Saint Pierre afin de commémorer Marius HURARD avocat et négociant qui fût un autonomiste de droite au service du klan béké et qui finit ruiné en 1902.

  10. diwalie

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    A quand la liste complète des invités de tous békés?il faut médiatiser cette mascarade!

  11. mawi

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    Il vous font parler ces békés, et dire beaucoup de conneries, et on se demande qui est raciste …. Diwali médiatise cette mascarade comme tu l’appelles, cela leur fera une pub gratuite. Heureusement que des milliers de martiniquais ne pensent pas comme vous car la Martinique serait une république bananière.

  12. Diwalie

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    Mawi, la connerie vient du fait que dans le silence ces nègres domestiques contribuent avec les békés à la République bananière dans laquelle nous sommes déjà, la médiatiser c’est agir comme le baygon contre ces cafards qui dans l’ombre détruisent le pays et son peuple.La fonction de commandeur est encore à l’ordre du jour de leur Habitations.Oui les békés continueront à nous faires parler d’eux puisque nous ne cesseront jamais de lutter contre ce racisme génétiques qui les caractérisent !Le pire c’est que des nègres domestiques se comportent de façon plus xénophobe et pernitieuses qu’eux. Il est plus grave de les ignorer que de les combattrent.

  13. Diwalie

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    rectification grammaticale: combattre

  14. Diwalie

    30 mai 2013 at 9 h 51 min

    Mawi, je me fais une joie de t’inviter au couvent de cluny, et à la chapelle afin que tu constates par toi même le racisme du béké qui réserve les premiers bancs de ladite chapelle lors des cérémonies religiesuses afin d’éviter que le Noir ne s’assoie à ses côtés dans la maison du Seigneur.Où encore à l’église du françois le dimanche à 18heures après le week – end en bâteaux! Et dire que Monseigneur Marie – Sainte avait interdit de tels actes non spirituels ni fraternels!Voilà l’illustration raciste dans la République bananière.Je pourrais passer des heures à te parler du racisme et te le démontrer.Les nègres domestiques quant à eux à défaut de se démarquer du Noir par leur couleur ou origine instaure le racisme social! le Nègre t’emmerde! le Nègre les emmerdes! Le nègre se rebelle! le nègre les dénonce!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

IMAGE DU JOUR

Karyne Mousseau amoureuse du faux-Chabin ? Par péi kréolopal

Published

on

By

Rédaction du Naïf. C’est bien Karyne Mousseau qui faisait des leçons de conduite aux politiques avec son texte « Jambé pak. » En  tout cas au lieu de faire la guerre au psychopathe Alfred elle choisit la séduction et cela fonctionne. Mais l’amoureux transit Francis Carole est malheureux.

Mais peut-on définir l’amour ? Ti-karole sait sans doute que l’amour est un sujet pour les philosophes et a inspiré les champs les plus déchirants, les meilleurs romans, les comédies irrésistibles. Aussi l’amour se dit en effet en plusieurs sens : amour humain, amour divin, amour paternel, amour maternel, amour de l’andouillette, l’amour Gros-Morne…mais en politique c’est différent.

L’AMOUR DE NOTRE ROUSSETTE :En politique le concept est sans ambigüité c’est l’amour ruse pour la réalisation d’un objectif sans la tension érotique vers autrui, avec tout son cortège de sentiments, d’affects, d’actions, de paroles. Karyne va tout obtenir maintenant et le pauvre Miguel  sera le bec dans l’eau, car le CMT n’est l’ancienne officine Jacky Guanel. En tout cas, Alfred Rocher zombi sait que « seul l’amour peut garder quelqu’un vivant. »  Comme disait Oscar Wilde.  Alors soyons attentif  à l’attitude du président de l’exécutifi après cette photo « doucine à sec ».

Continue Reading

IMAGE DU JOUR

Dégras « le doucineur » vrai déchet du système Par Ramsès II

Published

on

By

DIABLEEn direct de l’Île Bourbon : Pas une action, ni un membre de la nouvelle majorité régionale qui trouve un seul jour, grâce à ses yeux. Pas une initiative qui mérite au moins d’être présentée, relatée. Et pourtant, il s’affiche « Site d’actualités ».Véritable « rest-avec » du populisme local, il répand juste en fonction de sa singulière subjectivité, son Tabasco rassis. Aucune règle, aucune déontologie, juste un besoin viscéral orgasmique de « pété tchou moun ». Ces « moun » sont ciblés, parfaitement ciblés et pour cause.

Ce « doussineur » de moyens publics menait grand train au temps de la splendeur mimiste à l’hôtel de Plateau Roy. L’habitude n’avait pas été perdue car certaines coutumes ont la vie dure. Après l’élection en 2010, bénéficiant certainement de quelque facilité résiduelle  en interne, on voyait régulièrement sa silhouette hanter les couloirs, fouiner dans les bureaux, bouffer le temps de travail de certains pour le « milan »… Son énorme sac à dos qui finalement n’abritait qu’une modeste tablette (mais il faut faire pro) faisait corps et partie intégrante du bonhomme.

Il avait l’habitude de petits et nombreux avantages  et on ne pouvait échapper entre autres à son invitation princière dans le bateau présidentiel (payé par la collectivité) qui suivait chaque année le Tour des Yoles rest-avec dévoué et servi en retour ? La nouvelle gouvernance a eu le courage de stopper ça net. Et le dernier épisode en date a été son éviction définitive de la cantine du personnel. Tous les midis ou presque, ce Monsieur avait table ouverte « doussinant » ainsi les moyens publics dédiés à l’administration régionale. Le repas à tarif réduit, compensé par des fonds publics et strictement dédié bénéficiait à ce »doussineur » qui trouvait ainsi pitance quotidienne de la manière la plus illégale qui soit.

Le coup d’arrêt de ces pratiques engraissantes et bienfaisantes de la nouvelle majorité ne cesseront, on le sait bien de déclencher la colère terrible de notre fiole de Tabasco.Porte-drapeau de la  vertu incarnée, redresseur de torts devant l’éternel (de certains, bien évidemment), partisan invétéré de la cause pseudo-patriotique, il s’est vu dernièrement missionner pour assurer la surveillance des plages à requins de la commune Saint-Gilles, à la Réunion en hommage à son auguste prénom.

On dit ici ou là que les békés qui pourtant le nourrissaient en publicité l’aurait convoyé loin d’eux.Gageons qu’il devrait trouver une nouvelle utilité à sa fiole de Tabasco pour un bon touffé rétchin. On lui souhaite déjà bon appétit !Ramses II.

 

 

 

Continue Reading

IMAGE DU JOUR

BOLIVARISME ET SOCIALISME DANS LE VENEZUELA D’HUGO CHAVEZ Par Lioubov SOBOLEVSKAÏA ET Lilia DROMACHKO,

Published

on

By

REDACTION DU NAïF :« L’une des principales mesures prises par Chavez a été d’établir un contrôle sur l’extraction du pétrole, ce qui a augmenté de plusieurs milliards de dollars les recettes provenant de la vente de combustible. La plus grande part des pétrodollars est consacrée au secteur social. Hugo Chavez a mis en oeuvre une réforme foncière fondamentale prévoyant l’octroi de crédits et de terres aux paysans. Tout l’enseignement, même universitaire, est devenu gratuit, les dépenses pour l’enseignement sont passées de 3 à 7% du PIB. L’introduction de l’assistance médicale gratuite a permis de réduire considérablement la mortalité infantile. Tout cela est observé dans un pays où 80% de la population vivait jusqu’à ces derniers temps dans une réelle misère ! »
Le président vénézuélien Hugo Chavez fait dans le monde entier la propagande des idées de Simon Bolivar, libérateur de l’Amérique latine du joug espagnol. Même le nom du pays a été modifié en 2000, il s’appelle maintenant la République bolivarienne du Venezuela. Hugo Chavez se considère comme un nationaliste et un révolutionnaire du genre de Simon Bolivar.
 
Attaché aux principes de l’idéologie du « bolivarisme », Hugo Chavez conduit son pays depuis dix ans sur la voie des réformes sociales. L’une des principales mesures qu’il a prises a été d’établir un contrôle sur l’extraction du pétrole, ce qui a augmenté de plusieurs milliards de dollars les recettes provenant de la vente de combustible. La plus grande part des pétrodollars est consacrée au secteur social. Hugo Chavez a mis en oeuvre une réforme foncière fondamentale prévoyant l’octroi de crédits et de terres aux paysans. Tout l’enseignement, même universitaire, est devenu gratuit, les dépenses pour l’enseignement sont passées de 3 à 7% du PIB. L’introduction de l’assistance médicale gratuite a permis de réduire considérablement la mortalité infantile. Tout cela est observé dans un pays où 80% de la population vivait jusqu’à ces derniers temps dans une réelle misère !
 
L’objectif principal de la politique extérieure d’Hugo Chavez est de réunir les pays d’Amérique du Sud au sein d’une union économique et politique, indépendante vis-à-vis de l’hégémonie des Etats-Unis. Le dernier plan grandiose prévoit l’édification du socialisme au Venezuela. A cette fin, Hugo Chavez a introduit dans le pays un système d’administration présidentielle directe. Le leader vénézuélien est certain que ces pouvoirs extraordinaires lui permettront de réaliser une révolution socialiste du XXIe siècle.
 
Au cours de la cérémonie officielle d’investiture d’Hugo Chavez au poste de président du pays pour la période de 2007 à 2013, contrairement à la tradition, il a déplacé l’écharpe présidentielle de l’épaule droite à l’épaule gauche, afin de souligner ses convictions.
 
Prononçant un discours devant l’assistance, Hugo Chavez a confirmé son orientation vers l’édification du « socialisme vénézuélien », il a déclaré qu’il avait l’intention de nationaliser les réseaux énergétiques et les télécommunications du pays, et pris plusieurs initiatives visant à transformer le Venezuela en un pays dont la voix serait entendue sur le continent sud-américain, mais aussi au-delà de ses limites.
 
Hugo Chavez a récemment annoncé la création de 200 « entreprises socialistes » dans des secteurs stratégiques aussi importants que l’agriculture, les industries agro-alimentaire, légère, chimique, automobile et électronique. Son objectif est de réduire les importations et de passer à l’autosuffisance totale. Hugo Chavez a également annoncé le lancement de la fabrication des premiers ordinateurs, téléphones portables, automobiles et deux-roues, dont l’assemblage est effectué au Venezuela avec l’assistance technique de la Chine et de l’Iran.
 
Le 1er mai, conformément à la loi adoptée sur la nationalisation, les exploitations pétrolières où travaillent les compagnies américaines ExxonMobil, Chevron, ConocoPhillips, la compagnie britannique British Petroleum, la société française Total et la compagnie norvégienne Statoil ont été placées sous la gestion de la corporation pétro-gazière publique Petroleos de Venezuela (PDVSA). Cette corporation contrôlera environ 60% des titres des actifs pétroliers, alors que les compagnies étrangères peuvent conserver des paquets d’actions minoritaires. Selon Hugo Chavez, l’ère de la privatisation du pétrole vénézuélien s’est achevée, et le Venezuela a rétabli son contrôle sur ce secteur stratégique d’importance primordiale.
 
Hugo Chavez s’efforce de mettre fin au retard et à la dépendance du Venezuela vis-à-vis des Etats-Unis, mais pas seulement. Pour atteindre cet objectif, le président vénézuélien oeuvre en vue de créer une Communauté bolivarienne prévoyant une coopération politique, mais aussi économique, entre autres, la construction de gazoducs et d’oléoducs transatlantiques, et le programme d’exploitation des gisements de pétrole et de gaz du bassin de l’Orénoque. L’activité internationale et les réserves de pétrole assurent au Venezuela une place sans équivalent dans l’arène régionale.
 
Pendant la guerre froide, sur le continent américain, seul Fidel Castro était considéré comme ennemi juré des Etats-Unis. A présent, ces leaders sont nombreux, qui plus est sans le soutien de l’URSS disparue. Les points de vue antiaméricains sont partagés, dans telle ou telle mesure, par Evo Morales en Bolivie, Lula da Silva au Brésil, Nestor Kirchner en Argentine, Tabaré Vasquez en Uruguay, et même par Michelle Bachelet au Chili, pays traditionnellement pro-américain. Quoi qu’il en soit, le Venezuela se considère comme la locomotive de l’intégration latino-américaine. « L’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud sont des continents tout à fait différents », répète Hugo Chavez.
 
Aspirant à la prospérité du Venezuela et au renforcement du bloc antiaméricain mondial, le président Hugo Chavez ne se borne pas au cadre de l’Amérique latine. Le prestige du pays riche en pétrole et de son leader s’accroît rapidement dans d’autres régions, en premier lieu en Asie et au Proche-Orient.
 
Le Venezuela est devenu l’un des principaux fournisseurs de combustible à la Chine. Les deux pays prévoient de construire trois raffineries de pétrole sur le territoire chinois et une flotte de pétroliers. Un accord syro-vénézuélien signé à Damas prévoit la création d’une compagnie mixte pour construire des raffineries de pétrole sur le territoire de la Syrie, qui exporte actuellement du brut à perte. Le président du Venezuela a fait preuve de sa volonté d’aider Damas à redresser cette situation. En réponse, Bachar al-Assad a placé Hugo Chavez parmi les « principaux amis du monde arabe ».
 
Chavez a récemment lancé un nouveau défi à l’Amérique. Du haut de la tribune de la 14e Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du Mouvement des non-alignés, il a déclaré que chaque Etat, y compris le Venezuela, devait avoir le droit aux programmes nucléaires. Selon lui, le Venezuela est intéressé par le développement du nucléaire civil, dans la mesure où il doit se préparer au moment où les réserves de pétrole s’épuiseront.
 
Les rapports entre le Venezuela et la Russie se développent également. De grandes compagnies minières russes participent à l’exploitation de gisements d’hydrocarbures au Venezuela. Des contrats bilatéraux de livraison d’armements pour 3 milliards de dollars ont été conclus au cours de la visite d’Hugo Chavez en Russie en juillet 2006. Ces ententes ont suscité une tempête d’indignation à Washington. Mais les Etats-Unis n’ont pu empêcher la transaction russo-vénézuélienne.
 
Hugo Chavez considère la Russie comme un puissant pôle du monde multipolaire. Séjournant à Moscou en 2001, il a prononcé une phrase traduisant le fond de son approche : « La Russie s’élève sur les espaces de l’Eurasie pour assurer un équilibre dans le monde. Nous avons besoin d’une Russie forte pour parvenir à l’égalité ». Hugo Chavez et son équipe manifestent nettement leur aspiration à conférer une dynamique positive aux rapports avec la Russie. Sur le plan politique, des pourparlers et des consultations intenses ont lieu régulièrement à divers niveaux. Le Venezuela est objectivement intéressé aux hautes technologies que la Russie possède dans les secteurs militaires. Les acquis du Venezuela dans la pétrochimie peuvent en retour être employés avec succès en Russie.
 
La composante politique du dialogue russo-vénézuélien est également importante. Le Venezuela, de même que ses nombreux voisins dans la région, partage la façon dont la Russie aborde les problèmes cruciaux de l’ordre mondial contemporain, il soutient entièrement la conception russe du monde multipolaire. Moscou et Caracas coopèrent en outre au sein des organisations internationales, pour l’essentiel, à l’ONU.
Auteur :

Continue Reading

Populaire

Copyright © 2017 La Naïf.